prix rénovation

27 avril 2021 par dans Construction, agrandissement et rénovation - 462 Lectures

Comment estimer le prix de vos travaux de rénovation de maison ?

Les travaux de rénovation peuvent être de petits chantiers ponctuels ou de gros travaux à faire tous les 10 ou 15 ans. Et en fonction de l’importance des choses à faire, les dépenses à engager pour l’entretien de votre maison peuvent varier.

Comment faire une estimation du prix des travaux de rénovation de votre maison afin de vous préparer ? Voici quelques astuces.

Se fier aux avis des professionnels

Pour vous aider à calculer et estimer le prix des travaux de rénovation de votre maison, il n’y a rien de tel que de vous adresser aux professionnels. Ce sont, après tout, de fins connaisseurs dans leur domaine. Et ils vous proposeront sur leur plateforme des devis gratuits et sans engagement, mais surtout faits sur mesure en fonction du chantier que vous vous apprêtez à faire.

Seront pris en compte dans le devis de votre artisan, ses frais de déplacement, mais également le coût des matériaux et des équipements nécessaires pour mener à bien votre projet. La nouvelle loi sur la consommation oblige, les devis doivent désormais être aussi précis que possible et être détaillés pour éviter les sur-facturations et vous permettre de comprendre l’estimation en question.

Tout dépend des travaux en question

Le prix des travaux de rénovation varie bien évidemment selon le type de travaux. Généralement, pour les petites réparations, vous n’aurez qu’à débourser que quelques centaines d’euros. Il en est de même pour les travaux de finition. Par contre, pour les gros chantiers de rénovation, le prix sera estimé par m2.

Qu’est-ce qu’on entend par grands travaux de rénovation ?

Les grands travaux de rénovation sont ceux qui nécessitent énormément de temps et d’équipements. Ils sont de rigueur notamment sur les biens qui datent de plusieurs années et qui ont été laissés pour le moins à l’abandon. On parle alors d’une remise aux normes et d’une rénovation en profondeur qui se négociera entre 1 000 et 1 500 euros le m2 HT en moyenne.

On peut citer dans cette catégorie : la rénovation électrique, la mise en sécurité de l’habitat, la rénovation de la toiture, etc.

Quelles sont les petites réparations ?

Les petites réparations sont généralement celles qui coûtent le moins cher. En moyenne, vous ne devrez payer que quelques centaines d’euros le m2 et HT pour ce type de projet. On parle alors d’une réparation des fuites, une rénovation dans une pièce, la destruction d’un mur porteur ou non, etc. Dans la majorité des cas, ce sont des projets d’aménagement.

Quels sont les travaux de finition ?

Par ailleurs, il y a les travaux de finition qui peuvent aller de quelques dizaines à quelques centaines d’euros le m2. Ne vous y trompez pas ! Ces travaux peuvent être utiles aussi bien après une construction qu’une rénovation de bien immobilier.

Ce sont entre autres les travaux de peinture, la mise en place des revêtements, etc.

Les travaux ponctuels : kézako ?

Enfin, vous avez également ce que les experts appellent « les travaux ponctuels ». Ce sont les gros chantiers que vous devrez faire tous les 10, 15 ou 20 ans. Comme ils n’interviennent que rarement, ils peuvent vous coûter cher.

Cela concerne entre autres le ravalement de façade pour 100 euros HT en moyenne le m2, l’élagage d’un arbre, etc.

travaux rénovation
Une fourchette de prix plus ou moins universelle

À savoir également que le devis des travaux de rénovation peut changer selon le type de bien. On parle alors ici d’une fourchette plus ou moins universelle, inspirée des moyennes de prix proposées par les professionnels.

Pour la remise aux normes d’une maison basique, vous allez devoir débourser dans les 100 à 450 euros le m2, contre 700 à 1 200 euros le m2 pour une résidence intermédiaire et 1 000 à 1 800 euros le m2 pour la remise aux normes complètes d’une maison.

Les travaux concernant la salle de bain et la cuisine ne sont pas compris dans le lot. Pour ces derniers, il faudra payer à part, dans les 400 à 1 200 euros pour une salle d’eau et 450 à 1 000 euros pour une cuisine moderne.

Les travaux de rénovation énergétique : une exception à la règle

Seules exceptions à ces règles : les travaux de rénovation énergétique. Éligibles à quelques aides financières, ils sont plus modiques. Tel est le cas par exemple du Pacte d’énergie solidaire qui vous permet de revoir l’isolation de l’intégralité de votre maison pour seulement 1 euro symbolique.

Il est également possible de vous faire rembourser une partie de vos dépenses grâce au CITE ou Crédit d’Impôt sur la Transition Énergétique, la Prime chauffage, ou encore la Prime énergie.  Les remboursements varient selon votre profil : vos revenus fiscaux, l’importance des chantiers, l’économie d’énergie réalisée, etc.

Attention toutefois, pour profiter de ces aides financières comme celles de l’Anah ou de l’Eco PTZ+, il y a une condition obligatoire et universelle : faire appel à un artisan certifié RGE pour la réalisation des travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *