8 juillet 2022 par dans Façade, crépis, ravalement, enduit - 206 Lectures

Comment vous assurer de la longévité de votre bardage ?

Le bardage est un revêtement extérieur en bois noble qui s’adapte à tout type de logement. Cependant, son aspect naturel l’expose aux intempéries qui peuvent réduire sa durabilité. Voici nos conseils pour améliorer la durée de vie de votre bardage.

Choisissez un bois durable et traité pour le bardage

Pour réaliser votre projet de bardage, vous avez le choix entre de nombreuses essences de bois : le pin, l’épicéa, le mélèze… Peu importe vos choix, si vous souhaitez construire un bardage en bois durable, vous devez préférer du bois traité. Vous pouvez également opter pour un bardage composite traité ou non à la résine. Le bois composite en résine (assemblage de fibres végétales traité à la résine de synthèse) est à la fois fin et très léger. Cela rend sa pose facile et rapide. Il peut donc vous permettre de réduire le coût de la main-d’œuvre. Ce type de matériau est flexible et sa technique de pose rend le bardage compact et ferme. Il a une grande résistance à l’humidité, à la chaleur, aux insectes et aux rayons UV.

Le bois composite traité est idéal pour les bardages au bord de mer et dans des zones chaudes. Pour votre projet, vous pouvez acheter du bois composite en résine sur internet. Préférez un site qui offre une large gamme de lames de bardage afin de trouver facilement ce qu’il faut pour protéger la façade de votre logement. Si vous souhaitez acheter du bois composite, préférez celui qui provient des forêts certifiées FSC ou PEFC. Elles suivent les normes de gestion durable.

En dehors du traitement à la résine, le bois traité à la chaleur a aussi une meilleure durabilité. Vous pouvez donc opter pour l’épicéa thermotraité afin d’avoir un bardage durable. Le traitement à la chaleur stabilise l’épicéa, le rend léger et imperméable à l’eau. Ainsi, il résiste mieux aux moisissures, à la torsion, à la pourriture…

bardage façade en bois

Réparez les fissures ou les trous dès que vous les remarquez

Avec de fortes variations d’humidité et de température, des fissures peuvent se retrouver par endroit sur les lames de votre bardage en bois. Il est recommandé de les réparer sans tarder afin d’éviter leur élargissement et d’augmenter la durée de vie du revêtement.

Si les fissures et trous ne sont pas d’une grande ampleur, préparez une pâte avec de la colle (pour bois) et de la sciure fine de bois. À l’aide d’une spatule, enduisez les fissures avec la pâte à bois. Lissez avec la spatule pour que la pâte comble correctement les fissures. Après séchage, poncez les parties traitées avec du papier verre fin. Avec un pinceau, essayez de peindre les parties et laissez sécher. Utilisez une teinte spéciale bois qui est identique à celle de votre bardage pour assortir l’ensemble.

Dans le cas d’une fissure très large, suivez la même procédure, mais préférez du mastic à la place de la pâte à bois. Pour des fissures trop importantes, il est préférable de changer les lames endommagées. En moyenne tous les 2 ans, appliquez sur le revêtement un saturateur et une lasure pour limiter les dommages naturels sur votre bardage en bois.

Taillez les arbres et les arbustes en retrait de la maison

Si des arbres sont à proximité de votre bâtiment, vous devez faire attention à la taille de leurs branches. En effet, sous l’action du vent, les branches trop proches de votre maison peuvent rayer le bardage de la façade.

Pour éviter cela, taillez les branches secondaires avec leurs ramifications et conservez seulement celles qui partent du tronc. Cela vous permet de mieux contrôler la formation des branches. Vous pouvez aussi opter pour une taille d’élévation de la couronne de l’arbre en coupant toutes les branches basses du tronc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.