astuce jardinage

15 mai 2023 par dans Technique et geste de jardinage - 1839 Lectures

Astuces de jardinage : quelles plantes ne pas arroser avec du marc de café ?

Le marc de café est souvent utilisé comme engrais naturel pour améliorer la qualité du sol, favoriser la croissance des plantes et les protéger des nuisibles. Pourtant, certaines plantes ne tolèrent pas cet apport en nutriments et peuvent souffrir ou même mourir si elles sont arrosées avec du marc de café. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir les plantes qui ne supportent pas ce traitement, ainsi que des alternatives pour enrichir votre sol et assurer la santé de votre jardin.

Les plantes sensibles au marc de café

Le marc de café est riche en azote, potassium et phosphore, nutriments essentiels pour la plupart des plantes. Néanmoins, certaines plantes ont des besoins spécifiques en matière de pH du sol ou de nutrition, et sont sensibles au marc de café. Voici quelques exemples de plantes à éviter d’arroser avec du marc de café :

Les plantes acidophobes

Ces plantes préfèrent un sol plutôt acide, avec un pH compris entre 4 et 6. Le marc de café, ayant un pH d’environ 6,5, peut rendre le sol trop alcalin pour ces plantes et nuire à leur croissance. Parmi les plantes acidophobes, on compte :

  • Les rhododendrons
  • Les azalées
  • Les camélias
  • Les hortensias
  • Les érables japonais

Les plantes alcalinophiles

Les plantes alcalinophiles ont besoin d’un sol alcalin, avec un pH supérieur à 7. Le marc de café peut donc rendre le sol trop acide pour ces plantes et perturber leur développement. Les plantes alcalinophiles incluent :

  • Les lilas
  • Les gypsophiles
  • Les clematis
  • Les ancolies

marc café

Les alternatives au marc de café pour enrichir le sol

Si les plantes que vous cultivez sont sensibles au marc de café, vous vous demandez peut-être quelles autres méthodes naturelles vous pouvez utiliser pour améliorer la qualité de votre sol et assurer la santé de votre jardin. Voici quelques alternatives que vous pouvez envisager.

Le compost

Le compost est un mélange de déchets organiques décomposés, tels que des restes de fruits et légumes, des feuilles mortes, des tontes de gazon et des petits morceaux de bois. En l’ajoutant à votre sol, vous fournirez à vos plantes une source riche en nutriments et favoriserez la vie microbienne du sol. Le compost contribue également à améliorer la structure du sol, ce qui facilitera l’enracinement des plantes et leur permettra d’absorber plus facilement l’eau et les nutriments.

A lire :   Des vers de compost pour démarrer ou réactiver son lombricomposteur de compostage

Les engrais organiques

Les engrais organiques sont des produits naturels utilisés pour enrichir le sol en nutriments. Ils sont généralement issus de matières végétales ou animales, comme la corne broyée, le fumier, le guano ou encore les algues. Vous pouvez choisir des engrais adaptés aux besoins spécifiques de vos plantes en fonction de leur teneur en azote, phosphore et potassium. Veillez à suivre les recommandations d’application pour ne pas surdoser votre sol et nuire à la santé de vos plantes.

Le mot de la fin

Arroser certaines plantes avec du marc de café peut s’avérer néfaste pour leur croissance et leur santé. Il est donc crucial de se renseigner sur les besoins spécifiques des végétaux présents dans votre jardin avant d’utiliser cette méthode. Pour ceux qui ne peuvent pas bénéficier du marc de café, optez pour des alternatives naturelles comme le compost ou les engrais organiques pour enrichir votre sol et favoriser le développement de vos plantes.

En suivant ces conseils, vous garantirez un environnement sain et équilibré pour votre jardin, tout en respectant les besoins de chaque plante. N’oubliez pas que chaque végétal a ses particularités et mérite une attention particulière pour s’épanouir pleinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *