5 octobre 2023 par dans Piscine, sauna, spas et accessoires - 2171 Lectures

3 moyens pour sécuriser votre piscine

La sécurisation des piscines privées demeure un enjeu majeur dans le cadre de la prévention des noyades et des accidents domestiques. Il incombe au propriétaire de se conformer aux normes et aux obligations de sécurité en vigueur. Les équipements tels que la couverture de sécurité, la barrière de protection ou encore le système d’alarme sonore s’imposent. Gros plan sur ces dispositifs incontournables.

Sécurisez votre piscine avec un volet roulant, immergé ou non

Très pratique, le volet roulant se révèle indispensable lors de l’hivernage de la piscine. Il permet également de sécuriser le bassin lorsque des enfants jouent à proximité. Il convient de distinguer au préalable les deux catégories de volets roulants : le modèle immergé et la version hors-sol. Ces couvertures de piscines présentent des principes identiques. En revanche, elles diffèrent par leurs formes et leurs installations.

Comme le montre le site aqualiss.net, le volet roulant hors-sol arbore un design moderne et est apprécié pour son côté économique. Le volet mécanique ou automatique s’enroule et se déroule autour d’un axe hors-sol. L’ensemble préserve l’eau de la piscine contre les saletés et les feuilles mortes. Ce type de couverture peut même être déployé via une télécommande basique. Les technophiles peuvent commander le dispositif par le biais d’une application numérique dédiée.

Quant au volet roulant immergé, il peut être prévu dès la phase d’élaboration du projet de construction de la piscine. Le système se compose d’un tablier enroulé situé dans un coffre fixé sous la surface. Outre la discrétion et la fonctionnalité, ce type de couverture est quasi invisible. Il assure en effet la sécurité des personnes et particulièrement des enfants. De plus, l’eau du bassin est préservée des saletés en tous genres.

Une fois le tablier déroulé, la couverture immergée offre une surface plane et sécurisée. Pour rappel, la loi de 2003 stipule que toute piscine résidentielle doit être pourvue d’un ou de plusieurs équipements de sécurité conformes aux normes. Ainsi, le volet immergé d’une piscine doit être conforme à la norme NF P90-308 qui stipule que la couverture doit pouvoir supporter le passage d’une personne de moins de 100 kg. Attention, le système d’ancrage ne doit pas faire office d’obstacle et engendrer des blessures.

volet piscine

Faites installer une barrière réglementaire autour de votre piscine

La barrière de sécurité offre un périmètre de sécurité autour du bassin. La structure doit être conforme à la norme NFP 90-306. Elle se décline sous différentes formes. Vous avez le choix entre plusieurs possibilités : la barrière fixe, la barrière amovible et la barrière escamotable.

A lire :   Choisissez un jacuzzi pour votre extérieur : que pensez-vous du spa gonflable ?

La barrière réglementaire pour piscine existe en divers matériaux, dont le verre, l’aluminium, le PVC, le bois ou encore le fer forgé. Notez que la distance réglementaire minimale entre la barrière et le bord du bassin est de 1 m. Ce dispositif de sécurité présente de nombreux avantages, à commencer par son efficacité. Encore faut-il le verrouiller systématiquement pour éviter le risque de noyade accidentelle. Il s’agit également d’un excellent rempart contre les saletés telles que les résidus de végétaux.

Installez un système d’alarme aquatique

La mise en place d’un dispositif de sécurité est une obligation légale, d’où la nécessité de l’alarme de piscine certifiée et conforme aux normes en vigueur. L’alarme pour piscine se compose d’un ensemble de capteurs qui détectent une intrusion dans la surface à sécuriser. Le dispositif émet alors un signal sonore perçant qui alerte dès qu’une personne s’approche trop près du rebord du bassin.

Cette option de sécurité est assortie de nombreux avantages dont la facilité d’installation. Mieux encore, il peut être retiré durant les séances de baignade. Et pour répondre aux différents besoins, vous trouverez aussi l’alarme immergée pour piscine. Elle se décline sous la forme d’un boîtier en plastique qui se fixe au bord de la piscine. Une partie du boîtier est immergé, les capteurs détectent ainsi les moindres mouvements de l’eau.

Pour plus d’efficacité, le capteur doit se trouver au milieu du bassin. Attention, une seule alarme immergée ne suffit pas à sécuriser une grande piscine. Dans ce cas de figure, mieux vaut compléter avec une alarme périmétrique. Vous pouvez aussi trouver des alarmes immergées, dotées de plusieurs boîtiers synchronisés. Attention, un enfant en bas âge peut désactiver l’alarme, pensez à la verrouiller par un système à code à quatre chiffres.

En principe, l’alarme pour piscine doit être activée 24h/24, surtout en dehors des moments de baignade. Dans tous les cas, la puissance sonore minimum de la sirène est de 100 décibels. De plus, l’alarme ne doit pas se déclencher lorsque les robots de nettoyage ou la filtration sont activés. Il existe aussi des bracelets qui donnent l’alerte dès que l’enfant tombe à l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *