conseil peinture

4 mai 2024 par dans Peinture, papier peint et lambris - 98 Lectures

Comment une peinture dépolluante peut-elle assainir votre intérieur ?

Un air intérieur pollué peut rendre malade. Mais saviez-vous qu’il existe une solution aussi simple qu’esthétique pour assainir l’atmosphère de votre logement ? Il s’agit d’une innovation révolutionnaire : la peinture dépolluante. Grâce à sa composition, elle absorbe et détruit les polluants qui nous empoisonnent quotidiennement à notre insu. Vous n’aurez plus qu’à vous armer d’un pinceau pour faire disparaître ces substances indésirables qui altèrent votre santé et votre bien-être. Respirer un air pur chez soi n’a jamais été aussi facile !

Quels composés la peinture dépolluante peut-elle éliminer ?

Dioxyde d’azote, benzène, formaldéhyde… Ces substances chimiques sont fréquemment présentes dans notre habitat, notamment en provenance de meubles, colles ou produits ménagers. La peinture dépolluante les capte grâce à sa formulation. Le dioxyde de titane, par exemple, absorbe et décompose les composés organiques volatils, ces fameux COV responsables de nombreux maux : migraines, nausées, asthme… Également nocives, les particules fines issues de la pollution extérieure sont aussi piégées efficacement.

Cette peinture miracle lutte aussi contre l’humidité, inhibant le développement de moisissures. Elle absorbe la vapeur d’eau ambiante et la restitue lorsque le taux d’humidité baisse. Mais alors, où se procurer ce type de produit ? Auprès de spécialistes, comme Peinture Destock. Cette enseigne de destockage propose de la peinture murale dépolluante de grandes marques. Vous pourrez ainsi traiter efficacement votre air intérieur, le tout à petit prix.

Comment la peinture dépolluante élimine-t-elle les polluants ?

Mais comment cette peinture fait-elle pour supprimer les polluants intérieurs ? Son action repose sur plusieurs mécanismes. Tout d’abord, le dioxyde de titane dont elle est composée possède des propriétés photocatalytiques. Concrètement, sous l’effet de la lumière, il dégrade les molécules organiques nocives par oxydation. Ces dernières sont transformées en composés inoffensifs (eau, CO2…).

Un autre mécanisme réside dans la structure poreuse de la peinture. Elle piège physiquement les polluants qui se trouvent happés dans ses mailles. Enfin, des principes d’adsorption sont à l’œuvre. Les polluants se fixent sur la surface de la peinture un peu comme avec du papier absorbant. Ils sont alors neutralisés. Grâce à cette triple action, la peinture dépolluante fait disparaître un large spectre de polluants et assainit l’intérieur. Une solution bien plus saine et efficace que les épurateurs d’air !

Quels sont les bénéfices d’une peinture dépolluante ?

Avec une peinture dépolluante, plus de maux de tête, d’yeux qui piquent et de nez bouché ! Ses effets sur la santé sont spectaculaires. Dans les chambres d’enfants, elle réduit considérablement les risques d’allergies et d’asthme. Chez l’adulte, elle améliore la respiration, le sommeil et l’humeur. Normal, quand on sait que la pollution intérieure peut atteindre 2 à 5 fois le taux de la pollution extérieure !

A lire :   Guide complet : comment bien choisir une entreprise pour vos travaux de peinture

Bien entendu, la peinture dépolluante ne contient ni solvant, ni COV, ce qui préserve la santé des occupants. Comme nous l’avons vu plus haut, elle lutte aussi efficacement contre l’humidité et les moisissures qui peuvent dégrader votre intérieur. Écologique, elle permet aussi de faire des économies en réduisant l’usage d’épurateurs énergivores. Une raison de plus d’utiliser cette peinture du sol au plafond. Alors, convaincu ? Il ne vous reste plus qu’à franchir le pas pour un habitat plus sain ! Votre corps vous dira merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *