21 octobre 2019 par dans Crédit et financement - 27 Lectures

Les nouvelles solutions pour financer ses travaux de rénovation énergétique

A l’heure où l’écologie et la transition énergétique sont de véritables préoccupations mondiales, de nouvelles solutions ont vu le jour pour permettre à tout le monde de changer concrètement les choses. On pense évidemment aux nouvelles lois qui favorisent les travaux de rénovation énergétique ou encore aux crédits d’impôts disponibles. Cependant, ces fameux crédits ne sont pas disponibles pour tous les foyers de l’Hexagone. Focus sur les nouvelles alternatives pour financer ses travaux de rénovation énergétique.

L’éco-prêt à taux zéro

Lancé en 2015, cette mesure permet à tous les propriétaires de logements construits avant le 1er janvier 1990 de bénéficier d’un prêt à taux zéro pour financer un projet de travaux d’amélioration de la performance énergétique. Si le montant maximal de ce crédit particulier est de 30000 euros, il ne concerne qu’une partie des équipements de votre maison. On pense notamment à l’isolation de la toiture et des murs extérieurs, le remplacement des portes fenêtres, l’installation ou la rénovation de votre système de chauffage ou encore l’installation d’équipements pour produire de l’eau chaude. Un choix assez large mais qui ne prend pas en compte tous les projets individuels. Néanmoins, il reste d’autres alternatives…

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique

Plus communément CITE, ce crédit d’impôt ne s’adresse pas uniquement aux propriétaires mais aussi aux locataires. Il suffit d’habiter depuis plus de deux ans dans l’appartement ou la maison. Cette déduction d’impôt d’environ 30% est plafonné à 8000 euros par personne. Une sacrée économie surtout lorsqu’il s’agit de s’équiper avec du matériel spécifique comme des chaudières à condensation ou les appareils de régulation de chauffage individuels ou collectifs qui peuvent s’élever à plusieurs milliers d’euros l’unité. Si le CITE peut être combiné à l’éco-prêt à taux zéro, il est préférable de vérifier la compatibilité auprès de professionnels qualifiés et certifiés avant de débuter le chantier. Voilà pourquoi certaines entreprises spécialisées dans ce secteur précis comme Extenbois ont le vent en poupe depuis plusieurs années…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *