Comment rénover une pelouse

8 mai 2019 par dans Terreau, amendement et pelouse - 397 Lectures

Rénover son gazon : comment restaurer une pelouse abîmée

Il faut du travail, mais il n’est pas impossible de faire un lifting de votre pelouse. Même si cela peut prendre deux ou trois saisons de croissance, votre dur labeur finira par porter fruit dans une belle pelouse. Suivez ces étapes pour aider à réveiller une pelouse fatiguée:

Étape 1 :Enlever le chaume et l’accumulation de mauvaises herbes

C’est est une tige et des racines non décomposées qui s’accumulent près de la surface du sol. Creusez un petit bouchon de gazon en forme de triangle de plusieurs cm de profondeur. Si la couche spongieuse au-dessus du sol à 1 pouce d’épaisseur lorsque vous la comprimez, il est temps de faire déchaumer votre pelouse. Le meilleur moment pour déraper est au printemps ou à l’automne, lorsque votre pelouse est en pleine croissance.

Étape 2 : Remplir les dépressions et les bosses de niveau

Un mauvais nivellement, un tassement inégal ou la décomposition de souches, de billes ou de racines enfouies peuvent causer des dépressions et des bosses. Pendant que vous déchaumer votre pelouse, vérifiez s’il y a des bosses et des dépressions. Marquez toutes les irrégularités avec de la peinture au latex afin des retrouver facilement lorsque vous êtes prêt à niveler.

Étape 3 : ajuster le pH de votre sol

Il est préférable d’analyser votre propre sol ou d’obtenir les résultats d’analyse d’un service d’analyse professionnel avant d’appliquer tout amendement. Effectuez des analyses de sol et apprenez quoi faire pour corriger le pH de votre sol.

Étape 4 : Ajouter des nutriments

Les résultats de l’étape 3 détermineront comment fertiliser votre pelouse. Vous ne devriez pas nourrir une pelouse stressée sans savoir quels nutriments sont nécessaires, c’est comme prendre des médicaments quand vous ne savez pas ce qui ne va pas.

Étape 5 : Augmenter la matière organique et les microbes

Appliquer de l’engrais n’aidera pas si votre sol ne contient pas une population adéquate de microbes ; vous avez besoin de milliards de ces organismes microscopiques par poignée de sol. Votre sol doit contenir de 2 à 5 pour cent de matière organique pour avoir une population de microbes florissante.

Étape 6 : aérer les pelouses compactées

L’aération permet aux racines du gazon de pénétrer profondément dans le sol et aux engrais et à la matière organique d’atteindre les racines. Évitez d’aérer pendant les mois d’été secs, car vous pourriez endommager une pelouse déjà stressée. De plus, évitez les périodes où les graines de mauvaises herbes sont prédominantes pour prévenir toute autre infestation de mauvaises herbes.

Étape 7 : préparer la surface et la superviser

Choisissez la graine qui convient le mieux à votre région. Utilisez un râteau à chaume pour rendre le sol exposé rugueux, appliquez les graines sur les bords de la zone que vous semez en premier, puis divisez vos graines, et appliquez la moitié en marchant dans une direction et l’autre moitié en marchant dans la direction perpendiculaire. Épandez les graines supplémentaires sur les endroits dénudés et recouvrez-les légèrement d’un mélange de compost et de terre végétale. Épandre ensuite plus de graines sur le dessus.

Étape 8 : Prendre soin des jeunes plantes

Le besoin le plus critique est d’appliquer de l’eau au moins deux fois par jour, en supposant qu’il ne pleuve pas. Si le sol s’assèche, les plantules ne germeront pas ou vont bientôt se dessécher et mourir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *