éloigner les guêpes

26 octobre 2020 par dans Arbre, arbuste, plante et fleur - 143 Lectures

Comment éloigner les guêpes : quels produits répulsifs ou plantes ?

Avec l’été viennent les envies de flâner tranquillement sur la terrasse en sirotant un bon cocktail bien frais et bien sucré. Mais alors que vous plongez doucement vers une torpeur agréable, un léger bourdonnement désagréable vient titiller vos oreilles. Vous n’y prêtez d’abord pas attention mais le sifflement strident s’intensifie et lorsque vous ouvrez les yeux, ce ne sont pas moins de trois guêpes qui se débattent dans le liquide coloré et sucré au fond de votre verre. Il est peut-être temps de faire quelque chose.

Pour éloigner les guêpes, il existe une grande variété de moyens, chacun ayant ses avantages et ses inconvénients. Les plantes sont le premier rempart de votre défense. Pensez à les utiliser convenablement lors de l’agencement de votre jardin. Si elles ne suffisent pas à repousser les insectes volants, vous pourrez utiliser les propriétés de nombreux répulsifs naturels, bien connus des grand-mères et malheureusement trop souvent oubliés aujourd’hui. Revue de détails.

Eloigner les guêpes avec des plantes

De manière générale, les plantes odorantes sont d’excellents répulsifs contre les guêpes mais aussi contre les moustiques. Faciles à cultiver, elles ne demandent souvent que peu de soins et apportent en plus leur bonne humeur à votre terrain. On recommande donc de planter lavande, citronnelle et aspérule odorante tout autour de votre terrasse. Vous pouvez aussi les récolter puis les faire sécher avant de disposer des bouquets aux endroits stratégiques de votre extérieur.

Sachez aussi qu’il est tout à fait possible d’allier les qualités d’une plante ornementale aux propriétés d’une plante répulsive. Le géranium odorant par exemple est parfait pour éloigner les guêpes. Attention cependant car son odeur entêtante peut être dérangeante. Mieux vaut donc le planter au milieu du jardin. Enfin, on ne saura recommander assez l’emploi de l’ail et de l’oignon. Disposés en grappes le long de votre tonnelle ou simplement incorporés à vos plats, ils éloigneront facilement tous les insectes volants.

guêpes

Des répulsifs naturels pour éloigner les guêpes

Pour éloigner les guêpes, nos grand-mères usaient de stratagèmes bien plus efficaces que la plupart des répulsifs industriels. Des clous de girofles piqués sur une orange et savamment disposés près des entrées de la maison, du café moulu frais brûlé dans une coupelle ou encore quelques bâtons d’encens autour de la terrasse forment des remparts quasi infranchissables pour les insectes volants et notamment les guêpes.

On peut aussi employer les qualités odorantes des huiles essentielles pour limiter la venue des guêpes au jardin. Il faudra évidemment choisir des huiles parmi les plus parfumées comme la lavande, la citronnelle ou encore le lavandin. Vous pouvez utiliser un diffuseur ou bien simplement placer quelques morceaux de chiffon imbibés dans des endroits stratégiques comme les entrées de la maison ou bien sur la terrasse.

Que faire lorsqu’un nid de guêpes s’est installé dans votre jardin ?

Si vous n’arrivez pas à éloigner les guêpes durablement, c’est peut-être qu’un nid s’est installé dans une zone proche de votre jardin. Si tel est le cas, il faudra agir rapidement car il constitue un véritable danger, notamment pour les personnes allergiques ou les jeunes enfants. Dans certaines villes ce sont les pompiers qu’il faudra contacter pour vous débarrasser du nid mais la plupart du temps, ils ne remplissent plus cette mission et seules les entreprises de désinsectisation pourront alors vous aider.

Même si on ne le recommande pas, on sait que certains d’entre vous seront tentés d’éliminer le nid eux-mêmes. Il est alors extrêmement important de bien se protéger avec des vêtements épais et couvrants ainsi qu’un chapeau muni d’un voile. Agissez à la tombée de la nuit lorsque l’activité des insectes ralentit puis pulvérisez un produit spécial pour endormir les guêpes. Vous pourrez alors enfermer le nid dans un sachet épais après avoir coupé le pédoncule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *