22 novembre 2020 par dans Maçonnerie, démolition et gros œuvre - 25 Lectures

Pourquoi opter pour le ciment bas carbone dans vos constructions ?

Face aux changements climatiques provoqués par l’effet des polluants dans l’atmosphère, il est important aujourd’hui de trouver de réels moyens pour rétablir l’équilibre de la nature. Face à cet enjeu qui n’occulte aucun domaine, les fabricants de ciment se sont vite fixé comme feuille de route la réduction totale de l’empreinte carbone dans la production du ciment d’ici l’horizon 2050. En effet, face à cette urgence climatique, il est devenu nécessaire de concilier environnement et ciment. C’est dans cette optique que Hoffman Green Cement Technologies (HGCT) a mis au point différentes techniques permettant de fabriquer des ciments à zéro empreinte carbone. Pourquoi recourir à ce ciment bas carbone ? Nous allons vous apporter des éléments de réponse dans la suite de cet article.

Un ciment bas carbone, pourquoi ?

Vous le savez certainement, l’industrie cimentière est classée parmi les toutes premières à produire d’importantes quantités de dioxyde de carbone. En effet, produit dans sa forme traditionnelle, le ciment provient de deux principaux éléments qui sont extraits des carrières, donc exposé à un risque d’épuisement. En plus de cela, la matière brute extraite doit subir une transformation à température élevée. Ceci, au-delà de la forte consommation d’énergie, génère d’importantes quantités de CO2 dans l’atmosphère. Tous ces facteurs réunis, il est clair que l’industrie cimentière mérite bien sa place parmi les plus grands producteurs de polluant.

Cependant, pour faire face aux impacts environnementaux de ce matériau dont l’utilité au quotidien n’est plus à démontrer, il est devenu impératif de trouver une solution alternative pouvant réduire l’empreinte carbone dans la chaîne de production du ciment. C’est dans cette optique que les chercheurs de HGCT ont innové différentes techniques pour fabriquer un ciment à zéro empreinte carbone. Au nombre des technologies mises en jeu par ses chercheurs avérés figure la technologie H-P2A (Haute Performance Activation Alcaline) qui offre des avantages supérieurs au ciment traditionnel.

ciment bas carbone

Quelles sont les caractéristiques de la technologie H-P2A ?

La technologie H-P2A est une technologie géopolymère permettant de formuler des ciments décarbonés à partir de coproduits issus d’autres industries, destinés au marché des mortiers et colles industrielles. Cette technologie innovante et disruptive axée sur la fabrication de géopolymère vise notamment la décarbonisation du secteur de la construction. Tout en réduisant l’empreinte de carbone par 4, cette technologie permet la fabrication d’un ciment présentant la même résistance mécanique que celle du ciment traditionnel, voire plus dans certaines conditions.

En effet ce ciment H-P2A est formé à partir de l’argile flashée mélangée avec du silicate et des activateurs et sur-activateurs produit par la société Hoffmann Green. Il présente les caractéristiques suivantes :

  • Une compatibilité parfaite avec tous les processus de production existants.
  • Une résistance à l’arrachement sur béton supérieur à 25 MPa.
  • Il se présente sous la forme d’un bi-composant constitué soit d’une poudre active et d’une solution liquide ou de deux pâtes à mélanger pour obtenir un effet de durcissement rapide.
  • Il permet d’obtenir des colles entièrement minérales, non inflammables et sans aucun composé organique volatil.

En outre, grâce aux différentes technologies mises au point par la société HGCT, il est aujourd’hui possible de participer à la préservation de la nature en construisant des bâtiments purement écologiques dans lesquels régnera une bonne température. En protégeant la planète de par leur empreinte zéro carbone, les ciments décarbonés sont sans nul doute la seule alternative pour les constructions futures respectueuses de l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *