boisseau de cheminée

6 janvier 2021 par dans Chauffage, climatisation et cheminée - 64 Lectures

Boisseau de cheminée en terre cuite : c’est quoi ce conduit de fumée ?

Les boisseaux de cheminée sont des blocs de briques creuses qui sont installés dans une pile continue et sont généralement utilisés en tubage de cheminée. Malgré que de plus en plus souvent changé par un conduit de fumées métallique déjà pré-isolé et étanche, cela ne manque pas d’avantages. Ce zoom vous les présente.

Boisseau : utilisation et réglementation

Les boisseaux sont également appelés « conduits traditionnels » et sont empilés pour former des conduits qui permettent d’expulser les produits de combustion des poêles, des cheminées ou des chaudières. Par conséquent, il peut garantir la performance de vos équipements de sécurité et de chauffage.

La loi exige qu’elle soit compatible avec le raccordement d’installations à combustible gazeux, liquide ou solide à des cheminées fermées ou à biomasse. Dans les maisons unifamiliales, le conduit en boisseau (tels que le métal) doit aussi assurer que la température de surface de la paroi de conduit de fumée ne dépasse pas 50 °C dans la zone résidentielle et 80 °C dans les zones non habitables ou occupées et une résistance au feu et aux chocs

Boisseaux : avantages et inconvénients

Le boisseau est stable et étanche et fournit la ventilation requise pour le chauffage. Il résiste naturellement aux effets des produits de combustion et à la température de ces produits. Il est aussi résistant au ramonage et aux agents corrosifs, y compris les condensats acides produits des chaudières à condensation et à haut revenu.

Cependant, les boisseaux présentent certains inconvénients. Ils sont plus lourds qu’un conduit en métal qui peut être suspendu, le conduit maçonné doit être placé sur le sol de la maison. Le ramonage du conduit de fumée doit être effectué deux fois par an, dont une fois pendant la période de chauffe. Il peut également être supervisé par les communes et/ou les compagnies d’assurance.

boisseau terre cuite
Boisseau : type et matériau

Bien que les boisseaux traditionnels soient utilisés pour les parties chauffées des maisons, il existe également des boisseaux isolants pour les parties extérieures et non chauffées. Le modèle perforé fournit un évent de fumée et un ramoneur intégré peut être installé.

Les boisseaux peuvent être en terre cuite, ce type d’argile est un matériau écologique naturel. Il peut également être en béton reconnu pour son inertie thermique. En béton allégé, il est pratique pour une installation externe. Dans les céramiques réfractaires, les boisseaux légers peuvent être fabriqués en acier inoxydable pour obtenir une esthétique moderne. En pouzzolane, une roche volcanique, il présente une excellente résistance aux températures élevées et une très bonne inertie thermique. En revanche, c’est plus cher.

Boisseau : pose

La pose du boisseau est relativement simple, mais les recommandations du fabricant et certaines exigences doivent être respectées (n’hésitez pas à demander à un professionnel, car il y en a beaucoup).

  • Une seule déviation est autorisée : pour une hauteur de tuyau de 5 mètres, l’angle maximum est de 45 °.
  • Suivez le sens d’installation indiqué par la flèche, la partie mâle de l’emboitement devant être dirigée vers le bas.
  • Le mortier bâtard utilisé pour les assembler doit répondre aux exigences du DTU 24.1.
  • Le pied du conduit peut être placé sur un siège qui peut ou non être fixé au boîtier. Quant aux supports connectés à la canalisation, ils doivent être stables et ininflammables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *