8 février 2021 par dans Maçonnerie, démolition et gros œuvre - 673 Lectures

Obtention du permis CACES : l’essentiel à savoir !

Pour postuler et travailler dans les domaines du BTP et de la logistique, notamment conduire les véhicules de chantier, il faut disposer d’une attestation qui certifie de votre maîtrise de la conduite de ces engins. En France, ce document c’est le CACES. Voici le guide qui fait le point sur tout ce qu’il faut connaître sur le CACES.

Présentation du CACES

Le certificat d’aptitude à la conduite en sécurité en abrégé CACES est un permis obtenu à la suite de courtes formations (théorique et pratique) suivies d’un test d’aptitude. Il évalue vos acquis en matière de prévention et de sécurité. Il est délivré par des organismes affiliés, implantés un peu partout dans toute la France.

Comme son nom l’indique, c’est un certificat d’aptitude et non de compétences professionnelles. Il n’autorise pas à la conduite. En effet, seul votre employeur est accrédité à vous délivrer une autorisation de conduite. Pour ce faire, le CACES sert à attester de vos connaissances pratiques et théoriques en rapport avec l’engin de chantier et de levage concerné.

Selon le code de travail, il est obligatoire en vue de la protection des travailleurs contre les risques d’accident de travail. Vous aurez à passer une formation CACES pour tous les métiers impliquant la manutention et les BTP : cariste, grutier ou encore magasinier.

Les recommandations CACES émanant de la CNAM (caisse nationale de l’assurance maladie) à la date du 1er janvier 2020 sont au nombre de 8. Les six premières sont rénovées :

  • engins de chantier (R.482) ;
  • grues à tour (R.487) ;
  • grues mobiles (R.483) ;
  • plates-formes élévatrices mobiles de personnes ou PEMP (R.486) ;
  • chariots automoteurs de manutention à conducteur porté (R.489) ;
  • et grues auxiliaires de chargement de véhicules ou GACV (R.490).

À ces dernières ont été ajoutées deux nouvelles recommandations : CACES ponts roulants et portiques (R.484) et CACES chariots de manutention automoteurs gerbeurs à conducteur accompagnant (R.485).

permis CACES

Comment s’obtient le permis CACES ?

Le permis CACES est obtenu à la suite d’une formation de durée variable compte tenu du type de machine et du niveau du conducteur. Les formations les plus courtes vont jusqu’à 4 jours au maximum tandis que les plus longues peuvent aller à 15 jours.

Comme rapporté ici, toute personne majeure, sachant lire et comprendre la langue française et déclarée apte au travail après une visite médicale peut passer le CACES.

Les formations sont pratiques et théoriques pour tous les équipements mobiles. Cependant, leur contenu est propre à chaque machine. Elles sont soldées par une évaluation des connaissances. Pour réussir aux tests (pratique et théorique), il faut totaliser une note moyenne de 7/10 pour chacun d’eux.

avoir le permis caces
Faut-il renouveler sa formation CACES  et quel est le budget à prévoir ?

La réponse est oui. Le permis CACES a une validité qui une fois dépassée rend le certificat inexploitable. Il est alors obligatoire de le renouveler pour l’utiliser à nouveau. Mis à part le CACES relatif aux engins de chantier qui a une validité de 10 ans, tous les autres CACES expirent après 5 ans.

Le coût d’une formation CACES dépend de l’organisme prestataire, de votre niveau (débutant/expérimenté) ainsi que du type d’engin. En moyenne, le tarif est de 150 à 400 € par jour de formation. Les formations CACES des personnes en CDI ou CDD sont prises en charge par les entreprises employeuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *