fibre de verre

29 mars 2021 par dans Plâtre, plafond et cloison, isolation - 727 Lectures

Quelle isolation choisir en la cellulose et la fibre de verre ?

Si vous souhaitez trouver la meilleure isolation des combles entre les différents types, notamment les matelas, la cellulose, la fibre de verre en vrac…etc. Ce qui est le plus important généralement dans ce choix, c’est le facteur R qui correspond à l’aptitude du matériau à être résistant au flux de chaleur, il est mesuré en fonction de l’épaisseur ; et plus ce chiffre augmente, plus l’isolation sera meilleure. Voici un comparatif entre les trois matériaux les plus courants sur le marché.

Qu’est-ce que le facteur R ?

Le facteur R correspond à l’unité par laquelle la résistance de l’isolation est évaluée. Cette valeur correspond à la capacité d’un matériau à résister au transfert de chaleur ou à la perte de chaleur. Le facteur R correspondant à un matériau, est généralement affecté par les quatre facteurs suivants :

  • le type de matériau (fibres de verre, fibres de roche…etc),
  • l’épaisseur de l’isolation,
  • la densité de l’isolant,
  • l’endroit isolé (comble, mur, garage…etc) et la façon dont l’isolant est installé.

Plus le facteur R total de l’isolation d’un comble est élevé, plus l’isolant sera en mesure de piéger la chaleur et d’empêcher votre maison d’être très chaude en été, et très froide en hiver.

L’isolation des combles en fibres de verre en vrac

isolation fibre de verreLes fibres de verre en vrac semblent dominer l’isolation des combles dans les nouvelles constructions, elles ont un facteur R d’environ 2,5 par pouce. Tout comme la cellulose, il faut une machine performante pour les souffler.

Vous pourriez l’acheter en sacs et l’étendre vous-même si vous êtes bricoleur, mais le résultat sera médiocre en comparaison avec celui de la machine. En plus, ce matériau est relativement bon marché pour les projets de combles par rapport à d’autres matériaux.

Inconvénients

Quelques inconvénients de ce matériau sont les suivants :

Il provoque des démangeaisons sur la peau et irrite les poumons. En effet, l’isolation en fibres de verre libère des particules dans l’air, qui peuvent être inhalées, ce qui peut provoquer de la toux, des saignements de nez et d’autres affections respiratoires.

Il semble que les nouvelles fibres de verre dérangent moins la peau et les poumons que les fibres anciennes. C’est pour cela, que ce type d’isolation de combles est devenu très courant sur le marché dernièrement.

Les fibres de verre dans les combles peuvent emprisonner les allergènes, la poussière et l’humidité, ce qui peut entraîner la formation de moisissure.

L’isolation des combles en cellulose

Ce matériau est fabriqué à partir du recyclage et du broyage de papier, auquel on a ajouté de l’acide borique pour lutter contre les insectes, et ainsi que pour le rendre plus résistant au feu. La cellulose offre une bien meilleure option d’isolation des combles que la laine en nattes par exemple.

Si vous voulez faire l’installation de la cellulose sans l’aide d’un pro, la cellulose en sacs est disponible dans n’importe quel magasin de bricolage. Quelques vendeurs offrent aux clients un ventilateur d’isolation s’ils achètent une grande quantité du matériau.

Il ne faut surtout pas essayer d’acheter un seul sac et de l’étaler à la main pour une isolation ponctuelle, cela ne sera pas possible, car la cellulose est beaucoup trop dense.

Inconvénients

Cette méthode engendre beaucoup de poussière, il serait mieux de faire recours à un professionnel. Celui-ci utilisera la cellulose par pulvérisation humidifiée, ajoutant de l’eau pour faciliter le contrôle de la poussière et l’augmentation du facteur R. Ce qui sera sûrement plus coûteux, mais cela augmenterait l’efficacité de l’isolant.

La cellulose ne constitue pas un joint d’étanchéité à l’air. c’est-à-dire, que l’air froid et chaud peut circuler dans l’espace sans aucune barrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *