conduit de cheminée

26 mars 2021 par dans Chauffage, climatisation et cheminée - 368 Lectures

Les boisseaux en terre cuite de cheminée pour conduit de fumée

Le conduit de fumée doit satisfaire plusieurs obligations. Il doit être stable, étanche et résistant à la température des fumées. Dans tous les cas, il doit être adapté au système de chauffage. La température d’une chaudière peut aller de 40 °C à 400 °C suivant le type de chauffage à considérer. Le marché du boisseau de cheminées en terre cuite reste encore un pôle dominant bien que celui des conduits en métal soit en progression. 

Le boisseau de cheminée en terre cuite en quelques mots

Le boisseau en terre cuite se compose de différentes pièces maçonnées qui sont creuses et fixées successivement les unes sur les autres. Le tout forme un conduit d’évacuation de fumées pour une chaudière, un poêle ou une cheminée. Le boisseau de cheminée garantit le bon fonctionnement de l’installation et la sécurité des utilisateurs. 

Des normes et des critères encadrent sa construction. Par exemple, il doit être résistant aux chocs thermiques et à une chaleur pouvant atteindre les 1000 °C. Il doit aussi être compatible avec les différentes combustions, les différentes installations et leur nature (à usage collectif ou individuel).

Boisseau de cheminée

Les différents éléments d’un boisseau

Il existe différents types de boisseaux en vente sur le marché. Il y a le modèle traditionnel qui est composé de parois externes, une ou deux rangées d’alvéoles et une section interne. Certains modèles possèdent deux conduits, soit une pour la paroi externe et une autre pour la paroi interne. Ce type de boisseau est utilisé pour les parties intérieures chauffées.

Le boisseau isolé est recouvert d’une couche d’isolant et s’utilise surtout pour les parties extérieures qui ne sont pas chauffées. Un boisseau spécial sera à installer en fonction de la solution de chauffage que vous avez chez vous. Il y a celui qui est ventilé pour l’installation d’une grille de ventilation, celui pour les conduits d’aération, celui pour les chaudières et les poêles à bois et celui pour le dévoiement d’un conduit d’évacuation de fumée. 

Ses divers avantages 

La terre cuite est un matériau naturel et sain avec des propriétés idéales pour la conception d’un conduit de fumée. Elle a une résistance exceptionnelle face aux très hautes températures, au ramonage et à la corrosion. Un conduit de cheminée en terre cuite propose un très haut niveau de durabilité et de sécurité. En plus, c’est une solution qui coute 30 % moins cher par rapport à une solution préfabriquée. Vous n’aurez pas besoin de l’entuber ce qui représente une mise en œuvre pratique. 

Lorsqu’il est de bonne qualité, il peut durer au moins une trentaine d’années. Il est naturellement résistant aux effets des produits de combustion. Il est également résistant aux agents corrosifs et au ramonage. Il peut même résister aux condensats acides que produisent les chaudières à condensation avec un haut revenu. 

Pour en utiliser un, il faudra tenir compte de son poids. Normalement, il se place sur un sol stable qui soit capable de supporter son poids. Pour être satisfait de son utilisation, il est recommandé de faire un ramonage au moins deux fois par an. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *