chauffage moins cher

6 mai 2021 par dans Chauffage, climatisation et cheminée - 569 Lectures

Type de chauffage : quel choix s’offre à vous ?

On entend par type de chauffage un mode de chauffage qui se différencie notamment par l’énergie qu’il utilise, mais également par ses composants qui permettent de chauffer une habitation. Ainsi, vous l’aurez compris il existe plusieurs types de chauffage. On distingue principalement les modes de chauffage qui utilisent les énergies renouvelables, tel que le chauffage solaire ou bien encore la pompe à chaleur (PAC), des autres modes de chauffage utilisant de l’électricité ou du gaz pour fonctionner. Au moment de faire son choix de chauffage, il est bon de rappeler que le coût de l’installation ainsi que la performance énergétique ne sont pas les seuls critères principaux qui doivent être considérés. En effet, si un radiateur électrique à inertie peut s’installer facilement quelle que soit la configuration du logement. Une PAC, quant à elle, exigera une configuration particulière ainsi qu’une autorisation de la mairie.

Pour que vous puissiez dès à présent affiner votre choix concernant votre futur chauffage, voici une présentation des différents équipements disponibles à l’heure actuelle, avec leurs avantages et leurs inconvénients.

Quel type de chauffage choisir ?

Les différents modèles de chauffage évoluent d’année en année. Avec les considérations climatiques qui sont dorénavant prises en compte, la performance énergétique ainsi que l’impact réduit sur l’environnement sont des critères importants au moment de choisir un mode de chauffage.

Les chaudières polluantes sont petit à petit retirées de la commercialisation. Par exemple, à partir de 2022 les chaudières au fioul ne pourront plus être installées dans les habitations. De même, les anciennes chaudières au gaz peu performantes sont progressivement remplacées par des chaudières gaz à condensation présentant une performance énergétique bien meilleure.

Dès lors, un point s’impose. Parmi les chauffages écologiques utilisant des énergies renouvelables vous pouvez retrouver :

  • la pompe à chaleur aérothermique, hydraulique ou géothermique ;
  • le chauffage solaire avec l’utilisation de panneaux solaires thermiques ;
  • un système de chauffage central ou des radiateurs électriques alimentés par des panneaux photovoltaïques ;
  • un poêle à bois ou à granulés.

À noter que ces types de chauffage écologique ne peuvent pas forcément être utilisés toute l’année. Par exemple, un chauffage utilisant l’énergie solaire nécessitera que les panneaux solaires soient suffisamment exposés au soleil durant l’hiver. Selon la localisation de votre logement, vous devrez faire installer en complément un chauffage électrique ou au gaz pour les jours où le chauffage solaire ne pourrait suffire.

Dans la catégorie des chauffages électriques, vous avez le choix entre :

  • un chauffage central avec une chaudière électrique ;
  • le radiateur convecteur ;
  • le radiateur rayonnant ;
  • le radiateur à inertie.

La chaudière électrique à haute performance énergétique ainsi que le radiateur électrique à inertie représentent les 2 types de chauffages électriques les plus économiques. Pour ne parler que du radiateur à inertie, ce dernier contient un corps de chauffe solide (ex. : céramique, fonte…) ou un liquide caloporteur qui accumule la chaleur produite par le radiateur en fonctionnement. À son arrêt, le corps de chauffe ou le liquide caloporteur se décharge de cette chaleur accumulée. Par conséquent, le radiateur à inertie continue de réchauffer la pièce sans consommer le moindre kWh d’électricité.

choix chauffage
Chauffage pour une maison neuve

Pour une maison neuve, les solutions de chauffage sont bien plus étendues que pour une maison en rénovation et ceci pour une raison simple : vous pouvez réaliser en amont les raccordements nécessaires pour installer un chauffage central ou des radiateurs individuels.

Cependant, cette liberté de choix peut être restreinte par des interdictions provenant de l’urbanisme (ex : interdiction de poser dans un secteur historique classé des panneaux solaires sur la toiture) ou par l’installation même du chauffage. Par exemple, si vous souhaitez faire installer une chaudière gaz, vous devrez préalablement vérifier que votre habitation peut être reliée au réseau de gaz de ville.

Une pompe à chaleur, quant à elle, peut nécessiter une configuration particulière de l’habitation. Par exemple, pour une PAC géothermique vous devrez disposer d’un jardin attenant à l’habitation pour y enterrer les capteurs thermiques.

Par conséquent, n’hésitez pas à demander conseils auprès d’un chauffagiste professionnel pour choisir un type de chauffage adapté à votre maison neuve.

Chauffage pour une maison ancienne

Une maison ancienne  – qu’ elle soit en rénovation ou rénovée – impose des contraintes supplémentaires pour l’installation d’un chauffage. En effet, un chauffagiste devra prendre en compte l’existant afin de trouver une solution de chauffage à la fois performante et économique.

Avant de faire installer un chauffage, il sera tout d’abord nécessaire de vérifier que la maison est correctement isolée pour limiter les déperditions de chaleur. Ensuite, il faudra prendre en compte l’ancien mode de chauffage, afin de voir s’il est possible de réutiliser par exemple les tuyaux de plomberie et les radiateurs au moment d’installer une nouvelle chaudière.

Si l’installation d’un nouveau chauffage central s’avère impossible ou trop onéreuse au vu des travaux de remise en état, la pose de radiateurs électriques à inertie s’avère être la solution pour bon nombre d’occupants amoureux des vieilles pierres. Fonctionnant grâce à une simple alimentation électrique, les radiateurs à inertie présentent également l’avantage d’être économiques et performants, ce qui n’est pas négligeable lorsqu’il faut chauffer de grands volumes dans de vieilles maisons.

 Chauffage pour un appartement

Un appartement présente bien souvent la particularité d’appartenir à une copropriété. Par conséquent, tous les types de chauffage ne seront pas autorisés. Ainsi, vous ne pourrez pas faire installer une PAC géothermique dans un appartement par exemple. La pose de panneaux photovoltaïques ou thermiques s’avère également délicate sur un toit d’immeuble appartenant à une copropriété.

Par conséquent, la plupart des appartements sont chauffés par des chauffages électriques qui peuvent être individuellement installés dans chaque logement. L’avantage des radiateurs électriques est qu’ils ne prennent pas beaucoup de place dans un appartement, contrairement à un système de chauffage central avec chaudière et radiateurs.

Pour réaliser des économies d’énergie, privilégiez les radiateurs à inertie qui permettent d’optimiser la consommation électrique du radiateur.
type de chauffage

Quel chauffage est le moins cher ?

Par « moins cher », certains cherchent un chauffage à petit prix à l’installation, tandis que d’autres préféreront se focaliser sur la performance énergétique pouvant faire baisser la facture d’électricité. Or, bien souvent les deux ne sont pas conciliables.

Par exemple, un radiateur convecteur peut être affiché à l’achat pour quelques dizaines d’euros. Mais ce dernier est connu pour être très énergivore et il fera donc considérablement grossir la facture d’électricité en fin de mois. Un radiateur à inertie sera quant à lui plus cher qu’un convecteur, mais consomme moins d’électricité pour chauffer la même surface d’une pièce. Donc au final cet investissement peut être rentabilisé en à peine quelques mois d’utilisation et il vous permettra de réaliser d’importantes économies d’énergie sur le long terme.

Par conséquent, selon la configuration de votre logement et vos besoins en chauffage, n’hésitez pas à faire une estimation sur le long terme de combien vous coûtera, au final, l’achat et la consommation de tel type de chauffage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *