fuite thermique

13 juillet 2021 par dans Chauffage, climatisation et cheminée - 160 Lectures

Comment choisir un détecteur de fuite thermique pour trouver les ruptures de pont

Les ponts thermiques sont les principales sources de pertes de chaleur et d’énergie dans un logement. Ils sont donc néfastes et doivent tout de suite être détectés et supprimés. Pour ce faire, il faut utiliser des outils spéciaux dont principalement les détecteurs de fuites thermiques. Ce sont des équipements efficaces permettant de trouver les ruptures de pont dangereuses. Une fois que ces dernières sont découvertes, il est possible de prendre des mesures dont l’isolation thermique pour éviter que les dégâts soient trop importants. Mais comment choisir le bon détecteur de fuite thermique ? Voici quelques astuces.

Bien connaître le détecteur de fuite thermique

Connaître ce que c’est un détecteur de fuite thermique est évident avant d’en choisir un. Comme déjà dit, ce type d’appareil permet de trouver les différentes sources de fuite thermique d’un local ou d’une habitation.

Il s’agit d’une sorte de caméra qui détecte et enregistre les rayonnements infrarouges provoqués par l’énergie thermique émise par divers corps. Dans un premier temps l’appareil capte les signaux puis les transforment en thermogramme. Ce dernier est une image thermique qui illustre les différences de températures détectées. Ces résultats sont ensuite interprétés pour déterminer de manière précise la provenance de la rupture thermique.

détecteur fuite

Les critères de choix

Lors de l’achat d’un appareil permettant de trouver la source d’une fuite thermique, il faut se baser sur quelques critères :

Le type d’usage

Le dispositif peut être utilisé dans différents types d’endroit et c’est justement en fonction de cela que le choix doit être fait. Il y a les applications industrielles, domestiques, dans le bâtiment, dans le secourisme ou encore dans le domaine maritime.

Le prix

Chaque détecteur de pont thermique a son prix. Le choix peut donc être fait selon le budget dont on dispose.

Le type de caméra thermique disponible

Sur le marché, il y a deux principaux types de dispositif de détection de fuite thermique à savoir la caméra à capteur refroidie et la caméra à capteur non refroidie. Chaque type a ses propres caractéristiques donc ses atouts et ses petits inconvénients.

D’autres critères permettent aussi de déterminer le modèle adapté pour les besoins. Ce sont :

  • Le champ de visée : qui se divise en deux dont le champ de visée vertical et horizontal ou FOV et le champ de visée instantané ou IFOV.
  • La résolution : qui est indiqué par le nombre de pixels du capteur.
  • La plage de température : plus elle est large, plus l’appareil est intéressant.
  • La mise au point : qui peut être automatique ou manuelle.
  • La sensibilité thermique : il faut noter qu’une sensibilité de la caméra faible est beaucoup plus intéressante qu’une autre car cela indique une meilleure capacité de détection des variations.
  • Les accessoires : ce sont les différents éléments qui facilitent encore plus l’usage de l’appareil. Ils sont particulièrement utiles car ils optimisent la praticité ainsi que la
  • +maniabilité de l’équipement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *