31 juillet 2021 par dans Construction, agrandissement et rénovation - 188 Lectures

5 clés pour une gestion optimale d’un chantier de construction

De toute évidence, le secteur du BTP a été l’une des branches les plus fragilisées par la pandémie du Covid 19. En effet, selon une enquête réalisée par Mazars, les entreprises françaises de construction ont enregistré en général, une baisse d’activité de -14% en 2020. Mais depuis le récent allègement des restrictions, la relance est effective avec une hausse des commandes. Dans ce contexte, les constructeurs doivent se réapproprier les bonnes méthodes de gestion d’un chantier, afin de mieux satisfaire une clientèle de plus en plus exigeante. Dans cette perspective, voici les 5 secrets incontournables pour un projet de construction réussi.

Faire le point des équipements nécessaires

Un chantier de construction d’immeuble est ponctué de plusieurs étapes, dont l’une des plus cruciales reste l’identification de l’outillage nécessaire. En réalité, la qualité des équipements dépend du plan du bâtiment, de la nature du sol et du type d’environnement. Il revient donc aux techniciens de déterminer à l’avance si un matériel de levage sera utile par exemple. Le cas échéant, si l’entreprise n’en dispose pas, elle peut d’ores et déjà penser à la location d’un chariot elevateur avec chauffeur. En outre, le matériel de terrassement, de transport routier et les équipements de protection individuelle devront être entre autres mobilisés.

S’enquérir des attentes du maitre d’ouvrage

En dépit de l’expertise avérée du spécialiste BTP, la bonne exécution de sa mission est en partie conditionnée par son écoute attentive des besoins du client. À cet effet, avant le démarrage effectif du chantier, le chargé du projet doit organiser des réunions de travail avec le propriétaire, afin de mieux s’informer sur ses exigences. Il s’assure également que les deux parties sont au même diapason. Au besoin, cette étape pourra servir à expliquer au maitre d’ouvrage, la faisabilité ou non de certaines de ses attentes.

Réaliser une étude de sol

À l’entame d’un chantier de construction, la loi exige une étude de sol dans certaines zones dont les terrains sont réputés instables. Toutefois, en l’absence d’une telle obligation, l’entreprise BTP doit avoir le réflexe de recommander une telle expertise. En réalité, l’objectif est d’assurer la pérennité du futur immeuble, à travers une construction adaptée aux caractéristiques géologiques du sol concerné. Par la même occasion, le maitre d’œuvre soigne son image auprès de son client. Dans ce cadre, le recours à un cabinet qualifié est indispensable pour des études fiables.

Planifier le chantier

La réussite d’un chantier de construction dépend également du type d’organisation mis en place. De ce fait, le responsable doit se doter d’un planning établi en fonction des spécificités du projet. D’abord, celui-ci effectue une programmation des travaux, en collaboration avec les différents techniciens. Ensuite, une répartition des charges devra être faite avec une chronologie d’intervention bien précise, en tenant compte des impondérables inhérents à tout chantier. De cette manière, l’entreprise se rassure à propos du respect du délai de livraison. Enfin, l’élaboration d’une fiche contact des fournisseurs s’impose. En réalité, ce répertoire permettra de bien gérer les divers approvisionnements.   

Se conformer aux mesures sécuritaires légales

L’organisation efficiente d’un chantier de construction intègre aussi le respect des principes généraux de prévention prévus par la loi. Par conséquent, l’article L4531-1 du Code du travail exige des concertations entre le maitre d’ouvrage, l’entreprise BTP et le responsable de la sécurité et de protection de la santé. En effet, ces assises triparties faciliteront une exécution du chantier selon les normes sécuritaires requises.