pose d’un lambris PVC

4 août 2021 par dans Peinture, papier peint et lambris - 160 Lectures

Pose de lambris PVC : comment faire pour en poser ?

Le lambris PVC est une installation qui présente une multitude d’avantages. Si l’on ne cite qu’il s’agit d’une structure capable de dissimuler les défauts présents sur les murs endommagés ou irréguliers de votre demeure en plus de présenter une excellente résistance à la chaleur et à l’humidité. La raison pour laquelle le lambris PVC peut être posé dans les salles de bains et les cuisines. Généralement facile à poser, le PVC mural fait usage d’une technique d’assemblage joint par languette et encoche pour un rendu aussi chic que élégant. Sans compter que ce dernier est disponible en une large variété de modèles et de finition afin d’épouser au mieux le style de votre déco. Reste à savoir comment faire pour poser efficacement un lambris PVC.

Les matériaux nécessaires à la pose d’un lambris PVC

Un certain nombre de matériaux sont utiles à la pose d’un lambris PVC. À savoir les tasseaux, les chevilles à frapper, le contreplaqué de 10 mm pour débiter facilement les cales, les agrafes et la colle MS polymère. Aussi, vous aurez besoin des lames de lambris PVC et de profilés de finition pour parfaire le résultat. En ce qui concerne les outils dont vous pourrez avoir besoin, on retrouve notamment le mètre, le crayon, la paire de ciseaux, l’équerre, la scie sauteuse, l’établi et l’agrafeuse. À cette liste s’ajoutent le pistolet à colle, la règle métallique, le marteau, le perforateur et le foret SDS. Sans oublier de toujours s’équiper pour un maximum de sécurité avec une paire de gants et des lunettes de protection.

pose lambris
Les étapes de la pose d’un lambris PVC

La mise en place d’un lambris PVC se fait généralement en quelques étapes. La première étape consiste à préparer la pose du revêtement mural PVC sur une ossature tasseaux. L’idée étant de repérer l’emplacement des trous destinés à la fixation sur le mur avant de le percer avec le foret adéquat, de fixer les tasseaux aux moyens des chevilles à frapper, et de vérifier l’alignement des tasseaux entre eux par le biais d’une règle de maçon. Notez bien que pour les murs non planes, il convient de compenser les différences de niveau avec des cales placées sous les tasseaux aux points de fixation.

Pour la deuxième étape, il vous faut fixer les lames PVC sur les tasseaux suivis d’un agrafage des lames de PVC mural sur les tasseaux. Ceci fait, il ne vous reste plus qu’à coller le lambris PVC et fixer les profilés de finition du revêtement mural en question. Pour cela, vous êtes tenu de retirer la protection de la surface adhésive, de replier et de coller le profilé contre la surface même de la lame PVC.

Vous l’aurez alors compris, la pose d’un lambris PVC n’a rien de compliqué et peut être réalisée par tous les adeptes de bricolage. Ceci étant dit, pour un résultat parfait et totalement à la hauteur de vos exigences, l’idéal serait de solliciter les services de professionnels dans le domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *