10 mars 2022 par dans Plâtre, plafond et cloison, isolation - 1563 Lectures

Comment réussir efficacement l’isolation des combles ?

Bien que négligée dans l’habitat, l’isolation de combles est un élément indispensable. Que ce soit des combles perdus ou encore ceux aménagés, elle devra être parfaitement réalisée afin d’assurer un confort thermique ainsi qu’une consommation d’énergie optimale dans la maison. Il faut savoir que près de 30 % des déperditions de chaleur dans une maison s’effectuent par le toit. Pour réussir efficacement votre projet d’isolation de combles, vous devez prendre en compte certains éléments essentiels.

Le respect des critères de performance

Pour vos travaux d’isolation de combles, vous devez toujours choisir votre isolant à partir de ses critères de performance. Dans le cas d’un logement neuf, il est important de se conformer aux exigences de performance établies par la règlementation thermique RT2012. Elle se traduit par le coefficient de résistance thermique R. Ainsi, pour une isolation dans le neuf, la résistance minimale exigée est R=8 m² K/W.

Dans le cas d’une rénovation, vous n’êtes soumis à aucune obligation légale. Il est toutefois recommandé de choisir des isolants qui sont conformes aux critères définis par le crédit d’impôt. Pour l’isolation de plancher de combles perdus, vous avez R=7 m² K/W et pour l’isolation de rampants de toiture, vous avez R=6 m² K/W. Choisir des matériaux isolants qui répondent à ces critères vous permettra de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 %.

La garantie des aides financières

Comme dit plus haut, l’un des indispensables pour la réussite de votre projet d’isolation des combles est le respect des critères de performance. Cependant, trouver des matériaux qui répondent rigoureusement à ces performances n’est pas facile. Cette situation perdure depuis l’entrée en vigueur de la RT2021 et le renforcement des critères d’éligibilité fixés par les crédits d’impôt.

Pour bénéficier d’aides privées comme les Certificats d’Economies d’Energie, les travaux éligibles ne dérogent pas à la règle. Ainsi, pour être éligible à la Prime Eco Energie l’isolation des combles perdus doit être réalisée avec un isolant respectant une résistance thermique de R = 7 m² K/W.

Privilégier la qualité

La réussite des travaux d’isolation des combles passe par la qualité des matériaux utilisés. C’est un aspect à prendre en compte, peu importe les dépenses que ça engendrera. Par ailleurs, n’hésitez pas à recourir aux services d’un professionnel du domaine. Ce dernier offrira à coup sûr une prestation de qualité supérieure. Il faut rappeler qu’un isolant mal posé ou une mauvaise isolation ne donnera pas les résultats escomptés. De plus, chercher à effectuer moins de dépenses qu’il n’en faut pour un tel projet peut impacter le confort des occupants de l’habitation. La consommation énergétique pourrait également être anormalement élevée.

Isoler et ventiler les combles

Bien isoler les combles de la maison est certes important, mais vous devez aussi prendre garde à l’effet « thermos ». Ainsi, les combles doivent nécessairement être ventilés pendant l’été pour éviter l’inconfort thermique. Il faut savoir que durant la période estivale, la chaleur a tendance à beaucoup s’accumuler sous les combles. Pour cela, il est recommandé de recourir à un système de ventilation que vous pourrez activer en soirée pour aérer et baisser la température. Les combles pourront ainsi se rafraîchir et conserver la fraîcheur en journée.

En somme, certains éléments doivent nécessairement être pris en compte pour réussir l’isolation des combles d’une maison. Parmi eux, il faut respecter les critères de performance des isolants à choisir. Il faut aussi solliciter les services d’un professionnel pour effectuer les travaux d’isolation.