28 juin 2019 par dans Façade, crépis, ravalement, enduit - 274 Lectures

Voici comment nettoyer une façade de maison : astuces

Une façade de maison, même en étant neuve, se salira tôt ou tard, surtout si elle est exposée aux intempéries. Toutefois, il est toujours possible de la remettre en état, propre. Le marché du nettoyage propose justement plus d’une solution, à ne citer que le nettoyage aux cristaux de soude ou à haute pression, l’hydro gommage, l’aérogommage ou encore le sablage. Mais l’option la plus simple reste l’utilisation d’une brosse trempée dans de l’eau additionnée de cristaux de soude pour frotter la surface et revoir des murs éclatants. Cette technique est plus connue sous le nom de « lessive des peintres ». Elle est très écologique, n’affecte pas les matériaux, mais elle demandera un temps de travail important.

Des nettoyants de façade spécifiques pour des entretiens efficaces

Des produits spécifiques à pulvériser peuvent être utilisés pour nettoyer les murs. Toutefois, dans un souci d’efficacité, ils sont à sélectionner suivant le revêtement de façade. L’eau de Javel, par exemple, s’attaque directement aux menuiseries ainsi qu’à la peinture. De plus, elle peut perturber les végétations autour de la maison.

Aussi, il y aura les appareils à haute pression qui permettent de faire décoller les salissures, mais attention à ne pas trop exposer les enduits qui peuvent s’abimer facilement. De surcroit, l’étanchéité de la façade peut être fragilisée par cette pratique. Il sera question de bien choisir le type de buse, entre rotative et classique.

Laisser aux professionnels le soin de réaliser l’hydro gommage

L’hydro gommage est une pratique qui sollicite l’eau et le sable, respectivement à 20 et 80 %, pour venir nettoyer les murs. Il se fait sur la base de projection sous haute pression donnant l’effet d’un brossage en profondeur. Le sable utilisé sous forme de poudre de verre ou de pierre dure viendra en profondeur des encrassements. Les surfaces plus tendres et fragiles quant à elles doivent faire appel à la poudre calcite.

L’hydro gommage est un procédé efficace et écologique. Il faut toujours solliciter un professionnel dans sa réalisation puisque l’équipement utilisé est spécifique, la sélection de poudre au mélange doit convenir au revêtement de façade. À noter que la plupart des surfaces supportent ce type de nettoyage, à ne citer que le béton, la pierre, les briques, d’autant plus que le résultat reste toujours satisfaisant, les traces de pollution, de rouille ou de graffitis sont complètement éliminées.

Il faudra prêter attention à la granulométrie du mélange et au niveau de pression en fonction du revêtement avant de se lancer dans l’hydro gommage. Le professionnel en tant qu’artisan à Mèze veillera à respecter le sens d’application, à savoir de haut en bas de la façade pour que les salissures décollées se dirigent vers le sol.

L’aérogommage pour se passer de l’eau au nettoyage de la façade

Il s’agit de poudre d’alumine ou de billes de verre pour les surfaces dures et de poudre de calcite, de noyaux de fruits ou de bicarbonate de calcium pour les surfaces plus délicates.

L’air vient en remplacement de l’eau dans la pratique de l’aérogommage. L’avantage de ce type de nettoyage serait son adaptabilité à toutes les surfaces, pierres, crépis, enduits, briques… Toutefois, l’air contiendra toujours des poudres, comme l’eau mélangé à du sable de l’hydro gommage. À l’aérogommage, ce sera la poudre d’alumine, de billes de verre qui sera sollicitée pour les supports durs, tandis que la poudre de calcite, de noyaux de fruits ou de bicarbonate de calcium interviendra sur les surfaces fragiles.

Le sablage réglementé pour nettoyer une façade de maison

Cette pratique se dédie uniquement aux surfaces en béton, et équivalentes au niveau de la dureté du revêtement. La technique du sablage n’utilise en effet que de la poudre abrasive pour décaper les salissures sur les façades. Elle est sollicitée dès lors que les encrassements sont profonds et difficiles à traiter. La technique doit être réalisée par un professionnel, car les matériaux utilisés, notamment l’alumine et les sables siliceux, sont interdits par la loi si  la proportion de ces derniers dépasse les 5% si les interventions se font à l’air libre. Une demande d’autorisation est à faire au préalable, en conséquence, si la façade donne sur la voie publique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *