BIM

23 décembre 2022 par dans Architecture, étude et expertise - 2377 Lectures

Le BIM et la synthèse technique et architecturale d’un bâtiment

L’immense majorité des professionnels du bâtiment, dont les architectes et ingénieurs travaillant en bureaux d’études techniques, ont intégré la démarche BIM dans leur processus de travail. Bien que cette nouvelle méthode de gestion des informations de la construction reste insuffisamment maîtrisée à l’heure actuelle, elle apporte déjà de nombreux avantages à tous les intervenants d’un chantier. Le BIM repose principalement sur le collaboratif et vise à harmoniser les échanges de données pour les maquettes numériques. Aujourd’hui, nous allons définir l’impact du BIM sur la synthèse technique et architecturale, nous parlons aussi de synthèse Tout Corps d’État.

Signification du mot BIM

Le mot BIM ou Building Information Modeling peut se traduire par modélisation des informations du bâtiment. Il s’agit d’une méthode de gestion de projets de construction basée sur l’usage de la maquette numérique BIM. Cette maquette 3D contient des données détaillées, fiables et parfaitement structurées. Elle peut être utilisée dans tous travaux de construction, qu’il s’agisse d’un bâtiment ou d’une infrastructure. À noter quand même que le BIM possède trois différentes définitions :

  • Building Information Modeling: la méthode de travail déployée pour créer, enrichir et peaufiner la maquette BIM numérique.
  • Building Information Model: la maquette numérique contenant toutes les informations obtenues à partir du Modeling.
  • Building Information Management: la gestion des données de la maquette numérique tout au long de la durée de vie de l’ouvrage.

Comme vous pouvez le constater, trouver une unique définition du BIM n’est pas évident. Quoi qu’il en soit, il est toujours axé sur la maquette numérique. Le bureau d’études BIM ainsi que tous les acteurs du projet de construction contribuent à la création, à la mise à jour et à l’utilisation de cette maquette.

Grâce à la maquette et à une plateforme collaborative BIM (environnement de données commun où EDC), ils peuvent échanger et gérer les informations de la construction plus facilement et plus efficacement. Ainsi, la maquette BIM est le reflet parfait de l’ouvrage et accompagne tous les intervenants lors de la conception, de la construction, de l’exploitation et de la démolition.

Qu’est-ce qu’une maquette numérique BIM ?

La maquette BIM est un fichier informatique contenant des objets virtuels sur un bâtiment. Elle permet aux bureaux d’études BIM et Synthèse ainsi qu’à tous les professionnels du BTP intervenant sur un même projet de construction d’accéder à une seule maquette virtuelle contenant toutes les données du bâtiment.

A lire :   Prix et tarifs du maître d’œuvre : combien coûte vraiment le service d'un maître d’œuvre ?

La maquette numérique favorise le travail collaboratif pour une meilleure organisation des chantiers. Elle fait également économiser du temps et de l’argent. Tous les acteurs concernés sont intégrés dès la naissance du projet de construction ou de rénovation jusqu’à ce que l’ouvrage arrive en fin de vie. On parle aussi de démarche du processus BIM.

Il existe différents standards en ce qui concerne la création, la modification et l’usage de la maquette BIM. Nous pouvons notamment citer la norme de fichier IFC (Industry Foundation Classes) qui assure l’interopérabilité entre les logiciels de modélisation BIM Tel que Revit AUTODESK, ArchiCAD ou TEKLA Structure. Ces outils technologiques permettent au bureau d’études BIM et Synthèse de conserver les informations, mais aussi de les restituer le cas échéant.

Les intervenants, dont les bureaux d’études, travaillaient en ingénierie séquentielle avant l’existence et l’intégration du processus BIM. Autrement dit, chacun ne peut commencer son travail que lorsque l’autre a terminé le sien. En cas de modification de la maquette lors d’une phase de vie de l’ouvrage, l’ingénierie séquentielle présente de nombreux risques. Elle peut notamment engendrer des surcoûts et des pertes d’informations importantes.

De l’autre côté, le processus BIM assure la mise en place d’une maquette BIM fiable et permet de travailler en ingénierie simultanée. En clair, tous les intervenants sont intégrés dès le début du chantier, voire avant. Par conséquent, ils comprennent mieux les tenants et aboutissants du projet de construction.

La maquette numérique est une modélisation paramétrique des caractéristiques physiques et fonctionnelles de l’ouvrage. Elle renseigne les acteurs sur leurs responsabilités respectives et détaille toutes les phases de vie du bâtiment. Le bureau d’études BIM et Synthèse peut interagir sur le fichier pour le mettre à jour et échanger avec les autres intervenants, pour ne citer que l’architecte, l’AMO BIM et le maître d’ouvrage.

synthèse architecturale

Usage BIM pour la synthèse architecturale et technique

Les maîtres mots d’un usage BIM sont la maîtrise, la centralisation et le partage de l’information. En effet, Les maquettes numériques intègrent des données pluridisciplinaires permettant d’élaborer des représentations numériques complètes gérées sur une plateforme Cloud accessible à tous les acteurs du projet en temps réel. Maintenant, nous allons voir l’importance du BIM pour la synthèse.

Qu’est-ce que la synthèse architecturale ?

La synthèse architecturale fait référence à l’étude des interfaces entre le gros œuvre et les lots du second œuvre. Avant de démarrer un chantier, le bureau d’études BIM et Synthèse doit réaliser une pré-synthèse (pendant la phase de conception et pendant la phase PRO). Cette étape permet d’avoir un dossier de consultation solide des entreprises et de déceler les conflits le plus tôt possible.

A lire :   Que faut-il prendre en compte avant l’achat des murs d’une boutique ?

De plus, la pré-synthèse offre à la cellule de synthèse la possibilité de se focaliser sur des problèmes plus précis. Ce qui facilite largement la recherche et la mise en œuvre de bonnes résolutions. La synthèse architecturale définit l’impact des corps d’état techniques sur l’architecture d’un bâtiment.

Qu’est-ce que la synthèse technique

La synthèse technique étudie la coordination des éléments techniques dans un ouvrage. En effet, tous les lots techniques ainsi que tous les éléments structuraux et le second œuvre doivent se coordonner. Dans le cadre de la synthèse technique, le bureau d’études BIM détecte et résous les conflits spatiaux entre les réseaux parcourant la construction, et les conflits entre les réseaux et les éléments de structure.

Même si le BIM ne change pas l’activité de synthèse qui consiste à s’assurer que l’intervention de chaque acteur contribue à la réussite du projet, il simplifie largement la tâche de la cellule de synthèse. D’ailleurs, il est tout à fait possible de spécifier cet objectif dans la convention BIM.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *