tomate en bouteille

22 août 2023 par dans Potager, verger, fruit et légume - 1376 Lectures

Semis de tomates en bouteille : comment faire ?

Lorsque le printemps arrive, c’est le moment idéal pour préparer les semis de tomates en prévision de la saison de jardinage. Dans cet article, nous vous expliquerons comment réaliser efficacement des semis de tomates en bouteille, une méthode innovante et écologique qui permet d’optimiser l’espace et de réduire les déchets plastiques.

Préparation des bouteilles

Pour commencer, il est important de sélectionner des bouteilles en plastique appropriées pour la réalisation de vos semis. Les bouteilles d’eau ou de soda de 2 litres sont généralement les plus adaptées en raison de leur taille et de leur résistance.

  1. Nettoyage des bouteilles : Avant de procéder à la transformation des bouteilles en contenants pour vos semis, assurez-vous de bien les nettoyer et de les stériliser. Vous pouvez les rincer à l’eau chaude savonneuse et les laisser sécher à l’air libre.
  2. Découpe des bouteilles : A l’aide d’un cutter ou de ciseaux, découpez délicatement les bouteilles en deux, en veillant à conserver la partie inférieure la plus profonde possible. Celle-ci servira de récipient pour le terreau et les graines.
  3. Perçage de trous : Afin d’assurer un bon drainage, percez quelques petits trous au fond de la partie inférieure de chaque bouteille à l’aide d’un clou chauffé ou d’une perceuse. Veillez à espacer les trous d’environ 2 cm pour éviter la stagnation de l’eau.

Préparation du terreau et des graines

La préparation du terreau et des graines est une étape cruciale pour assurer la réussite de vos semis de tomates en bouteille. Voici quelques conseils pour vous aider :

  1. Choix du terreau : Optez pour un terreau de qualité, léger et bien drainant, spécialement conçu pour les semis. Vous pouvez également utiliser un mélange de terreau et de compost pour enrichir davantage le sol.
  2. Hydratation du terreau : Avant de remplir les bouteilles, humidifiez légèrement le terreau avec de l’eau. Le terreau doit être humide mais pas détrempé. Cette étape permet d’assurer une bonne répartition de l’humidité lors de la germination des graines.
  3. Préparation des graines : Sélectionnez des graines de tomates variées et de bonne qualité pour obtenir des plants vigoureux et productifs. Vous pouvez choisir des variétés traditionnelles ou des variétés hybrides plus résistantes aux maladies.

semis tomates

Plantation des graines et entretien des semis

Une fois que tout est prêt, vous pouvez procéder à la plantation des graines de tomates dans les bouteilles préparées.

  1. Remplissage des bouteilles : Remplissez les bouteilles avec le terreau préalablement humidifié jusqu’à environ 2 cm du bord supérieur.
  2. Plantation des graines : Disposez délicatement 2 à 3 graines de tomates par bouteille, en les espaçant d’environ 1 cm. Recouvrez-les ensuite de terreau pour les enfouir légèrement.
  3. Arrosage : Arrosez délicatement les graines nouvellement plantées, en veillant à ne pas détremper le terreau. Il est préférable d’utiliser un vaporisateur pour éviter de déplacer les graines lors de l’arrosage.
  4. Emplacement : Placez les bouteilles dans un endroit ensoleillé et à l’abri des courants d’air. La température idéale pour la germination des graines de tomates se situe entre 20 et 25°C.
  5. Entretien : Surveillez régulièrement l’humidité du terreau et arrosez au besoin pour maintenir un bon niveau d’humidité. Lorsque les plants atteignent une hauteur de 5 cm, vous pouvez éclaircir les semis en ne conservant que le plant le plus robuste dans chaque bouteille.
A lire :   Comment entretenir un petit potager ?

Transplantation des plants

Après environ 6 à 8 semaines, les plants de tomates seront prêts à être transplantés dans un pot plus grand ou directement en pleine terre. Attendez que les risques de gelées soient écartés et que les températures nocturnes se maintiennent au-dessus de 10°C.

  1. Préparation des plants : Avant la transplantation, arrosez généreusement les plants pour faciliter le démoulage du terreau.
  2. Transplantation : Retirez délicatement les plants de tomates des bouteilles en veillant à ne pas endommager les racines. Transplantez-les dans un pot plus grand ou en pleine terre en respectant une distance d’au moins 50 cm entre chaque plant.

En suivant ces étapes, vous pourrez réaliser avec succès des semis de tomates en bouteille et ainsi contribuer à une démarche écologique et durable. Les plants de tomates obtenus seront vigoureux et prêts à produire de délicieux fruits tout au long de la saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *