systèmes de désenfumage

27 octobre 2023 par dans Alarme, sécurité et surveillance, coffre-fort - 851 Lectures

Les systèmes de désenfumage : un impératif méconnu pour la sécurité incendie des bâtiments

Au cœur des enjeux autour de la sécurité des bâtiments se trouve un type de système souvent salvateur : les systèmes de désenfumage. Ils permettent d’évacuer les fumées en cas d’incendie, afin de garantir des voies d’évacuation sûres pour les personnes. Pourtant, malgré son importance, la réglementation concernant le désenfumage est parfois méconnue. Or, selon le code du travail, tout établissement recevant du public (ERP) doit respecter des normes strictes à ce sujet. Ces normes, comme la NF S 61 933, précisent les exigences relatives à l’installation des systèmes de désenfumage.

Vers quels professionnels se tourner pour l’installation d’un système de désenfumage ?

En premier lieu, lorsqu’il s’agit d’installer ou d’améliorer un système de désenfumage, il est impératif de faire appel aux bonnes compétences pour se garantir d’être en conformité par rapport aux réglementations. Pour cela, il est essentiel de se tourner vers des experts de l’isolation et de la rénovation des bâtiments, qui possèdent une compréhension approfondie de leurs structures et des matériaux avec lesquels ils ont été conçus.

On fera aussi appel à eux du fait que l’isolation joue un rôle primordial dans la prévention de la propagation des incendies. Enfin, certains experts tels que Soprema sont fortement impliqués dans la rénovation énergétique, comme en témoigne le site LeFuturACommencé : ils vous assureront la mise en place d’un système de désenfumage optimisé, intégré de manière harmonieuse à la structure du bâtiment et respectant toutes les normes en vigueur.

sécurité incendie

Les différents types de systèmes de désenfumage

Les experts en isolation et en rénovation seront aussi les mieux placés pour déterminer quel système de désenfumage répondra le mieux aux exigences de la Réglementation Environnementale 2020 et des spécificités d’un bâtiment donné. Par exemple, le désenfumage naturel est souvent privilégié pour son efficacité et sa simplicité. Il consiste en l’utilisation de trappes installées sur la toiture, permettant aux fumées de s’élever naturellement.

Cependant, dans les bâtiments modernes ou complexes, un système mécanique est souvent requis pour en assurer la sécurité. Le désenfumage électrique, par exemple, recourt à des ventilateurs pour extraire les fumées. Mais dans tous les cas, le fait qu’il permette de respecter la règle des 4h sera le principal élément sur lequel l’expert se fondera pour choisir : il s’agit du temps maximum autorisé pour désenfumer un bâtiment sous peine de voir la situation se compliquer énormément.

A lire :   Que prendre en compte pour bien choisir la serrure à mettre à sa porte 

La nécessité d’une prise de conscience collective sur la question du désenfumage

On notera encore que les systèmes de DENFC (Dispositif d’Evacuation Naturelle de Fumée et de Chaleur) jouent également un rôle dans le dispositif global, permettant une détection précoce d’une chaleur anormale. L’ensemble de ces outils vise à offrir la meilleure protection possible en cas d’incendie. Malheureusement, la méconnaissance générale de la plupart de ces enjeux entraîne souvent des négligences dans l’installation de ces systèmes.

Or, un ERP qui ne respecterait pas ces règles expose non seulement les personnes à des risques importants, mais peut également faire face à de lourdes sanctions. Il est donc essentiel pour les gestionnaires d’immeubles et les professionnels du bâtiment de se familiariser avec la réglementation « désenfumage » pour assurer la sécurité de tous. C’est également valable pour des propriétaires au moment où ils établissent les plans de rénovation de leur maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *