7 février 2024 par dans IN : CONSTRUCTION DE L'HABITAT - 112 Lectures

Les avantages du scan 3d pour l’analyse de bâtiments

Avec l’évolution rapide des technologies et des méthodes de construction, la modélisation 3D des bâtiments est devenue une pratique courante dans le domaine de l’architecture et du génie civil. Parmi les diverses techniques disponibles pour créer ces modèles précis, le scan 3D se démarque par sa rapidité et sa précision. Dans cet article, nous vous présenterons les raisons qui justifient l’utilisation du scan 3D pour analyser un bâtiment en insistant sur ses avantages.

Principe du scan 3d

Le scan 3D est une technologie qui permet d’obtenir un modèle numérique tridimensionnel d’un objet réel en enregistrant les distances entre un scanner et chaque point de la surface de cet objet. Le scanner émet un faisceau lumineux, généralement laser, qui balaie la surface à analyser et récupère les données en temps réel pour créer un nuage de points. Ce nuage de points constitue alors une représentation volumétrique précise du bâtiment.

Méthode statique vs méthode dynamique

Deux principales méthodes de capture sont utilisées pour effectuer un scan 3D : la méthode statique et la méthode dynamique. Dans la première approche, le scanner est installé en un point fixe pour capturer les données environnantes. Il convient alors de déplacer le scanner en plusieurs stations pour couvrir l’intégralité de l’espace à numériser. La méthode dynamique, quant à elle, consiste à déplacer le scanner en continu lors du processus de capture. Les scanners mobiles 3D, appelés handheld, sont parfaitement adaptés pour cette façon de procéder. Vous pouvez faire un scan 3d de bâtiment avec Concept-Plan.net.

Gain de temps et d’efficacité

Le premier avantage du scan 3D est sans conteste sa rapidité d’exécution. En effet, un scanner peut capturer jusqu’à un million de points par seconde, ce qui permet d’obtenir un modèle 3D en quelques minutes ou heures selon la taille du bâtiment. Ce gain de temps se répercute sur l’ensemble du processus de conception, depuis l’étude préalable jusqu’à la réalisation des plans architecturaux, et impacte donc positivement les coûts liés au projet.

De plus, le dispositif automatisé du scanner 3D permet d’éviter les erreurs humaines dans la capture des données. Les modèles obtenus sont donc très précis et conformes à la réalité, avec une marge d’erreur généralement inférieure à 5 millimètres.

A lire :   Comment financer l’installation de sa pompe à chaleur ?

Facilitation de la conservation du patrimoine

Le patrimoine architectural possède une valeur historique inestimable, et il est essentiel de préserver sa mémoire pour les générations futures. Dans ce cadre, le scan 3D représente un outil précieux pour faciliter la sauvegarde et la restauration des biens historiques. Il permet, par exemple, de créer une archive digitale précise d’un monument avant qu’il ne subisse des altérations dues au temps ou à des catastrophes naturelles. En cas de détérioration, les professionnels du patrimoine peuvent alors se référer à ces modèles numériques pour restituer le bâtiment à l’identique

Effectuer des analyses précises et détaillées

Les données fournies par un scan 3D permettent d’analyser finement l’état d’un bâtiment. Grâce à la résolution élevée des points capturés, il est possible de détecter la moindre déformation, faille ou fissure dans les matériaux constituant la structure. Le logiciel adapté peut également générer des mesures automatiques (vie militaire) pour faciliter l’identification des dimensions des espaces clés. Cela est particulièrement utile dans les projets de rénovation ou d’extension qui doivent respecter les normes en vigueur.

Collaboration facilitée entre les différents corps de métier

L’utilisation du format 3D lors de la création de plans architecturaux offre une meilleure compréhension du projet aux intervenants. En effet, les vues en coupe et perspectives sont plus parlantes que les simples représentations planes. De ce fait, les échanges entre les differentes parties prenantes s’en trouvent fluidifiés, évitant ainsi d’éventuels malentendus lors du processus de construction.

Rationalisation des moyens et des coûts

La prise de décision dans le cadre d’un projet de construction ou de réhabilitation de bâtiments implique souvent des calculs complexes pour optimiser l’utilisation des matériaux et des ressources. Les modèles 3D générés par les scans facilitent grandement cette tâche en permettant de simuler plusieurs scénarios d’aménagement selon les contraintes spatiales et techniques rencontrées. Ainsi, une meilleure analyse du projet en amont se traduit par une réduction des risques d’erreurs et une économie substantielle des coûts relatifs au chantier.

En somme, le scan 3D offre des avantages considérables dans le domaine de la construction et de la réhabilitation de bâtiments. Outre sa rapidité d’exécution et sa précision, il constitue un formidable outil pour faciliter la communication entre les différents intervenants, tout en contribuant à rationnaliser les moyens employés sur le chantier. C’est pourquoi son utilisation devrait continuer à gagner en popularité auprès des professionnels du secteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *