14 décembre 2019 par dans Façade, crépis, ravalement, enduit - 131 Lectures

Comment choisir l’essence de bois de son bardage ?

La pose d’un bardage permet de rénover votre façade extérieure. Ce type de revêtement améliore aussi l’isolation des murs. Quels critères doit-on privilégier pour choisir son bardage extérieur ? Tour d’horizon

La durabilité du bois de son bardage

maison avec ossature en boisLe bardage en bois est exposé aux agressions extérieures telles que les intempéries, les champignons, l’attaque des nuisibles et la moisissure. De ce fait, il convient de porter une attention particulière sur la durabilité de l’essence qui sert à confectionner cette ossature. Pour cela, n’hésitez pas à vous renseigner sur la classe de bois. Selon la norme NF EN 335-1, un bois est adapté à un usage extérieur à partir de la classe 3. Dans cette catégorie, vous avez le choix entre plusieurs essences comme :

  • le Red Cedar ;
  • le Châtaignier ;
  • le Chêne ;
  • le Robinier…

Si vous avez un budget limité, il vaut mieux privilégier les bois européens. Vous pouvez par exemple poser du pin maritime, du pin Douglas ou du mélèze pour votre bardage.

La présentation du bardage

Vous devez savoir qu’il existe plusieurs types de lames pour l’installation d’un bardage extérieur :

  • les lames en bois naturellement durables : ils proviennent généralement des essences de bois de classe 3 et des bois exotiques. Ce matériau n’a pas besoin d’être entretenu pour faire face à l’épreuve du temps. Au fil des années, le bois commence à vieillir et se distingue par une couleur grisâtre ;
  • les lames en bois traité : les bois naturels subissent un traitement spécifique pour être inaltérables. En d’autres termes, ils deviennent résistants aux agressions des termites, aux champignons ou à la moisissure ;
  • les lames en bois lamellé et collé : ce matériau a l’avantage d’être facile à mettre en œuvre. De plus, il permet d’améliorer l’aspect esthétique de votre bardage.

La teinte du bois de bardage

La pose de bardage entre généralement dans les travaux de ravalement d’une façade extérieure. Les constructeurs y ont recours pour améliorer la performance énergétique d’une maison ou tout simplement pour embellir son style. Quel que soit le motif qui pousse à ouvrir un chantier, il ne faut pas minimiser le rendu esthétique de l’ouvrage.

Hormis la technique de pose, la teinte de l’essence de bois est un critère indispensable pour la mise en place d’un bardage. Selon l’essence de bois que vous choisissez, la nuance peut être différente.

  • le Douglas par exemple, l’un des types de bois qui est réputé pour sa grande robustesse se démarque par une couleur brun rosé ;
  • le Red Cedar, quant à lui, affiche une teinte plus puissante. En effet, il se distingue par un ton brun rouge avec quelques nuances contrastées.

Si vous appréciez les bois avec un ton clair, vous avez le choix entre l’Épicéa, le Pin Sylvestre ou le Châtaignier.

Noble et intemporel, le bois est le matériau par excellence pour concevoir un bardage. Plus chaleureux, il est aussi idéal pour lutter contre l’infiltration de l’air dans la maison. Pour l’achat du matériau, vous trouverez auprès des magasins spécialisés une grande variété de lames de bois correspondant à vos besoins et à votre budget.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *