Comment faire un jardin potager naturel

8 mai 2019 par dans Jardin bio et naturel, biodiversité - 391 Lectures

Potager naturel : comment démarrer un jardin potager biologique ?

Le jardinage potager biologique devient de plus en plus populaire au fil des ans, car les jardiniers amateurs s’efforcent de cultiver des jardins abondants, sains et respectueux de l’environnement. Démarrer un potager biologique est assez simple ; voici ce qu’il faut savoir pour commencer.

Choisir le bon site

Démarrer votre potager biologique au bon endroit fera une énorme différence:

Soleil : Vous voulez un site qui offre autant d’ensoleillement direct que possible, au moins 6 heures, et de préférence 8, pendant votre saison de croissance principale. Si vous n’avez pas un espace disponible qui offre autant de soleil, il y a des cultures que vous pouvez cultiver sans plein soleil.

Terrain : Le terrain est-il en pente ? Vous voudrez orienter votre lit de jardin pour profiter pleinement de l’exposition au soleil. Y a-t-il une dépression où l’eau s’accumule ? Vous voudrez peut-être le remplir de terre pour qu’il ne reste pas détrempé – un site comme celui-ci prendra beaucoup plus de temps à sécher au printemps et pourrait entraîner la pourriture des racines des plantes pendant la saison de croissance.

Vent : Le site est-il à la merci de vents violents ? Si vous habitez dans une région venteuse, envisagez d’essayer de placer votre jardin dans un endroit où il y a une haie, un mur ou une autre structure à proximité afin de réduire l’effet des vents forts. Si vous n’avez pas déjà un brise-vent en place, envisagez d’ériger des treillis solides à proximité pour servir à cette fin.

Accès à l’eau, aux outils, au compost : Vous ne voulez pas avoir à traîner des outils de l’autre côté de votre cour, et transporter un arrosoir n’est pas très amusant non plus. Facilitez-vous la tâche et essayez de placer votre potager dans un endroit pratique.

Considérations relatives au sol

Comment est le sol dans votre jardin potager potentiel ? Est-il rocheux et plein de racines d’arbres ? Vous pourriez envisager la construction d’un potager à parterres surélevés ou d’un jardin de lasagnes. Si ce n’est pas le cas, vous pourriez creuser deux fois le sol existant et essayer d’y cultiver. Quoi qu’il en soit, il est important d’évaluer votre sol existant pour voir ce que vous devez faire pour le rendre parfait pour la culture de légumes biologiques.

Faites analyser votre sol : Vous pouvez envoyer des échantillons de votre sol au service de vulgarisation de votre coopérative locale pour analyse. Certaines jardineries et pépinières offrent également des services d’analyse du sol. Cela vous permettra de savoir quels éléments nutritifs sont déficients dans votre sol et quel type de sol vous avez, ainsi que de fournir des suggestions sur la façon d’améliorer votre sol.

Faites une analyse rapide du sol : En faisant vous-même quelques analyses simples, vous pouvez en apprendre beaucoup sur votre sol. Renseignez-vous sur le type de sol que vous avez, son état de santé, sa capacité de drainage et testez son pH. Suivez les instructions de votre analyse de sol en ce qui a trait aux carences en éléments nutritifs ou à la teneur en pH. Si vous trouvez que vous avez un sol argileux, il existe des moyens simples de l’améliorer. Les sols sablonneux bénéficient de l’ajout d’une grande quantité de matière organique, en particulier beaucoup de compost.

Plantes et semences

Vous voudrez commencer par les plantes et les graines issues de l’agriculture biologique. Les plantes cultivées de façon conventionnelle sont souvent déjà chargées de pesticides et d’engrais chimiques – exactement le genre de choses que vous essayez d’éviter dans votre jardin potager. Les semences issues de l’agriculture biologique sont récoltées à partir de plantes issues de l’agriculture biologique, ne sont jamais traitées avec des pesticides chimiques ou des fongicides et ne sont jamais génétiquement modifiées.

Il existe plusieurs bonnes entreprises de vente par correspondance qui fournissent des semences potagères biologiques. De plus en plus de pépinières, de jardineries et de magasins à grande surface commencent également à vendre une sélection de semences biologiques – celles-ci sont clairement étiquetées comme étant biologiques.

Plantez, cultivez et récoltez !

Renseignez-vous sur les types de légumes que vous voulez cultiver pour vous assurer que vous leur fournissez la bonne quantité d’eau et de nutriments. Envisagez de planter des plantes d’accompagnement pour un jardin plus sain. Portez une attention particulière à votre jardin afin d’attraper immédiatement les problèmes de parasites et de maladies. La plus grande partie de la croissance d’un jardin sain est simplement de prêter attention. Si vous faites cela, vous êtes sur la bonne voie pour un jardin potager sain, abondant et biologique.

Articles du même sujet ou similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *