placement immobilier

16 avril 2020 par dans Crédit et financement - 729 Lectures

Comment limiter ses risques lors d’un placement financier dans l’immobilier ?

Le placement immobilier est une belle option pour bénéficier d’un retour sur investissement rapide et conséquent. Mais avant de vous lancer dans une telle démarche, vous devez vous poser les bonnes questions : quels sont les risques liés à ce genre d’action ? Quelles sont les mesures à mettre en pratique pour les limiter au maximum ? Dans ce guide, nous vous donnons des réponses précises à ces interrogations afin de vous aider à réaliser la bonne affaire possible.

Quels sont les risques liés à l’investissement immobilier ?

Il existe plusieurs types d’investissement immobilier, parmi lesquels l’investissement locatif est le plus courant. En pratique, c’est une sorte de placement qui consiste à acquérir des biens (logements, terrains, bureaux…) et à les mettre en location dans le but de percevoir des revenus locatifs. D’autres investisseurs optent plutôt pour l’acquisition d’immobilier avec pour seul objectif de les revendre plus tard. Il est important de savoir que les risques de voir votre argent partir sur des ruines sont énormes dans ce cas d’investissement.

Dans le premier cas, vous n’avez pas la garantie de profiter d’une rentabilité finale. En effet, si le montant de votre investissement, les charges liées aux impôts et les frais engagés dans le maintien en bon état de votre bien sont supérieurs au montant total des loyers que vous percevez, il est évident que votre placement ne génère aucun bénéfice en fin de compte. Au contraire, vous pouvez faire faillite.

Pour ce qui est de la revente, les risques peuvent être liés à une éventuelle décote de la situation géographique du bien acheté. Au fur et à mesure que les années évoluent, un milieu autrefois très convoité peut devenir moins attractif. Le cas échéant, les logements qui y sont installés connaîtront indéniablement une baisse importante sur leurs valeurs d’achats. Les risques d’un placement immobilier peuvent également être liés aux phénomènes naturels, notamment les séismes, les cyclones, les inondations…

limiter les risques

Comment limiter ces risques ?

Bien entendu, même si vous possédez les clés pour investir dans l’immobilier vous ne serez jamais assez prévisible pour prévenir les risques liés à ce secteur. Mais, vous pouvez prendre des dispositions susceptibles de limiter leurs effets sur votre business.

Investir une petite part de votre capital

Quels que soient les atouts du bien que vous souhaitez acquérir, pour raison de sécurité, n’investissez pas la totalité de votre argent. Optez pour un montant que vous êtes prêt à perdre sans que cela ait une grande influence sur vos activités. De plus, en plaçant une partie de votre patrimoine financier, vous pourrez utiliser l’autre partie pour vous sortir d’éventuelles difficultés en cas de revers.

Diversifier vos sources de revenus

Il est très risqué de placer tout votre espoir dans un investissement immobilier, car le secteur est assez imprévisible. Idéalement, il est recommandé d’investir dans un autre domaine pour combler les manques à venir. De préférence, vous pouvez choisir de faire plusieurs placements dans le même secteur tout en ciblant différentes branches ou zones géographiques.

Étudier le secteur

Avant d’investir dans l’immobilier, qu’il soit locatif ou destiné à une revente, vous devez détenir assez d’informations sur celui-ci. Pour cela, il est conseillé d’examiner de manière approfondie les propositions qui s’offrent à vous en termes de biens immobiliers, les tarifs appliqués sur le marché au moment de l’opération, l’impact que peut avoir la situation géographique de l’immobilier concerné sur votre placement, le seuil de rendements possibles, le coût des transactions… Aussi, vous avez intérêt à prendre en compte les différentes options d’investissement qui s’offrent à vous pour déterminer s’il est toujours avantageux de préférer le placement immobilier traditionnel à une époque où le crowdfunding immobilier est en plein essor.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *