6 mars 2021 par dans Peinture, papier peint et lambris - 156 Lectures

Comment peindre mes escaliers ?

Cela fait un moment, que vous avez entamé la rénovation de l’intérieur de votre maison, et avez réhabilité la majeure partie des espaces que vous vouliez transformer, vous êtes fière de vous, et vous vous apprêtez à déposer vos pinceaux, vous asseoir, savourer et contempler le fruit de vos efforts en sirotant un thé glacé…sauf que votre sérénité est soudain quelque peu troublée. Vous vous rendez compte en apercevant vos escaliers qu’ils auraient bien besoin d’une remise à neuf. Oui mais vous n’avez jamais peint vos escaliers, comment procéder? Après une brève hésitation, vous vous décidez à reprendre vos outils et retourner sur le champ de bataille, tel le vrai champion que vous êtes et qui va au bout de ses idées. Des idées justement, si vous en cherchez quelques une, nous sommes la pour vous éclaircir, alors lisez ce papier jusqu’au bout.

Quelles sont les caractéristiques d’une peinture pour escalier ?

On a du mal à le réaliser en le regardant, dans nos esprits conscients; l’escalier n’est que ce vieil acolyte (aussi vieux que la maison) qui a toujours jouer le rôle d’une sorte de pont, nous faisant monter ou descendre, d’un niveau à un autre. Tout de même, bien plus que sa fonction salvatrice, l’escalier joue un rôle important (qu’on a tendance à sous-estimer) dans l’harmonie intime d’un foyer, c’est une partie intégrante de l’atmosphère d’une maison, qui peut devenir une véritable pièce maitresse dans la déco de celle-ci. L’astuce pour que cela devienne possible? Eh bien, il y a d’abord :

  • La consistance de la peinture; doit être dotée d’un fort potentiel de recouvrement, c’est à dire qu’elle doit être assez robuste aux passages réitérés, aux traces pas vraiment jolies, et aux nettoyages fréquents. La peinture escalier doit être une jonction compatible au matériau dans lequel est fait votre escalier : bois, métal, béton…,
  • Et puis, il y a la couleur qu’il faut également sélectionner avec soin et attention suivant l’emplacement de l’escalier dans la maison, et du type de votre escalier.

avantages peinture escalierQuelles méthodes suivant l’emplacement et le type d’escalier?

  • Quand il se trouve à l’entrée, comme dans les anciennes habitations, et qu’il est fait en bois, l’escalier a carte blanche. Une méthode moderne consiste à peindre les contremarches de cet escalier en couleur foncée, pour faire ressortir le caractère dynamique des escaliers. En gros, donnez aux contremarches une couleur, tout en laissant les marches à l’état brut. Il faut également penser à couvrir le bois d’un produit vitrificateur, couleur mate de préférence, pour préserver la légèreté et la silhouette de l’escalier. En plus cela créera une jolie disparité, tout en restant sur un même thème;
  • Pour un escalier se trouvant à l’arrière d’une maison, et qui conduit vers des chambres, ou pourquoi pas vers une salle de jeux ou de repos, pensez à donner aux contremarches un style percutant, légèrement enfantin, et amusant ( cela pourrait facilement égayer votre humeur dés que vous passerez par cet escalier) comme : les peindre de rayures horizontales à base de couleurs primaires tel que le jaune, le vert ou le bleu, vous serez surpris du rendu sur une contremarche blanche;
  • Pour un escalier situé en living-room ou en salon, cela demande un peu de pondération. Si vous voulez essayer une couleur en particulier, arrangez vous pour qu’elle soit en accord avec les couleurs situées aux alentours de l’escalier dans un rayon de 2m, principalement avec celle(s) des murs, et puis choisissez une seule couleur et c’est tout ! mieux vaut vous freiner à une seule, pour éviter de déséquilibrer l’ambiance de la pièce. Appliquez aux contremarches une nuance claire de la couleur choisie pour avoir un escalier affiné et beau.

A vos pinceaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *