Compteur de calories chauffage

7 mars 2021 par dans Chauffage, climatisation et cheminée - 630 Lectures

Compteur de calories chauffage : utilité du compteur d’énergie thermique

La réduction de la consommation énergétique est l’un des enjeux majeurs de notre société. L’urgence climatique dont les conséquences se font chaque année plus concrètes impose en effet un agenda rapide pour nous permettre d’inverser la tendance. C’est pourquoi des dispositifs comme la Loi Elan ont été conçus et mis en place par le gouvernement afin de pousser les Français à changer leurs habitudes. Et dans ce but, le compteur de calories chauffage est une arme incontournable. Explications.

Le compteur de calories chauffage, un dispositif essentiel à l’individualisation des frais

Depuis le 25 octobre 2020, toutes les copropriétés dont la consommation de chauffage est supérieure à 80 kWh par mètre carré ont dû se mettre aux normes avec la législation en termes d’individualisation des frais de chauffage. Ce sont elles qui ont en effet été chargées par le gouvernement de superviser et d’entreprendre la mise en place des dispositifs qui permettent d’individualiser les consommations énergétiques de chauffage et les factures associées pour chaque logement.

Des exceptions existent, notamment dans le cas de contraintes techniques particulières ou de frais excessifs liés à l’installation de compteur de chauffage calories dans chaque logement. Mais de manière générale, l’individualisation des frais de chauffage est une obligation dont le non respect peut conduire à des amendes pouvant s’élever à 1500 euros par logement et par an jusqu’à ce que la mise en conformité soit constatée. Autant dire que le risque financier est élevé pour les contrevenants.

compteur d'énergie thermique
Compteur d’énergie thermique et méthodologie

Le compteur de calories chauffage, plus communément appelé compteur d’énergie thermique, est un outil de mesure de la consommation de chaleur par le logement. Cette évaluation se fait à partir du volume d’eau qui circule dans le circuit de chauffage du logement et de la différence de température de cette eau entre son entrée et sa sortie du logement. Il permet donc d’avoir une mesure très précise de la consommation énergétique en chauffage d’un logement particulier.

C’est pourquoi, dans le cadre de la transition énergétique, le gouvernement a imposé l’emploi de ce type d’outil pour pousser les Français à limiter leur consommation. Il est obligatoire pour les copropriétés concernées par la réglementation d’en installer un pour chaque logement. En fonction de la nature de l’installation collective, il est également possible d’avoir recours à des répartiteurs de chauffage pour répondre aux exigences de la réglementation.

Des avantages du compteur d’énergie thermique pour les foyers

En 2018, l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) a produit une étude portant sur plus de 400 logements. Les conclusions du rapport précisent que l’individualisation des frais de chauffage, réalisée notamment grâce à l’installation de compteur de chauffage calories dans les logements, a permis une réduction de près de 15% de la consommation moyenne, avec des pics à plus de 25% pour certains logements étudiés !

Ceci démontre les possibilités en matière d’économie d’énergie pour les ménages dont la facture énergétique ne cesse d’augmenter au cours des années. Combiné à une isolation qualitative et au remplacement des fenêtres, l’individualisation des frais de chauffage permet donc de réduire drastiquement les coûts tout en préservant l’environnement et en limitant la sollicitation des centrales électriques françaises, dont beaucoup sont déjà aux limites de leurs possibilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *