pose faux plafond

18 juin 2021 par dans Plâtre, plafond et cloison, isolation - 115 Lectures

Comment bien choisir la pose d’un faux plafond ?

La pose d’un faux plafond représente une opération délicate qu’il ne faut pas prendre à la légère. C’est la raison pour laquelle elle nécessite généralement l’intervention d’un professionnel pour assurer des travaux de qualité.

Il est à noter que l’artisan à contacter est un plâtrier-plaquiste ou un staffeur. Ils savent parfaitement comment réussir le projet selon ses besoins et son budget. Mais avant d’aller plus loin, il est impératif de connaître les techniques de pose de ce matériau de construction moderne.

Ce qu’on entend par faux plafond

Très convoité en construction ou en rénovation, le faux plafond fait partie des matériaux de construction indispensables à la finition. Il permet surtout d’abaisser la hauteur du plafond d’origine pour mieux optimiser l’isolation thermique et phonique de la pièce. C’est pourquoi la pose de faux plafond à Paris ne s’improvise pas et nécessite le savoir-faire d’un artisan professionnel.

En plus des questions d’isolation, ce matériau joue également un rôle important en termes de décoration d’intérieur. Il permet en effet de jouer sur les différences de hauteur de la salle afin de procurer un côté plus intimiste à un espace ou bien pour encastrer des luminaires comme les spots LED.

Le fait de choisir la pose un faux plafond chez soi contribue à la restauration d’une nouvelle ambiance permettant d’adopter un style déco design à l’intérieur. Les faux plafonds présentent également son lot d’avantages pour transformer son habitation.

faux plafond
Les différents avantages de poser un faux plafond chez soi

En plus de son côté esthétique pour embellir son intérieur, le faux plafond est notamment utile pour faire des économies d’énergie parce qu’il permet de réduire expressément le volume d’une pièce. À la fois design et accessible, ce matériau de construction peut constituer un véritable allié pour tous projets de rénovation.

Parmi les travaux que l’on doit réaliser, poser un faux plafond est un incontournable. Les raisons à cet engouement sont multiples, aussi bien au niveau esthétique qu’au niveau pratique. Autrement dit, l’avantage d’un faux plafond est qu’il répond à différents besoins. Parmi les raisons d’installer ce produit, on peut dire qu’il permet de :

  • camoufler des câbles ou des canalisations ;
  • améliorer l’isolation thermique et acoustique de la pièce ;
  • avoir un rendu esthétique unique en son genre ;
  • dissimuler une grosse fissure dans le plafond ou lorsque celui-ci est détérioré ;
  • faciliter l’installation d’un système domotique : éclairage, caméra, détecteur de fumée, etc. ;
  • réduire la hauteur d’un plafond
  • économiser sur le coût énergétique.

Les différents types de faux plafond à choisir sur le marché

Les faux plafonds sont disponibles sous trois formes, à savoir le faux plafond suspendu, le faux plafond autoportant et le faux plafond tendu. Afin de mieux choisir le modèle adapté à ses besoins, ci-après se trouvent quelques indications permettant de faciliter le choix d’un faux plafond.

  • Le faux plafond suspendu se caractérise par une ossature légère, en aluminium ou en bois. Comme son nom l’indique, ce modèle est suspendu à l’ancien plafond et son installation requiert des rails et des dalles.
  • Le faux plafond tendu facilite la rénovation d’un ancien plafond. Il s’agit en effet d’une toile PVC facile à installer garantissant un style décoratif tendance. Cet accessoire est tendu entre des profilés qui se fixent aux murs.
  • Le faux plafond autoportant doit être monté de murs à murs et sans suspentes. Il constitue une solution rapide présentant des avantages acoustiques et thermiques d’exception.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *