18 juin 2021 par dans Conception et réalisation de jardins - 494 Lectures

Créer des massifs floraux, étape par étape

Quoi de plus agréable que d’apprécier un joli massif floral dans votre jardin ? Vous avez envie de créer des massifs floraux bien équilibrés chez vous ? Dans cet article, découvrez les différentes étapes à suivre pour réussir cet aménagement fleuri et profitez aussi de nos conseils d’entretien des plantes !

Concevez votre massif floral

Lors de la conception de votre massif floral, vous devez réfléchir à sa thématique, à son emplacement, à sa taille et à sa forme. Nous vous recommandons de réaliser un plan simplifié de ce nouvel aménagement extérieur.

massif floral

La thématique : pour bien choisir vos végétaux

Selon vos goûts et vos attentes, déterminez un thème qui vous sert de fil rouge pour composer les plantes les mieux adaptées. Vous pouvez par exemple choisir de réaliser un massif saisonnier ou un massif mettant en avant vos couleurs préférées. Le choix de cette thématique dépend aussi des contraintes du terrain, notamment l’ensoleillement, la présence d’ombre, l’humidité du sol, etc.

L’emplacement de votre massif de fleurs

Pensez bien à l’endroit où sera installé votre massif floral en prenant en compte :

  • le type de végétaux à planter ;
  • les couleurs à privilégier ;
  • les hauteurs des différentes plantes.

Si vous avez un terrain en pente, il sera préférable de construire votre massif suivant le sens des courbes de niveau. Cela rendra son entretien plus simple à effectuer.

La forme et la taille de votre espace fleuri

Vous devez définir à l’avance la taille de votre massif floral, sauf si vous voulez créer un espace fleuri imitant une vaste prairie. Cet espace doit être bien équilibré, en fonction de la superficie de votre jardin. Réfléchissez également à sa forme qui dépend entièrement de vos goûts et de votre imagination. Si besoin, faites appel à un paysagiste pour vous aider dans cette étape cruciale. Ce professionnel tiendra compte de l’ensemble de votre jardin et de la topographie du terrain afin de déterminer la forme idéale.

Le plan de votre massif floral

Marquez les limites de votre massif floral en utilisant les divers outils dont vous disposez (tuyau d’arrosage, sable, chaux, etc.). Imaginez la hauteur des végétaux, déterminez les courbes et les angles, et rectifiez votre tracé au fur et à mesure. Avec l’aide d’un paysagiste, reportez ce tracé sur un plan quadrillé afin d’estimer plus facilement les surfaces et les densités de plantation.

Prévoyez les bordures et autres éléments utiles pour votre jardin

Prenez le temps de choisir les bordures, les costières et les autres matériaux qui habilleront le pourtour de votre massif. Servez-vous de ces différents éléments de décoration afin d’offrir une touche unique à votre espace fleuri et profitez par exemple de l’originalité des bordures en acier corten pour délimiter votre jardin avec style et goût.

Sachez qu’il existe un large choix d’éléments décoratifs pour les massifs floraux, parmi lesquels :

  • les bordures en acier corten, en acier galvanisé à chaud et en aluminium ;
  • les costières en acier corten, en acier galvanisé, en inox et en aluminium ;
  • les angles intérieurs et extérieurs ;
  • les planchers en épicéa ou en pin.

Vous pouvez aussi trouver des bordures fabriquées en rotin, en terre cuite ou en béton donnant aux massifs floraux une certaine authenticité. Quel que soit le matériau choisi, veillez à ce que votre massif soit bien harmonisé avec le reste de votre jardin.

Sélectionnez les végétaux à planter

Privilégiez les espèces végétales locales adaptées aux conditions climatiques de votre région et aux caractéristiques de votre terrain (sec ou humide, acide ou calcaire, etc.). Les plantes locales seront plus faciles à entretenir.

Choisissez aussi des végétaux qui attirent les insectes utiles, les papillons, les libellules, etc. Ce geste écologique est une manière de remédier à la disparition de certaines populations d’insectes. De plus, vous aurez le plaisir d’admirer ces alliés incontournables du jardin. Parmi nos suggestions de végétaux de cette catégorie, citons l’ail de Bulgarie, la gueule-de-loup, les doigts de Notre-Dame et la marguerite américaine.

Ajoutez à votre massif floral des plantes vivaces, rustiques et résistantes. Optez notamment pour des espèces appartenant au genre « échinacée », « rudbeckia », « sanguisorbe » ou « hélianthe ». Avec leur silhouette graphique et leurs fleurs colorées, ces vivaces sont particulièrement décoratives, surtout en hiver et en automne. Nous vous conseillons d’écarter de votre choix les espèces améliorées par les horticulteurs nécessitant un entretien particulier (tuteurage, apports d’engrais réguliers et soins divers) pour votre confort au quotidien.

Pensez à instaurer le bon équilibre quant au nombre de variétés de végétaux à planter. Prenez en compte la surface dont vous disposez. Évitez d’en faire trop pour obtenir le résultat inverse de ce que vous désirez réellement. Composez quelques groupes d’une même espèce et évitez l’effet pointillé avec des végétaux plantés à l’unité.

Préparez le sol

Réalisez un faux semis pour éliminer durablement les racines de mauvaises herbes et réduire le stock de semences d’adventices en dormance dans le sol. Ce type de travaux doit être effectué deux mois avant la plantation.

Après le faux semis, passez à la préparation de la terre en la bêchant et en enlevant les grosses pierres. Retirez également les racines des mauvaises herbes (chiendent, liserons, bryone, etc.) qui ont subsisté.

Il est maintenant temps de procéder à l’amendement pour améliorer la qualité du sol. Amendez localement les zones destinées à accueillir les plantes à placer au fond du massif. Traitez de façon plus large les surfaces réservées aux petits végétaux.

Vous pouvez ensuite épandre les engrais et matières organiques (tourteau, compost, fumiers déshydratés, corne broyée, sang desséché, etc.). Il est aussi possible de produire du compost de qualité en recyclant les déchets végétaux (feuilles mortes, résidus de pelouse coupée…).

Enfin, mettez en place les bordures et les costières délimitant votre massif floral. Vérifiez la hauteur de bordures et de costières afin qu’elle soit adaptée à vos types de végétaux. Faites-vous aider au besoin par un professionnel pour obtenir un résultat répondant à vos attentes.

Plantez vos végétaux

Voici quelques conseils à considérer lors de la plantation de vos végétaux :

  • prenez soin d’arroser les plantes en attente de plantation ;
  • utilisez des planches pour accéder au milieu du massif sans tasser la terre ;
  • composez les plantes de façon naturelle en tenant compte des densités de plantation ;
  • plantez en quinconce les végétaux pour obtenir un meilleur rendu ;
  • formez une cuvette d’arrosage ;
  • arrosez abondamment chaque sujet planté pour plomber la terre autour des racines.

végétaux jardin

La composition des végétaux est souvent difficile si vous en êtes à votre première expérience dans la création des massifs floraux. Suivez nos conseils pour composer les plantes avec harmonie et délicatesse :

  • plantez les végétaux de petite taille, aux couleurs vives ou aux formes denses en avant-plan du massif ;
  • placez les plantes plus hautes, aux couleurs douces ou aux formes diffuses en arrière-plan ;
  • jouez aussi sur l’aspect du feuillage (épis, rond, ovale…) pour arranger les plantes et obtenir un agréable aspect visuel ;
  • évitez de créer trop de contraste entre les plantes du devant et de l’arrière-plan, car le but est d’obtenir un beau relief ;
  • évitez la surenchère de couleurs pour ne pas gâcher l’esthétique de votre massif, en veillant à l’équilibre des différents coloris utilisés ;
  • ajoutez des plantes à feuilles vertes touffues dans votre massif floral (environ un tiers de votre composition).

Si vous prévoyez de réaliser un massif saisonnier, sachez que la période de floraison a lieu seulement en été et au printemps. En hiver, votre massif sera nu et pas très agréable à regarder. Afin d’éviter ce désagrément, pensez à planter des végétaux annuels, tels que la nigelle de Damas, le pavot et le pied d’alouette.

Entretenez votre massif floral

Une fois que votre massif floral est installé, vous devez lui assurer un minimum de soins. Voici les principaux travaux d’entretien à effectuer :

  • arrosez régulièrement chaque plante (au pied) pour assurer sa reprise ;
  • évitez d’arroser le massif tout entier pour ne pas favoriser la levée des mauvaises herbes ;
  • retirez les nouvelles mauvaises herbes empêchant l’épanouissement de vos plantes ;
  • enlevez les parties fanées de vos plantes en automne et en été pour assurer une belle remontée de floraison et une excellente végétation ;
  • laissez les grandes vivaces et les graminées y pousser pendant la période hivernale ;
  • remplacez la terre si nécessaire.

Prenez aussi le temps de pailler votre massif. Effectuez le binage pour ameublir et aérer la couche superficielle du sol. Déposez un paillage organique d’une épaisseur de 4 à 5 centimètres au pied des plantes vivaces, et d’une épaisseur de 8 centimètres au pied des arbustes. Si la terre n’est pas tassée, les vers s’occupent naturellement de ce travail de paillage permettant aux racines d’accéder facilement aux matières fertilisantes.

Pensez aussi à améliorer les propriétés biologiques et physiques de votre sol. En fin d’hiver, rabattez le reste des végétations fanées. Broyez-les ou découpez-les à l’aide d’un sécateur. Vous pouvez répartir les résidus des plantes broyées entre les vivaces et les graminées restantes. Si vous trouvez que le terrain est encore bien ameubli et propre, il n’est pas nécessaire de travailler le sol et de lui apporter des engrais.

La création d’un massif floral est une opération délicate, réservée aux passionnés de fleurs. Ce travail se déroule en quelques étapes, de la conception du massif jusqu’à son entretien, en passant par le choix de bordures, costières et décors variés. Le choix des végétaux, la préparation du sol et la plantation sont également des phases cruciales pour créer cet aménagement particulier. L’idéal est de vous faire assister par un paysagiste professionnel maîtrisant les règles de conception paysagère. Cela vous garantit d’obtenir un massif durable et visuellement agréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *