magasin de bricolage

3 août 2021 par dans Bricolage et petits travaux - 152 Lectures

Castorama à Paris, découvrez ce magasin de bricolage de la capitale

Castorama est un détaillant français qui vend des outils et fournitures de bricolage et de rénovation domiciliaire. Son siège social est situé à Tempelmas, en France.

Le premier magasin a été ouvert à Lille en 1969 par l’entrepreneur français Christian Dubois. L’histoire de la marque Castorama commence dans les années 1970, se développe dans les années 1980 et s’étend à l’international dans les années 1990. En 2002, elle devient filiale de Kingfisher plc avec Brico Dépôt, filiale de Castorama.

Le Groupe Castorama-Dubois Investissements exploite une chaîne de magasins de bricolage et de matériel de bricolage leader en France et en Europe. C’est l’une des cinq plus grandes chaînes de magasins de bricolage au monde. L’enseigne Castorama compte 162 magasins de détail en France, Italie, Allemagne, Belgique, Pologne et Brésil et 9 magasins Réno-Dépôt au Québec et un nouveau à paris. Le Groupe Castorama a réalisé une croissance à deux chiffres.

Le concept de castorama

Il a une large gamme, environ 50 000 références, 10 univers traités de la même manière, et la notion qu’une image est une image de généraliste plutôt qu’une image d’expert peut être dépassée. Fort de l’expérience acquise auprès de Brico-Dépôt et de Réno-Dépôt, et après une longue observation du jeu, Castorama a décidé de tester un tout autre concept. Comme le décrit Castorama, le magasin « troisième génération » a ouvert au Havre fin 1998. La deuxième ouverture a eu lieu à Lyon Dadilly en février dernier. Désormais, un espace déco cohabite avec un magasin-entrepôt, présentant des objets sur des étagères. Par conséquent, la présentation est plus simple et moins complexe. Au contraire, le nombre de services est tel que certains départements ont remis en cause la notion de libre-service intégral.

Développement de la marque

Après adaptation et réorganisation, le concept Castorama s’exporte dans de nombreux pays depuis 1989. En Italie, quatrième marché du bricolage en Europe (environ 50 milliards de francs), Castorama compte 9 magasins dans le nord du pays. Il prévoit d’y ouvrir deux fois en année 1999. En Allemagne, premier marché européen (235 milliards de francs), il est difficile de pénétrer, et la marque n’a jamais brillé sur ce marché. Castorama y possède cinq magasins. En Belgique, il y a un magasin à Courtrai. En Pologne, l’enseigne se développera fortement dans les prochaines années (fin 1999, Castorama y disposerait de 7 magasins). Enfin, le Brésil est un marché de 160 millions de consommateurs. Castorama a ouvert une boutique de 13 000 mètres carrés, fournissant 60 000 matériaux de référence. La construction du deuxième magasin était sur le point de commencer.

castorama paris

Castorama à Paris

Castorama dispose désormais d’une quatrième adresse à Paris. Un nouveau magasin d’une superficie de 4 000 mètres carrés vient d’être achevé, à quelques pas de la tour Eiffel dans le 15e arrondissement.

Plus de 30 000 articles y sont concentrés, répartis en deux niveaux. Le premier étage est dédié à la décoration, notamment diverses décorations intérieures et extérieures, papiers peints et peintures, tandis que le sous-sol est illuminé par une grande verrière, dédiée à la rénovation et au bricolage. Une variété de modèles de cuisine et de salle de bain, ainsi que de nombreux outils de bricolage et de jardinage sont exposés.

Des offres adaptées aux citadins

Les clients sont entièrement des citadins, et la marque ajuste son offre en choisissant le fameux « Castoche » comme produit prioritaire « simplification et réduction ». Parmi eux : panneaux muraux collés, carrelage mural extérieur en briques, prises de courant ultra plates, échelles télescopiques ultra légères… Bref, de quoi satisfaire les Parisiens qui n’ont ni le temps, ni l’espace, ni les compétences pour embarquer au travail à grande échelle ? De plus, même l’aménagement proposé est conçu pour s’adapter au mieux à la région parisienne, avec des solutions « gain de place » variées et des rangements pensés pour les petits espaces.

Dans la même optique, le magasin a pris des mesures pour simplifier le processus de livraison. En plus d’un parking de 140 places, il propose également un service de porte-à-porte et de location de voitures en libre-service. À Paris, un petit plus rend tout différent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *