18 août 2021 par dans Crédit et financement - 88 Lectures

Comment profiter de l’offre rénovation énergétique globale ?

Une isolation de mauvaise qualité favorise les déperditions de chaleur. Elle augmente donc les besoins en chauffage et en climatisation. Cela risque non seulement de gonfler les factures énergétiques, mais son impact sur l’environnement est également plus important. La transition énergétique est alors la clé pour profiter du confort sans vous ruiner, aussi bien en été qu’en hiver. En améliorant la performance de votre logement, vous contribuez aussi à la protection de la planète. Comment alors profiter de l’offre rénovation énergétique globale ?

La rénovation énergétique globale : de quoi s’agit-il ?

La rénovation énergétique globale rassemble les différents travaux d’amélioration énergétique d’un logement. Elle suppose de se lancer dans le chantier en un seul coup, pour optimiser l’isolation du bien, son système de chauffage et de ventilation. Cette opération a l’avantage d’être moins coûteuse et plus pratique que la réalisation des travaux petit à petit. Tout logement peut être éligible à cette offre, qu’il soit individuel ou collectif.

Pour son habitation, une offre globale de rénovation énergétique impose quelques conditions lors des travaux. Elle est destinée à financer un ensemble de travaux énergétiques incluant au minimum un geste d’isolation, et elle exige la baisse de la consommation énergétique d’au moins 55 %. Ce taux d’amélioration peut être vérifié via un audit énergétique en amont et après la rénovation.

Certes, ce choix engendre un énorme chantier. Mais heureusement, il est tout à fait possible de se tourner vers des professionnels en la matière. Le financement des travaux peut également être allégé grâce aux différentes aides, sans oublier la rentabilité de ces derniers sur le long terme.

rénovation énergétique globale

Les travaux à prioriser pour bénéficier de la rénovation énergétique globale

La réalisation de travaux de rénovation énergétique doit se faire avec mûre réflexion pour minimiser les ponts thermiques de manière efficace. Pour ce faire, il est crucial d’identifier les éventuelles sources de déperditions de chaleur. Lister les travaux à effectuer par ordre de priorité est également de mise.

L’isolation du logement

Il n’est pas étonnant si l’offre rénovation énergétique globale impose la présence de travaux liés à l’isolation du logement. Cette opération est sans doute la solution idéale pour optimiser les économies d’énergie. Pour mener à bien l’isolation d’un logement, vous devez pouvoir identifier les principaux endroits sources de pertes thermiques.

L’isolation du toit et des combles

L’isolation des combles est à prioriser, étant donné que le toit, à lui seul, est responsable de 30 % des déperditions de chaleur. Cela est valable aussi bien pour des combles aménagés que pour les combles perdus. Les pertes thermiques par le toit font grimper les besoins de chauffage. Isoler les combles permet donc de bénéficier d’un confort hors pair, car il permet de rester bien au chaud en hiver, et de se protéger de la chaleur importante en été. Les travaux liés à l’isolation sont un moyen de rendre votre logement moins énergivore.

L’isolation des murs et du plancher

Les murs représentent 25 % des déperditions de chaleur. C’est pourquoi l’isolation par l’extérieur est une option qui vise à améliorer les performances d’un bien, sans passer par des travaux intérieurs. Elle peut être effectuée sous bardage ou sous enduit.

L’isolation des planchers bas peut également contribuer à l’amélioration énergétique d’un bien. Même si ce poste ne représente que 10 % maximum des pertes thermiques, elle peut faire toute la différence.

Le système de chauffage, la pompe à chaleur et la ventilation

Une fois l’isolation améliorée, il est également essentiel de vous intéresser au système de chauffage, principale source des dépenses énergétiques. Privilégier des équipements comme une pompe à chaleur ou un chauffe-eau thermodynamique vous fait bénéficier d’une économie de chauffage jusqu’à 75 %. Ce gain est permis, car ces appareils exploitent l’air pour chauffer le bien.

Enfin, le système de ventilation occupe un rôle important pour prévenir les problèmes d’humidité. Installer une ventilation mécanique contrôlée ou VMC garantit le renouvellement de l’air.

Quelles sont les aides au financement pour une rénovation énergétique globale ?

Pour inciter les ménages à se lancer dans les travaux d’amélioration énergétique, de nombreuses aides financières ont été mises en place.

MaPrimeRenov’

MaPrimeRenov’ est une aide proposée à tout bien occupé comme résidence principale. Vous pouvez bénéficier d’une nouvelle prime « forfait de rénovation globale ».

L’aide « Habiter mieux sérénité »

Les foyers aux revenus modestes peuvent compter sur l’aide « Habiter mieux sérénité » proposée par l’Anah (Agence nationale de l’habitat).

L’éco-prêt à taux zéro

Aide qui s’élève jusqu’à 30 000 €, l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est valable pour tous, sans condition de ressources. Le prêt peut s’étendre jusqu’à 15 ans, sans taux d’intérêt.

Le bonus Bâtiment Basse Consommation

Le bonus Bâtiment Basse Consommation (BBC) est valable dans le cas où les travaux ont permis à votre bien d’améliorer sa classe énergétique à A ou B.

La TVA à 5,5 %

Une réduction du taux de la TVA à 5,5 % est appliquée pour certains travaux.

Le dispositif des Certificats d’économie d’énergie

Pour profiter de travaux entièrement subventionnés, vous pouvez cumuler le dispositif des Certificats d’économie d’énergie (CEE) avec les autres aides citées précédemment. Cependant, cette prime énergie n’est valable que si le chantier est mené par un professionnel certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement).

Pourquoi recourir à des professionnels certifiés RGE pour les travaux ?

Pour mener à bien une rénovation énergétique globale, il n’y a rien de tel que le recours à des professionnels certifiés RGE. Leur expertise est gage de qualité et de performance de la transition énergétique de votre logement. Les résultats obtenus promettent une économie d’énergie non négligeable.

Vous bénéficiez d’un accompagnement tout le long de votre projet, dès l’audit jusqu’à l’achèvement du chantier. Une analyse poussée sera menée par ces derniers afin de déterminer toutes les sources de perte thermique. Cela va leur permettre de décider des travaux à mener pour améliorer la performance énergétique de votre bien énergivore. Faire confiance à des professionnels certifiés RGE garantit aussi votre éligibilité aux aides au financement proposées par l’état et à l’aide MaPrimeRénov’.

En somme, la rénovation énergétique globale est un choix judicieux pour réduire votre consommation énergétique. Elle est largement plus avantageuse que la rénovation partielle, aussi bien en termes de budget que d’efficacité. En plus de profiter d’un confort sur le long terme, vous réduisez considérablement les impacts environnementaux de votre habitation. Bien que les travaux soient importants et lourds, vous pouvez compter sur les différentes aides au financement. Investir dans un projet d’amélioration énergétique en vaut réellement le coup, à condition de confier la réalisation des travaux à des professionnels RGE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *