22 octobre 2021 par dans Mobilier & aménagement intérieur - 161 Lectures

Pourquoi est-il important de choisir un bon oreiller ?

Une bonne nuit de sommeil présente de nombreux avantages non négligeables tant sur le plan mental que physique. Malheureusement, force est d’admettre que beaucoup de personnes ne dorment pas bien ou pas assez. Or, manquer de sommeil peut déboucher sur une baisse de tonus, un affaiblissement des défenses immunitaires, des impacts sur le contrôle émotionnel et sur l’émotivité ou encore des risques de troubles cardiovasculaires. Les adolescents ont besoin de dormir 8 à 10 h par nuit, tandis que les adultes 7 à 9 h et les seniors 7 à 8 h. Pour qu’un sommeil soit aussi réparateur que qualitatif, il doit chaque nuit respecter les 4 phases que sont l’endormissement, le sommeil lent léger, le sommeil lent profond et le sommeil paradoxal.

On n’est donc pas sans savoir que la qualité de la literie est un facteur majeur qui joue sur la qualité autant que sur la quantité de notre sommeil. Des études ont même montré qu’une bonne literie réduit au maximum l’activité musculaire durant le sommeil et les microréveils. Elle favorise ainsi un sommeil moins agité et plus récupérateur. Chaque élément qui compose sa literie se doit alors d’être choisi minutieusement, dont l’oreiller bien évidemment.

Les différents types d’oreillers proposés sur le marché

L’univers de la literie englobe aujourd’hui toute une panoplie de types d’oreillers, chacun ayant ses avantages et ses inconvénients. Parmi ceux-ci, on cite notamment l’oreiller ergonomique, l’oreiller ostéopathique, l’oreiller bio, l’oreiller à mémoire de forme, l’oreiller rafraîchissant, l’oreiller confort, l’oreiller japonais, l’oreiller américain… Dans tous les cas, un oreiller peut agir en synergie avec un traversin à mémoire de forme, ce dernier étant un véritable complément de confort.

Un traversin procure un soutien supplémentaire à la tête ainsi qu’un appui latéral si l’on est habitué à dormir sur le côté. Le soutien qu’il offre se décuple davantage lorsqu’il est à mémoire de forme. Épousant la morphologie du dormeur, il détend les muscles du dos et du cou tout en faisant le bonheur des dormeurs les plus exigeants.

Un oreiller, quel qu’il soit, propose en général 3 types de consistances (ferme, extra-plat et mou/moelleux) et se décline sous divers formats. La consistance dépend plus précisément de la fermeté et de l’épaisseur du modèle. Pour ce qui est de la composition, laquelle désigne bien entendu le garnissage de l’oreiller, on cite entre autres les plumes, le duvet, la mousse, l’aloe vera, le bambou, le latex… Lorsque l’on parle d’oreiller, on a donc l’embarras du choix. Il y en a en effet pour tous les besoins.

importance oreiller sommeil

L’importance d’un bon oreiller

L’oreiller joue un rôle prépondérant dans la qualité de notre sommeil qui, comme on le sait déjà, influe sur notre capital santé. Un bon modèle apporte un excellent soutien au niveau des cervicales et permet un alignement optimal avec le reste du rachis. Il est dans ce cas synonyme de nuits douces, reposantes et réparatrices. Certains spécialistes de la santé vont même jusqu’à affirmer qu’il peut soulager certains maux, dont les douleurs dorsales et cervicales. Un bon oreiller évite également au dormeur les courbatures, torticolis, maux de crânes et autres désagréments liés à une dette de sommeil.

Comment choisir un bon oreiller ?

Pour que son oreiller puisse remplir son rôle de soutien et garantir une excellente nuit de sommeil, aussi bien sur le plan quantitatif que qualitatif, son choix ne doit pas se faire au hasard. Au moment de le choisir, le premier détail auquel on doit porter son attention est ses habitudes de sommeil.

  • si l’on a l’habitude de dormir sur le dos, les oreillers moelleux sont préconisés, ils ne doivent être ni trop souples ni trop fermes (en duvet par exemple). Il est également question d’opter pour les modèles rectangulaires. Ces derniers soutiennent efficacement la tête et la colonne cervicale tout en les maintenant à la même hauteur que la colonne vertébrale. Dans le cas où l’on souffre de problèmes cervicaux, il vaut mieux prendre un modèle à mémoire de forme.
  • Si l’on a tendance à dormir sur le ventre, alors il convient de privilégier les oreillers extra-plats ou très souples afin que les vertèbres restent bien alignées et que les muscles ne se déglutissent pas.
  • Si l’on est habitué à dormir sur le côté, les oreillers que l’on doit choisir doivent avoir la bonne épaisseur pour qu’ils puissent combler la largeur des épaules. Dans le cas présent, on peut également opter pour les traversins à mémoire de forme.

Il faut également tenir compte du garnissage. La laine par exemple se révèle particulièrement respirante et permet à l’oreiller de s’accorder à la température du dormeur. Selon le niveau de soutien souhaité, il est possible de la modeler ou encore d’en retirer. Quant à la mousse à mémoire de forme, celle-ci vient épouser les courbes du rachis, soutenir la tête de manière uniforme, avec pour effet un relâchement des muscles, des épaules et du cou. Elle ne se déforme pas facilement et offre au dormeur un soutien infaillible à son cou. Son seul problème est sa propriété thermosensible limitée.

choix oreiller

Un oreiller en duvet se distingue par sa grande légèreté et par le fait qu’il est plus volumineux que les modèles en plumettes. Les deux garnissages s’avèrent très confortables, respirants et ont tendance à rendre les oreillers plus moelleux. Ils feront ainsi le bonheur des amateurs de confort enveloppant et qui passent la majeure partie de leurs nuits sur le dos. Cependant, si l’on souffre d’allergies, autant privilégier le duvet neuf puisque ce dernier ne contient pas de poussières allergènes. Pour ce qui est du latex, cette matière offre un très bon soutien et résiste aux acariens. Par contre, son élasticité et sa respirabilité laissent à désirer.

Enfin, avant d’acheter le modèle qui a le plus suscité ses intérêts, il vaut mieux l’essayer. Pour trouver l’oreiller pouvant s’accommoder à ses besoins, on peut s’orienter directement vers un réseau de spécialistes du sommeil et de la literie. Ces spécialistes prodigueront des conseils avisés sur les différents oreillers susceptibles de répondre aux besoins des clients, même les plus spécifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *