14 janvier 2022 par dans Chauffage, climatisation et cheminée - 824 Lectures

Les poêles à bois les plus efficaces

Le poêle à bois est un équipement de chauffage qui gagne de plus en plus de popularité dans de nombreux foyers. Compte tenu de la multiplicité de l’offre sur le marché, il est souvent difficile de choisir le modèle qui répond à nos besoins. Découvrez ici, 8 modèles de poêle à bois efficaces, de même que leurs avantages et inconvénients, sans oublier le coût de l’installation et pourquoi faire appel à un expert pour l’installation.

Les poêles à bois efficaces en fonction de votre besoin en chauffage

Suivant vos impératifs de chauffage et la configuration des pièces à chauffer, vous pouvez faire le choix d’un poêle à bois avec un fonctionnement particulier. Vous avez tout d’abord le poêle à bûches classique. Compte tenu de sa modeste autonomie, il est plutôt utilisé comme chauffage complémentaire. Vous retrouverez ensuite le poêle à pellets. Avec son système d’alimentation automatisée en combustible, il bénéficie d’une plus grande autonomie, et il est aussi plus rentable !

Vous pouvez aussi choisir un poêle à bois encastrable. Il se place directement dans le mur. Il offre la possibilité de savourer le spectacle offert par un bon feu de bois sans que cela prenne de la place au sein de la maison.

Le poêle à bois étanche est un autre modèle très apprécié. Avec l’application des normes BBC et RT 2020, une nouvelle catégorie de poêles a vu le jour : les poêles connectables imperméables.

Ensuite, on peut trouver sur le marché le poêle de masse. Ce genre de poêles figure parmi les poêles les plus performants en vertu de leur excellente capacité d’inertie thermique. Spécialement pesants, ces poêles sont en mesure de diffuser de la chaleur sur une période de 24 heures. Ils se composent en règle générale de matériaux ignifuges (briques, carreaux de faïence ou pierre volcanique). Ils doivent occuper une position centrale dans l’habitation pour être pleinement efficaces.

Vous avez ensuite le poêle à bois mixte, qui peut fonctionner aussi bien avec des bûches qu’avec des pellets. Nous retrouvons aussi le poêle à bois à double combustion (ou postcombustion). Il génère un meilleur degré d’efficacité en faisant brûler une deuxième fois les gaz produits au cours de la première combustion. Cela accroît considérablement la performance de chauffage et restreint les émissions de polluants dans l’atmosphère.

Enfin, vous pouvez opter pour un poêle turbo. Il réchauffe plus vite la pièce. Il est préférable de l’utiliser lorsque le poêle sert de chauffage supplémentaire.

choisir modèle de poêle à bois

Quel est le prix d’installation d’un poêle à bois ?

Un poêle à bois est initialement plus cher qu’une chaudière à gaz, à mazout ou électrique. Le tarif, sans l’installation, varie entre 300 et 3500 euros (ou même 15 000 euros si vous souhaitez un poêle design). Voici les critères qui orienteront votre choix.

La performance de l’appareil est déterminée par les dimensions de la pièce, mais aussi par la finalité pour laquelle vous envisagez d’utiliser le poêle. Devra-t-il servir de chauffage supplémentaire ou comme chauffage principal ?

Le degré de rendement devrait être d’au minimum 70 % pour des raisons de rentabilité et d’écologie. Vérifiez le label « Flamme verte », qui récompense les équipements les plus efficaces et les moins émissifs (en particulier en CO2 et en particules fines).

Le montant de toute acquisition et de la pose de votre poêle à bois sera peu à peu amorti en raison du faible prix du bois. Il faut compter entre 200 et 700 euros pour son installation et cela peut même atteindre 3 000 euros si votre maison ne possède pas de système d’évacuation des fumées. Il ne faut donc pas hésiter à demander des offres à plusieurs professionnels avant de prendre la décision de l’installer.

Après avoir installé votre poêle, il ne vous reste plus qu’à acheter du bois stères ou des pellets pour vous alimenter. Si vous souhaitez passer l’hiver au chaud, il faut compter 4 à 6 stères (soit environ 300 euros) ou encore deux tonnes de granulés de bois (300 euros également). Il faut également que vous fassiez ramoner une fois par an votre poêle, ce à quoi cela vous coûtera approximativement 60 euros.

Les avantages et les inconvénients des poêles à bois

Le poêle en bois présente des avantages et des inconvénients, comme tout autre système de chauffage.

Les atouts

S’ils sont de plus en plus en vogue, cela implique certainement que les poêles à bois présentent de très nombreux avantages. Considérés comme d’excellents systèmes de chauffage, les poêles à bois font partie des systèmes les moins chers qui existent. Un argument à ne pas négliger, car le coût d’un chauffage électrique ou au gaz peut facilement faire grimper la facturation énergétique annuelle.

Un poêle à bois peut sans problème chauffer une maison entière à moindre coût. Prévoyez par exemple 350 € pour le bois par an si vous souhaitez chauffer une maison de 80 m² avec étage pendant toute une année. En plus de l’efficacité énergétique et du faible coût économique, les poêles à bois offrent plusieurs autres avantages. C’est-à-dire qu’il peut être déplacé à l’intérieur de votre habitation sans être un équipement scellé.

Le poêle à bois se présente sous de nombreuses formes, toutes très design. De plus, ce mécanisme ne produit pas d’émissions de CO2. Hormis cela, c’est un dispositif est très facile à installer, à faire fonctionner et à entretenir.

avantages du poêle à bois

Les inconvénients

Au même titre que tous les systèmes de chauffage au bois, plusieurs points sont à surveiller. En effet, il faut régulièrement surveiller le feu et ne pas faire n’importe quoi en rapport avec le feu.

Dans la mesure où le système de chauffage est concentré, la dispersion de la chaleur qui en résulte n’est pas la plus optimisée (si vous possédez une habitation très étendue en longueur et en hauteur, avec de nombreuses pièces, la formule n’est vraisemblablement pas la plus adaptée).

Finalement, tous les poêles à bois ne fonctionnent pas automatiquement (il y a des modèles avec ou sans électricité) et il faut parfois réintroduire vos pellets dans le poêle à chaque fois (cet aspect n’existe pas avec un poêle à bois automatique).

Pourquoi faire appel à un professionnel pour l’installation du poêle à bois ?

Pour commencer, un professionnel peut vous aider à choisir le modèle de poêle le plus approprié à vos besoins. On trouve de nombreux modèles différents, qui n’ont pas tous la même efficacité énergétique. En règle générale, il est question d’un budget d’investissement relativement élevé et un faux choix au départ vous conduira à coup sûr à une déconvenue ultérieure.

Toute installation de moins bonne qualité effectuée par un bricoleur amateur peut rapidement être dangereuse. La moindre imprécision peut conduire à l’introduction de fumées toxiques dans la maison ou à un risque d’incendie. Les éventuelles économies réalisées lors de l’installation du poêle paraissent alors dérisoires.

Le montage d’un poêle nécessite aussi de respecter un certain formalisme, comme les dimensions de la cheminée, sa profondeur, son revêtement, son tirage, son tuyautage ou la présence de matières inflammables. Il est préférable de faire appel à un professionnel du secteur si vous ne les maîtrisez pas ou si vous ne vous sentez pas à l’aise avec une réglementation parfois difficile à comprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.