24 janvier 2022 par dans Chambre et literie - 493 Lectures

Les couettes qui permettent d’éteindre le chauffage

L’hiver est de retour, il est temps d’échanger nos couettes légères d’été contre celles plus épaisses afin d’affronter le froid. Vous recherchez des astuces pouvant vous permettre de faire des économies de chauffage en hiver tout en étant au chaud sous votre couette ? Nous vous proposons des solutions que vous pouvez utiliser pour toute la famille.

Pourquoi devez-vous préférer les couettes naturelles aux couettes synthétiques ?

Quand on évoque l’idée d’une couette, celle-ci nous renvoie souvent à des images de confort, de bien-être mais aussi d’un certain luxe. Le concept de couette naturelle, tel que présenté par Castex en France, a participé au développement sur le marché des couettes premiums biodégradables. Seulement, pour satisfaire tous les besoins, la couette doit être bien choisie. Vous hésitez entre une couette naturelle et une couette synthétique ? Nous sommes là pour vous accompagner dans votre choix.

couette de qualité

Les couettes naturelles en duvet

Le garnissage des couettes naturelles peut être issu de duvets (oies ou canard), de fibres de bambou, de soie ou de flocons de laine. La couette naturelle a cette particularité d’offrir une énergie chauffante en tenant compte du cycle de sommeil. En fonction de la température de votre corps, le duvet s’adaptera. Avec cet atout indéniable, la couette naturelle conçue avec du duvet vous permettra de faire des économies de chauffage. Vous pourrez diminuer son intensité ou alors éteindre complètement votre chauffage une fois votre heure de dormir arrivée.

Les couettes synthétiques

Les couettes synthétiques sont quant à elles issues de flocons synthétiques (polyester) ou de cellulose. Pour les personnes qui ont tendance à développer des allergies, cette couette est anallergique. Par contre, celle-ci n’a pas la capacité de s’adapter au cycle de sommeil. En outre, la couette synthétique chauffera sans interruption, de manière constante durant toute la nuit. Il n’y a pas de modulation possible.

Comment bien choisir votre couette naturelle pour l’hiver ?

Pour choisir la couette la mieux adaptée à vos conditions et à votre sommeil, vous devez prendre en compte un certain nombre de critères importants.

La taille de la couette

Après avoir défini le type de couette, naturelle ou synthétique, que vous désirez acquérir, l’étape suivante est le choix de la taille. Celle-ci est déterminée par les dimensions du lit pour qui elle est destinée. Il est donc important de savoir si vous recherchez une couette pour un lit d’une, de deux places ou pour un lit king size. Pour un meilleur confort, il est de bon ton de prendre une taille de couette qui est bien supérieure au matelas. Ceci permettra d’éviter des désagréments avec votre moitié qui a tendance à tirer toute la couette vers elle. Dans le choix de votre couette, il est ainsi conseillé de laisser 40 à 50 cm de retombées de chaque côté du lit.

La chaleur qu’elle procure

La chaleur est également à prendre en considération lors du choix de votre couette. En effet, une couette est choisie en fonction de la température de la chambre dans laquelle elle sera installée. S’agit-il d’une pièce très froide ou bien chauffée ? Votre santé est à prendre en considération, elle est même prioritaire. En fonction de ces indications, vous pourrez choisir entre une couette tempérée et une couette chaude.

L’enveloppe

L’enveloppe est cette partie externe qui empêche au duvet ou aux autres fibres de s’échapper. L’enveloppe existe sous plusieurs matières. Vous pouvez l’avoir en coton, en soie, en bambou… Nous vous recommandons d’opter pour le pur coton. Il a en effet la particularité d’évacuer l’humidité.

L’entretien d’une couette en duvet

L’entretien d’une couette n’est pas toujours chose facile. Nous vous proposons ici quelques astuces qui marchent à tous les coups.

Secouez la couette

Qu’elle soit naturelle ou synthétique, vous devez secouer fréquemment votre couette. Lorsque vous faites votre lit chaque matin, vous pouvez secouer la couette. Cette pratique vous permettra d’aérer votre couette et de la regonfler. Vous pouvez également passer un coup d’aspirateur sur la partie externe de la couette. Lors des jours ensoleillés, vous pouvez aussi suspendre votre couette au soleil.

Lavez votre couette au moins 4 fois par an

Tout comme nous lavons les draps, les taies d’oreillers, il est aussi important de laver la housse de la couette. En effet, quand on dort, la sueur, les résidus corporels peuvent salir la couette et favoriser le développement de bactéries. Il n’y a certes pas de normes en ce qui concerne la fréquence de lavage d’une couette. Toutefois, il est recommandable de le faire à chaque changement de saison.

Pour ce qui est de la couette en duvet, il est recommandé de la nettoyer une fois par an. Ceci pour ne pas endommager le pouvoir gonflant du duvet. Une couette naturelle en duvet a une durée de vie d’environ 10 ans. La durée de vie de votre couette dépendra de sa qualité et de son entretien au fil du temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.