1 septembre 2022 par dans IN : AMENAGEMENT DE L'HABITAT - 72 Lectures

Les meilleures solutions pour vous chauffer écologiquement

Les solutions de chauffage écologique constituent une excellente alternative aux solutions classiques. Elles favorisent en effet la réduction de la consommation d’énergie dans les ménages ou entreprises. Le choix de ces options participe également à la préservation de l’environnement. Pour bénéficier pleinement de la transition écologique, il est important de se tourner vers les meilleures solutions.

Installez un poêle à granulés en ventouse pour vous chauffer écologiquement

Pour vous chauffer écologiquement, l’une des options qui s’offrent à vous est l’installation d’un poêle à granulés en ventouse. C’est la solution idéale si votre cheminée ne dispose pas de conduit d’évacuation de la fumée. Le poêle à granulés en ventouse se compose d’un conduit concentrique doté de deux tubes enroulés l’un dans l’autre, qui ont tous deux une fonction précise. Le premier tube sert à aspirer de l’air vers l’intérieur, tandis que le rôle du second est de faire sortir la fumée par ventilation.

Ce dispositif fonctionne comme un échangeur de chaleur grâce à une ventouse installée de façon horizontale sur votre façade. Pourquoi devez-vous choisir un poêle à granulés en ventouse comme solution de chauffage écologique ? Cette installation garantit tout d’abord une meilleure qualité de l’air ambiant dans votre maison. Il ne sera plus indispensable de procéder au ramonage annuel pour l’entretien du dispositif, sans possibilité de refoulement de fumées. De plus, le poêle à granulés en ventouse est peu énergivore.

Vous bénéficiez d’un rendement excédant les 90 % avec une consommation énergétique réduite de 5, voire 10 % par rapport à la normale. Vous pouvez économiser de grandes quantités de granulés, notamment entre 50 et 100 kilogrammes de combustibles. Le coût des travaux est également considérablement réduit, surtout lorsque vous faites appel à un agent ou à une entreprise RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Vous avez même la possibilité de profiter d’un accompagnement financier via des aides telles que MaPrimeRénov’, les subventions locales, la prime énergie CEE (Certificats d’Économies d’Énergie), l’écoprêt à taux zéro ou encore le taux de TVA réduit à 5,5 %.

chauffage écologique économies

La pompe à chaleur pour le chauffage

Il existe plusieurs types de pompes à chaleur à choisir en fonction de vos besoins. Ces systèmes de chauffage fonctionnant à partir d’énergies renouvelables se subdivisent en plusieurs compartiments. Le dispositif de la pompe à chaleur, par exemple, se compose d’une unité extérieure et d’une machine intérieure. La première composante est généralement placée hors du logement et accumule de l’air. À travers un circuit de canalisations, cette énergie naturelle est propulsée puis convertie en énergie thermique. L’autre composante disposant de ventilo-convecteur sert à diffuser la chaleur produite pour un chauffage optimal des pièces.

Vous pouvez également miser sur une pompe à chaleur air-eau. Ce dispositif est efficace pour chauffer de l’eau dans la maison. Un échangeur doté d’ailettes et un ventilateur sont les principaux éléments composant la première partie de cet ensemble. Au niveau de la seconde partie se trouvent un compresseur et un détenteur. Elle est reliée au système de chauffage central où l’air est transféré sous forme d’énergie. Il existe aussi des pompes à chaleur aquathermiques (utilisant de l’eau) et géothermiques (exploitant l’énergie de la croûte terrestre).

Les travaux d’installation de ces pompes à chaleur sont faciles à réaliser. De plus, elles vous offrent un certain confort d’utilisation et votre impact environnemental est réduit. Elles sont polyvalentes et vous épargnent ainsi l’installation d’autres appareils énergivores. Tout comme dans le cas de l’utilisation d’un poêle à granulés en ventouse, vous pouvez bénéficier d’aides financières.

Faites installer un plancher chauffant

Opter pour la mise en place d’un plancher chauffant revient à exploiter la surface du sol de votre logement pour le chauffer. Les travaux débutent par une préparation du chantier, car des dispositions sont requises pour une installation réussie. La pose se fait tout d’abord sur une surface plane et stable. À la suite de cette phase préparatoire, le travail proprement dit peut commencer. La première étape consiste en la pose du bloc collecteur qui permettra ensuite la mise en service du plancher chauffant. Cela se fait par un électricien qui procède à l’opération en deux phases distinctes.

L’étape qui suit est celle de l’isolation du plancher chauffant sur le pourtour et au sol. Il faut une épaisseur minimale de 5 mm conformément au dimensionnement de départ. Sur le pourtour, les artisans posent des bandes périphériques de plâtre ou de brique. Ils les fixent soit par agrafage, soit en se servant de bandes auto-adhésives. En ce qui concerne la pose sur le sol, ils procèdent à un assemblage des plaques isolantes de deux différentes manières, de bord à bord ou par emboîtement.

Les deux dernières étapes sont la pose de tubes et le raccordement des différents circuits mis en place. Des essais se font ensuite en vue de vérifier le bon fonctionnement du plancher chauffant. Qualifié de système de chauffage à basse température, ce dispositif vous garantit un véritable confort thermique. La température du sol n’excède plus les 28 °C et vous respirez une meilleure qualité d’air. Puisque le système est caché, il combine confort et esthétique. Vous n’aurez aucun équipement encombrant ni bruit gênant.

sol chauffant solution chauffage écologique

Moins de chauffage avec une bonne isolation, la solution pour vous chauffer écologiquement

À défaut d’opter pour des solutions de chauffage efficaces, vous pouvez prendre le soin d’isoler convenablement votre maison. Cela revient à isoler les murs, le toit et le sol. Dans les trois cas, vous devrez faire appel à des professionnels qualifiés et compétents. De cette façon, vous serez sûr de la durabilité des travaux effectués. L’isolation des murs peut se faire par l’intérieur ou par l’extérieur. Lorsqu’il est question d’installation par l’intérieur, la matière isolante est installée et fixée à l’intérieur de vos pièces. Cette méthode a l’avantage d’être économique, pratique pour un réaménagement d’intérieur et permet de maintenir l’aspect extérieur intact. Elle réduit toutefois l’espace intérieur.

Pour l’isolation des murs par l’extérieur, une pose de matières isolantes sur ossature peut être faite, tout comme une fixation directe. Cette manière de procéder ne réduit pas votre espace de vie en intérieur et contribue au ravalement de votre façade. Elle est par contre plus coûteuse que la première. En ce qui concerne l’isolation du toit, elle se fait également par l’intérieur ou par l’extérieur. À l’intérieur, ce sont les combles perdus et le plancher qui sont isolés. Des panneaux isolants sont posés ou des isolants y sont déversés en vrac. Lorsque l’opération est réussie, votre consommation d’énergie baisse remarquablement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.