1 février 2024 par dans Ascenseur, monte-escalier, élévateur - 707 Lectures

Guide complet pour l’installation et l’entretien des monte-escaliers : les meilleures pratiques

Le monte-escalier est un dispositif qui favorise le maintien à domicile des personnes âgées. En effet, à partir d’un certain âge, l’être humain n’a plus la même force. Les séniors font donc plus d’efforts pour réaliser certaines actions du quotidien comme monter les marches. Pour éviter les chutes graves lors de la montée ou de la descente des escaliers, l’utilisation d’un monte-escalier est une excellente solution. Cependant, pour profiter des avantages de cet appareil sur le long terme, il est nécessaire de bien l’installer et l’entretenir.

Quelles sont les étapes de l’installation d’un monte-escalier ?

Le fauteuil monte escalier est un investissement précieux qui offre l’indépendance et la sécurité à son utilisateur. Pour qu’il remplisse bien son rôle, il doit être posé selon les règles en vigueur. Tout d’abord, vous devez faire appel à un installateur certifié qui vous fournira un devis sur mesure. Il vous guidera dans le choix du modèle qui s’adapte le plus à vos besoins et à votre domicile.

L’établissement d’un devis est gratuit et ne vous engage pas. Mais c’est une étape importante, car l’expert doit d’abord effectuer un état des lieux. Ensuite vient le choix du modèle qui vous convient réellement.

Une fois que le monte-escalier est acheté, l’installateur procède d’abord à la pose du rail. Cette étape consiste à fixer le rail dans les murs adjacents ou sur les marches de l’escalier avec des vis. Il est important de recourir aux services d’un professionnel, car cette étape exige le respect des consignes et de normes de sécurité assez strictes.

Après l’installation du rail, l’expert doit effectuer une vérification afin de s’assurer qu’il est vraiment stable et qu’il suit bien la ligne de l’escalier lorsqu’il est mis en mouvement. Pour finir, le fauteuil monte-escalier est installé, ajusté et fixé au rail. Le technicien vérifie la stabilité du siège après l’avoir vissé. Un contrôle des options de vitesse et des points d’arrêt est également effectué.

En général, il faut compter entre 15 jours et 1 mois pour l’installation du monte-escalier. Cette durée inclut le temps de commande ou de fabrication du fauteuil. La pose proprement dite varie entre une demi-journée et deux jours en fonction du modèle.

monte escalier seniorComment entretenir un monte-escalier ?

Après l’installation de la chaise élévatrice, un entretien régulier est nécessaire pour garantir la durabilité du dispositif. Au fil du temps, la poussière ou les traces de boue peuvent s’accumuler sur le rail et gêner le fonctionnement du monte-escalier.

A lire :   Quelle épaisseur bac acier toiture ?

Il est donc important de le nettoyer régulièrement. Pour ce faire, il faut immobiliser l’appareil et utiliser un chiffon humide pour le débarrasser des saletés.

Hormis le nettoyage, vous devez faire contrôler le monte-escalier par un professionnel. Ces visites d’entretien régulières permettent d’éviter le blocage de la machine au fil des utilisations.

En définitive, l’installation d’un monte-escalier est une opération dont les étapes doivent être bien respectées pour un fonctionnement optimal du fauteuil. De plus, un entretien régulier est essentiel pour éviter d’éventuels dysfonctionnements au cours de son usage. Faites appel à un professionnel pour vous assister dans cette tâche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *