entretien étangs

22 mai 2024 par dans Animaux, insecte et oiseau - 116 Lectures

Conception et entretien des étangs : guide complet pour amateurs et professionnels

La création d’un étang peut transformer votre jardin fade en un lieu agréable et paisible. C’est accessible aux amateurs, mais plusieurs conseils doivent être suivis. En effet, cet écosystème aquatique permet d’accueillir la faune et la flore. Ce sera l’occasion de choisir des carpes koï, ce sont les plus prisées sur le marché pour leur beauté. Ce sont toutefois des poissons qui méritent la plus grande attention, que ce soit pour la qualité de l’eau ou de la nourriture.

Intégrez vos carpes Koy dans votre étang

Les carpes koï, originaires du Japon, sont populaires pour les étangs en raison de leur taille impressionnante, leur longévité et leurs couleurs. Leur présence exige cependant une attention particulière lors de la conception de ce bassin. Il doit être suffisamment profond pour les protéger pendant les hivers rigoureux. Pour les professionnels, un minimum de 1,5 mètre est recommandé. Il est judicieux de prévoir un système de filtration robuste afin de maintenir une eau claire et saine, car les koïs produisent beaucoup de déchets.

Vous devrez opter pour une koi nourriture adaptée et de qualité. Elle favorise un bon état de santé, elle contient des fibres ainsi que des acides organiques. Certes, l’entretien du bassin est primordial pour conserver vos carpes, mais vous devez aussi penser à une alimentation haut de gamme. En passant par des professionnels comme ZOOexperte, vous trouverez rapidement votre bonheur.

Choisissez le bon emplacement pour votre étang

Le lieu doit être bercé par 5 à 6 heures de lumière directe par jour, il devra donc être ensoleillé. Si par contre, il est baigné par l’ombre, la croissance des plantes aquatiques sera entachée. A contrario, lorsque le soleil est beaucoup trop présent, les algues augmenteront. Évitez les zones trop proches des arbres dont les racines peuvent endommager la structure de l’étang. Les feuilles peuvent aussi tomber et se décomposer, ce qui aura tendance à nuire à la qualité de l’eau. Vous devrez forcément redoubler d’efforts pour l’entretien.

En ce qui concerne la dimension, elle dépend de vos besoins, de la possibilité offerte par votre jardin et des espèces que vous voulez accueillir. Pour des poissons comme les koïs, un grand volume d’eau reste incontournable. La forme devra s’intégrer aisément dans votre espace vert pour que l’esthétique soit agréable.

conception étangs

N’oubliez pas le système de filtration

Pour un étang avec des koïs, il est recommandé d’employer un système de filtration mécanique et biologique. Le filtre mécanique a la particularité de capturer les déchets solides alors que le filtre biologique transforme les substances nocives en composés moins toxiques. Il est également utile d’intégrer une UV clarificateur afin de contrôler les algues tout en maintenant l’eau claire.

A lire :   Quel professionnel pour la destruction d'un nid de guêpes ?

Même si vous pensez à tous les aspects pour la création de votre étang, vous êtes invité à l’entretenir régulièrement. Il faut s’attarder sur les filtres, contrôler la santé des plantes et des poissons tout en regardant les niveaux de nutriments. Il est absolument nécessaire de limiter la prolifération des algues. Les professionnels vendent aussi des produits spécifiques pour que l’étang ne puisse pas geler pendant l’hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *