répulsif maison

21 janvier 2021 par dans Maladie, parasite et nuisible - 735 Lectures

Voici comment faire fuir et repousser les sangliers avec un répulsif maison

Depuis des temps immémoriaux, l’Homme se bat avec son environnement naturel afin de le domestiquer à son profit mais aussi en luttant contre les espèces qui nuisent à son développement. La civilisation s’est aujourd’hui largement développée et dans nos pays occidentaux, le combat semblait quasiment gagné. Néanmoins, la crise sanitaire que nous vivons est le résultat d’un simple virus qui paralyse toute l’économie mondiale. Un rappel à l’humilité pour toute l’humanité.

Le monde sauvage se rappelle en effet à notre bon souvenir par le biais d’un virus mais ce n’est pas sa seule action. La prolifération des sangliers par exemple est un problème récurrent dont les causes sont multiples et les solutions apportées pas toujours efficaces. Tant les professionnels de l’agriculture que les particuliers sont désormais touchés par cette invasion. Mais heureusement, il existe des solutions pour faire fuir les sangliers efficacement. Explications.

La prolifération galopante des sangliers

La prolifération des sangliers est signalée par les agriculteurs et les organismes de contrôle depuis plusieurs années déjà. Pourtant, malgré certaines dispositions prises par les autorités, la tendance ne semble pas s’inverser, bien au contraire. Les raisons de cette augmentation des populations sont multiples. Certains accusent la diminution du nombre de battues autorisées dans certaines régions, d’autres mettent en cause l’urbanisation galopante qui ne fait que rapprocher les humaines et bêtes sauvages, au détriment de tous.

Ce qui est sûr, c’est que l’on observe de plus en plus de sangliers dans les propriétés des particuliers. Les témoignages se succèdent dans les journaux locaux et, quand on sait à quel point les bêtes peuvent être imposantes, on comprend vite que les jardins potagers et ornementaux ne résisteront pas au passage d’une famille de ces mammifères affamés. Faire fuir les sangliers est donc indispensable pour les particuliers mais aussi et surtout pour les agriculteurs.

faire fuir les sangliers

Faire fuir les sangliers, un impératif pour les agriculteurs

Pour les agriculteurs, le problème des sangliers est particulièrement important. Les sangliers sont en effet des mammifères omnivores, très friands de blé ou de mais et dont les grandes parcelles en monoculture sont extrêmement intéressantes. Les dégâts occasionnés par les sangliers se chiffrent en milliers d’euros chaque année car non seulement les animaux se nourrissent sur place mais ce sont surtout les tracés effectués par le passage des animaux qui posent le plus de problèmes.

La première solution promue par les agriculteurs est généralement de poser des clôtures. Ce rempart est une excellente solution pour limiter le passage des animaux mais cela implique des travaux d’importance, de la maintenance mais également des dépenses budgétaires supplémentaires pour les travailleurs de la terre déjà impactés par la crise économique et la diminution de leurs revenus. Faire fuir les sangliers grâce aux répulsifs est donc une solution bien plus adaptée.

Les répulsifs anti-sangliers, des outils adaptés

Faire fuir les sangliers peut se faire via des répulsifs traditionnels comme l’urine et les cheveux humains. Lorsqu’une bête sent la présence d’un être humain, elle s’éloigne immédiatement de la zone concernée. Cependant, il est difficile d’utiliser ces méthodes pour protéger de grandes surfaces de l’intrusion des sangliers. Heureusement, il existe désormais des répulsifs beaucoup plus pratiques, notamment celui à base de silice transformé en talc.

Ce répulsif à la fois biodégradable et efficace est un excellent compromis entre efficacité et respect de l’environnement. Bien dispersé autours des jardins, des champs ou des propriétés, il interdit l’accès aux sangliers et protège vos plantations simplement. Il a également l’avantage d’être très bon marché, ce qui en fait une solution idéale pour les agriculteurs déjà mis en difficulté par la conjoncture économique et les restrictions dues à la pandémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *