salle de bain

3 février 2021 par dans Salle de bain, douche ou sanitaire - 72 Lectures

Comment choisir les luminaires de la salle de bain ?

Dans la salle de bain, surtout si elle est sans fenêtre, l’éclairage ne doit pas être négligé. Il est d’une grande importance, vu qu’il joue à la fois un rôle fonctionnel et décoratif. Par conséquent, il ne se choisit pas par hasard. Quelques critères essentiels sont à considérer avant son achat. Découvrez-les ci-après.

La sécurité dans la salle de bain

Sécurité avant tout ! Là où l’eau et l’électricité se côtoient, il faut faire preuve de prudence. Comme cela, vous serez plus serein en évitant tout danger ! En effet, le luminaire salle de bain doit suivre des règles strictes notamment en ce qui concerne l’indice de protection et la classe d’isolation électrique, tout en tenant compte du volume à éclairer.

Dans le volume 1 (les murs et le plafond au-dessus de la baignoire et de la douche jusqu’à la hauteur de 225 cm du sol au minimum), seul un luminaire salle de bains à très basse tension (12 V) protégé contre les jets d’eau (IP 45 ou IP 65) est autorisé.

Dans le volume 2 (la zone de 60 cm autour de la baignoire ou de l’espace de douche et au-dessus de 2,25 m du sol), uniquement un luminaire salle de bains de classe 2 (c’est-à-dire disposant d’une double isolation et étant dispensé de mise à la terre) et au minimum protégé contre les projections d’eau de toutes directions (IP44) est permis.

Dans le volume 3 (le reste de la pièce), un luminaire salle de bains de classe 1 (isolation simple et mise à la terre obligatoire avec un transformateur très basse tension) et au minimum protégé contre les chutes verticales de gouttes d’eau (IPX1) est admis.

luminaire salle de bain

La praticité pour une salle d’eau

On n’éclaire pas la salle de bain comme on le veut. Sachez qu’il y a des endroits stratégiques qu’il faut à tout prix mettre en lumière.

D’abord, il faut penser à un luminaire salle de bain au-dessus miroir. Il est primordial, car c’est la zone où l’on passe le plus de temps à se préparer le matin ou bien le soir pour se raser ou se maquiller. Pour un éclairage efficace, on conseille d’installer des appliques murales. À installer au mur horizontalement ou verticalement, ce type de luminaire salle de bain propose un éclairage dirigé vers le visage. Choisir une ampoule à la lumière plus douce est recommandé afin de ne pas éblouir ! Les réglettes et les spots orientables sont également des alternatives intéressantes aux appliques.

Vient ensuite l’éclairage global, qui se rapproche de la lumière naturelle, servant à illuminer la salle de bain en intégralité. Généralement, on opte pour le plafonnier ou bien la suspension.

L’esthétique à prendre en compte

Ce n’est qu’après avoir pris en compte l’aspect fonctionnel et sécurité que vient enfin la question du design. On choisit le luminaire salle de bain en fonction de ses goûts, mais pas seulement. Pour un rendu décoratif optimal, il faudrait que le modèle de luminaire salle de bain que vous allez choisir s’harmonise avec le style de la pièce.

  • Si la décoration de votre salle de bains est très sophistiquée, avec des lignes droites et épurées, restez dans le ton et choisissez un luminaire minimaliste.
  • Si elle est plutôt rustique, mettez-la en valeur avec un luminaire salle de bain du même style (en bois…).
  • Si la pièce est de style moderne, vous pouvez remplacer votre luminaire par un nouveau modèle, plus contemporain, qui accentuera le côté chic et élégant.
  • N’oubliez pas de jouer avec les formes pour créer une sensation d’espace. Une lampe aux lignes arrondies contrastera joliment avec une vasque et un miroir carré par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *