remplacer une ancienne vitre

29 juin 2021 par dans Miroir, vitre et film effet - 458 Lectures

Ce qu’il faut savoir avant de remplacer une ancienne vitre

Que vous soyez professionnel ou commerçant, un événement peut survenir où vous devrez rénover vos fenêtres ou remplacer vos anciennes vitres. Toutefois, avant d’entamer un tel projet de rénovation, certaines informations sont à savoir et certains critères sont à respecter pour rentabiliser votre investissement et assurer des résultats fiables.

Pourquoi changer ses vitres ?

La rénovation des vitres peut engendrer différents facteurs. D’une part, il se peut que vous avez constaté que vos fenêtres sont mal isolées et qu’elles causent une mauvaise répartition de la température au sein de votre logement, voire même des pertes au niveau des factures de chauffage et d’énergie. Grâce aux nouvelles technologies disponibles de nos jours, il est fortement recommandé d’opter pour une rénovation de fenêtres, spécialement dans le cas des anciennes habitations disposant des menuiseries à simple vitrage.

D’une autre part, la rénovation des vitrines vous permet d’améliorer l’esthétisme de votre habitation. En effet, vous avez le choix parmi une multitude de matériaux, de finitions et de coloris en fonction de vos besoins esthétiques et de la taille de vos ouvertures. En outre, une vitre brisée peut inciter une rénovation afin d’éviter les mauvais incidents et assurer votre sécurité.

Quels matériaux choisir pour ses fenêtres ?

De nos jours, une large gamme de matériaux pour vos fenêtres est disponible sur le marché.

Les plus traditionnels sont les fenêtres en bois. Bien que ces dernières offrent une excellente performance thermique, elles sont très fragiles et requièrent un entretien régulier. Le bois est également un matériau esthétique, mais qui peut s’avérer assez cher et qui peut nécessiter des produits spécifiques pour assurer sa longévité.

Quant aux fenêtres en aluminium, elles sont de plus en plus utilisées vu qu’elles sont inoxydables et qu’elles donnent à votre logement une touche originale. Certes, ce matériau reste onéreux mais il offre une forte résistance aux différentes épreuves que vous pouvez rencontrer et il est disponible en nombreux coloris. Le PVC est un matériel connu pour son bon rapport qualité prix. Son entretien est extrêmement facile et il est très convenable si vous cherchez à faire une rénovation durable.

De même, il est tout à fait possible de mixer différents matériaux, par exemple une menuiserie composée en bois assortie d’un capotage externe en aluminium.

Pour bénéficier d’une haute qualité de fabrication, d’une forte résistance et de menuiserie esthétique, n’hésitez pas à contacter un vitrier Genève professionnel pour toutes vos prestations.

ancienne vitre

Quel type de vitrage ?

Le vitrage est également un facteur important qui affecte votre projet de rénovation. L’une des nouvelles innovations est le double vitrage. Cette alternative est certainement plus onéreuse qu’un vitrage simple, mais elle est plus performante. Elle assure non seulement une isolation thermique à l’intérieur de votre logement, mais également une isolation acoustique.

Ainsi, vous pourrez bénéficier d’un confort de vie amélioré. Il s’agit de faire réunir deux plaques de verre par une intercalaire en aluminium qui contient du déshydratant. Votre vitrage sera donc plus épais et par conséquent plus fiable en termes de sécurité et plus efficace pour bloquer les bruits de l’extérieur et l’air trop chaud ou trop froid.

Pour une meilleure isolation thermique, il est possible d’opter pour le triple vitrage. Toutefois, ce type de vitrage n’est pas nécessairement plus efficace lorsqu’il s’agit de l’isolation acoustique.

Quel type de mise en œuvre ?

Trois types de mises en œuvre existent pour le changement de vos fenêtres. Tout d’abord, vous pouvez opter pour une dépose totale du dormant existant, qui consiste à enlever l’intégralité de votre ancienne fenêtre. Cette solution est plutôt privilégiée dans le cas où le dormant existant est en mauvais état ou dans le but de maximiser la surface vitrée.

Ensuite, il est possible de conserver le dormant existant et d’en faire sur poser une nouvelle structure. Cela est évidemment moins coûteux et plus rapide, mais entraîne une légère réduction sur la surface vitrée et sur la performance thermique. Finalement, vous pouvez déposer ne déposer que la traverse basse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *