11 février 2022 par dans Ascenseur, monte-escalier, élévateur - 375 Lectures

Une aide financière pour avoir un monte-escaliers : est-ce possible ?

Pour toute personne qui a une mobilité réduite, l’une des meilleures solutions pour se déplacer à l’aise chez soi est le monte escaliers. Ce dernier est efficace pour faciliter les mouvements, mais aussi pour accorder à la personne en question une autonomie chez eux. C’est pourquoi, elles voient ce dispositif comme une opportunité pour retrouver leur liberté de déplacement. Cependant, l’achat d’un monte-escaliers en plus de son installation, coûte vraiment cher. Cela peut atteindre, voire même dépasser, les 10.000€ pour un dispositif qui est assez développé. Et c’est vrai que ces coûts ne sont pas à la portée de tout le monde. Alors, la question qui se pose est: existe t-il des aides financières pour avoir un monte-escaliers ?

1. Demander le crédit d’impôt

C’est un crédit dont l’attribution est faite par l’État et qui est accordé aux les personnes qui désirent avoir un monte escalier, dont: celles à mobilité réduite, celles handicapées et les personnes qui sont âgées. Ce crédit inclut les dépenses d’installation et de maintenance, tenant compte du monte escalier ascenseur prix. Néanmoins, il existe des conditions à remplir pour profiter de ce crédit d’impôt :

  • Le logement où le monte-escaliers sera installé doit être en France.
  • Ce logement doit être la résidence principale de la personne concernée.
  • Cette personne doit être propriétaire ou locataire du logement, sinon qu’elle l’occupe gratuitement.
  • Ne pas installer le monte escalier soit même, mais faire appel à une entreprise spécialisée.

Pour faire la demande de ce crédit d’impôt, il suffit de la faire directement sur la déclaration de revenus sous la rubrique des équipements conçus pour l’accessibilité des logements. Le crédit est accordé à 25% de la somme totale des dépenses, à hauteur de 5.000€ par personne, et 10.000€ par couple.

2. Demander l’aide de l’Agence Nationale pour l’amélioration de l’Habitat (ANAH)

Cette agence accorde une aide financière pour l’achat et l’installation d’un monte-escaliers. Cette subvention est destinée aux personnes handicapées, âgées ou à mobilité réduite. De même que le crédit d’impôt, cette aide à aussi des conditions à remplir pour en bénéficier :

  • Le logement où le monte-escaliers sera installé doit être en France.
  • Ce logement doit être la résidence principale de la personne concernée. A savoir que cette résidence doit avoir au moins 15 ans.
  • La personne concernée doit être propriétaire ou locataire du logement.
  • Ne pas installer le monte escalier soit même, mais faire appel à une entreprise spécialisée.

Pour faire la demande de cette aide, il faudra passer devant une commission qui décidera du montant de l’aide à offrir. Cela peut aller de 35% jusqu’à 50% de la somme totale des travaux, tenant compte de la situation financière du foyer qui cherche à bénéficier de l’aide. Cela avec un plafond de 7.000€ à 10.000€ par foyer.

Ceci dit, celles-ci ne sont pas les seules aides financières qui existent. Il y en a plusieurs d’autres qui visent à faciliter l’accès au monte escalier à ces personnes en grand besoin. Il suffit de vous renseigner au maximum avant de commencer les travaux pour pouvoir en bénéficier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.