inclinaison toiture

31 mai 2022 par dans Charpente, couverture et toiture - 73 Lectures

Calcul pente toit : les différentes inclinaisons minimums de la pente de toiture par région de France

Il existe différentes formes de toit en fonction du style architectural et de la région où se trouve le logement. L’inclinaison de toiture des maisons se trouvant dans des régions soumises régulièrement à de fortes précipitations ne sera pas la même que celle d’une habitation dans une région sèche.

Pourquoi opter pour la toiture en pente ?

Certes, un toit plat apporte un aspect plus moderne à une habitation. De plus, il permet de gagner en superficie sans parler de son installation qui coûte moins chère. Cependant, le toit plat n’est pas adapté pour les maisons situées dans les régions subissant parfois de fortes pluies. Quant à la toiture en pente, elle favorise l’écoulement des eaux de pluie et de la neige jusqu’aux gouttières. Elle réduit ainsi les risques de problèmes d’étanchéité et de dégradation de la charpente.

Contrairement aux idées reçues, choisir une toiture en pente ne veut pas forcément dire donner un look vintage à votre maison. Vous pouvez choisir entre différents styles de pente en fonction de vos goûts. Il y en a qui sont adaptés pour les maisons classiques, les maisons modernes et les maisons originales. Nous pouvons citer entre autres la toiture à pans (2 pans ou 2 versants ou 3 pans ou 3 versants), la toiture cintrée, la toiture à double courbure, la toiture à demi-coupe, la toiture pavillon, la toiture monopente, la tourelle, la toiture en dôme ou en coupole, etc.

calcul pente toit

Le choix de l’inclinaison de la pente de toiture

Le choix de l’inclinaison de la pente de toiture ne doit pas se faire au hasard. Il ne s’agit pas non plus d’une question d’esthétisme. Il est nécessaire de prendre en compte les normes de toitures et quelques critères. Appelées DTU (Documents Techniques Unifiés), les normes en matière de toiture font référence aux règles de calcul et les clauses de constructions. Cela inclut les conditions de construction de la toiture, le degré minimum de la pente, le type de couverture, le nombre de versants, etc. Les DTU représentent les règles de sécurité pour garantir une construction stable et sécuritaire. Les dégâts subis par une toiture qui ne respecte pas les normes ne sont pas pris en charge par l’assurance.

En ce qui concerne les pentes minimales à respecter, elles peuvent varier suivant la zone géographique de la toiture sachant qu’il existe 3 zones d’habitation en France. Dans chaque zone, les normes pour les pentes de toitures sont définies par rapport à leur distance du littoral. La zone 1 est située à plus de 40 km des côtes et à moins de 200 m au-dessus du niveau de la mer. La zone 2 se trouve entre 20 à 40 km des côtes et/ ou entre 200 à 500 m au-dessus du niveau de la mer. La zone 3 concerne les régions se trouvant à moins de 20 km des côtes et à plus de 500 m au-dessus du niveau de la mer. Quoi qu’il en soit, il est conseillé de se faire aider par un professionnel pour le calcul de la pente minimale. Il peut être amené à ajouter d’autres critères pour mieux protéger votre charpente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.