douche sous pente

31 mai 2022 par dans Salle de bain, douche ou sanitaire - 766 Lectures

Douche sous pente : comment installer une cabine de douche en sous une pente ?

Sachez qu’il est tout à fait envisageable d’installer une cabine de douche, qu’il s’agisse d’une pièce mansardée ou de combles. Toutefois, il faut prendre en compte certaines contraintes. Aussi, l’installation doit respecter les normes en vigueur, notamment en termes de qualité et de sécurité. Nous allons justement voir les étapes à suivre pour une installation conforme.

Procéder à l’état des lieux

Avant de commencer l’installation, il est important d’évaluer l’état des lieux notamment la faisabilité technique, le système d’isolation et le système d’aération. La faisabilité technique doit être effectuée par un professionnel. N’oubliez pas de vérifier si le plancher est assez isolé pour supporter l’humidité. Dans le cas contraire, il est plus judicieux de le recouvrir d’un revêtement étanche tel qu’un carrelage, un parquet, etc. Le sol doit être assez résistant pour supporter le poids de tous les éléments sanitaires constituant la pièce. Etant donné que c’est une pièce exposée souvent à l’humidité, il est important qu’elle soit bien aérée. Pour ce faire, pensez à installer une fenêtre de toit ou une VMC (ventilation mécanique contrôlée). C’est un système qui permet d’aspirer l’air humide pour faire pénétrer l’air frais.

cabine de douche

Les règles à respecter lors d’une installation d’une cabine de douche sous pente

Lors de l’installation d’une cabine de douche sous pente, il faut veiller à ce que son positionnement soit situé au plus près de la colonne d’évacuation. Il est plus pratique d’installer la cabine de douche dans un angle de la pièce. De cette façon, vous n’aurez pas à monter plusieurs parois, d’où une économie de temps. Il faut aussi s’assurer à ce que la cabine soit raccordée à un circuit d’eau chaude sanitaire. Pour garantir un bon écoulement, il est conseillé de prévoir une pente de 1 à 3 cm par mètre jusqu’au système d’évacuation. Pour assurer une utilisation confortable de la douche sous pente, il faut aussi prévoir une hauteur sous plafond de 2 m minimum. Il vaut mieux que le siphon soit placé sous le receveur ou la chape (s’il s’agit d’une douche à l’italienne sans receveur) pour gagner plus d’espace. Ainsi, vous n’aurez pas du mal à le relier au système d’évacuation. Si vous êtes amenés à effectuer une installation électrique, tâchez de respecter la norme NF C 15- 100.

La pose proprement dite

Pour la pose proprement dite, commencez par l’installation du receveur de douche. Quant aux parois de douche, il faut choisir le modèle qui épouse parfaitement la forme et l’inclinaison du plafond. Optez pour les parois biseautées. Sinon, n’hésitez pas à commander du sur-mesure si votre budget le permette. Le choix de la porte de douche se fait suivant la hauteur des parois. Là encore, il vous est possible de choisir entre la taille standard ou le sur-mesure. Selon l’espace disponible, vous pouvez installer une ouverture battante, coulissante ou pivotante. Si vous choisissez une porte battante, il faut prévoir un espace de débattement de 20 cm environ.

Une fois que votre douche est installée, il est temps de choisir les couleurs de la pièce. Pour que celle-ci offre une sensation de lumière et d’espace, il vaut mieux se tourner vers les couleurs claires au sol, au mur et au plafond de la cabine de douche sous pente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.