protection toiture

15 juillet 2022 par dans Charpente, couverture et toiture - 116 Lectures

La protection de la toiture contre les capricornes des charpentes

Le capricorne des maisons a un surnom très explicite : on l’appelle aussi le cancer du bois. Cet insecte apparemment inoffensif peut en effet s’attaquer au bois de nos maisons et, après plusieurs mois ou plusieurs années, provoquer des dégâts importants sur une charpente en se nourrissant du bois.

Alors comment protéger sa charpente contre les capricornes ? Et comment réagir lorsque cet insecte xylophage a déjà commencé à s’attaquer à notre charpente ? Toutes les infos utiles sont dans cet article !

Comment savoir si l’on a des capricornes chez soi ?

La première étape consiste à savoir si vous avez ou non des capricornes des charpentes dans votre logement. Le moyen le plus facile d’observer leur présence est d’examiner de près votre toiture ou vos poutres. Si vos charpentes sont légèrement gonflées ou, pire, si vous observez des trous, alors des capricornes ont probablement déjà commencé à faire des dégâts. Idem si vous voyez de temps à autre de la sciure près de vos poutres, des excréments ou encore si vous entendez des petits bruits stridents, proches du grincement, qui sont généralement émis par les larves de capricornes.

Pour un diagnostic plus précis, il faudra utiliser un outil fin et pointu que vous insérerez dans la poutre ; lorsque l’outil de sondage est sorti du trou créé, vérifiez si la poussière créée est très finie ou vermoulue. Si c’est le cas, c’est signe qu’un insecte xylophage comme le capricorne s’est attaqué à votre charpente.

Enfin, côté extérieur, des signaux doivent vous alerter : une toiture déformée, un faitage qui gondole ou un affaissement de la toiture peuvent être signes de la présence du capricorne des charpentes.

Nota Bene : le capricorne est un insecte relativement discret, vous aurez peu de chances de le voir. Les longicornes, leur autre nom, sont tout de même reconnaissables par leur couleur très sombre, tirant vers le noir, par leur taille limitée (entre 1 et 2 cm à l’âge adulte) et leurs taches luisantes. Autre signe distinctif : ses longues antennes, qui peuvent faire jusqu’à 1 centimètre, et qui lui donnent son nom.

capricorne toiture

Comment prévenir l’apparition des capricornes du bois ?

Une fois encore, rien ne vaut la prévention et les traitements appliqués pour protéger votre charpente en bois. La dégradation effective de votre toiture par le capricorne, et les coûts liés à la réparation de celle-ci, seront bien supérieures à l’application des mesures préventives citées ci-dessous :

  • La pose de pare-vapeur au sol, dans vos combles et greniers, empêchera l’insecte de se frayer un chemin vers vos poutres ;
  • Un traitement régulier de vos charpentes, tous les 5 à 10 ans, à l’aide d’un produit insecticide et fongicide, empêchera tout développement des larves dans vos charpentes – généralement, le traitement est efficace pendant 8 à 10 ans, et doit être renouvelé ;
  • Si votre maison est ancienne, un contrôle préventif, par exemple tous les 5 ans, s’avérera également utile pour empêcher toute prolifération du capricorne – les bois utilisés dans les charpentes sont généralement plus fragiles dans les maisons les plus anciennes ;
  • Il faudra également prendre soin à votre bois de chauffage, qui peut être un excellent moyen, pour les capricornes, d’entrer facilement dans votre maison ;
  • Vous pouvez aussi utiliser la technique du badigeonnage pour peindre vos poutres et charpentes à l’aide de peinture xylophène, qui empêchera les insectes de s’attaquer au bois ;

Retenez dans tous les cas que la prévention est le meilleur moyen d’éviter l’apparition des capricornes des charpentes, vous évitant ainsi la recours à des moyens plus coûteux pour le traitement de votre charpente.

Quel traitement appliquer contre les capricornes des charpentes ?

Si votre charpente est infestée par les capricornes, les mesures préventives seront malheureusement insuffisantes. Un traitement plus puissant sera nécessaire : on passera forcément à des solutions curatives.

En fonction du degré d’infestation de votre charpente, il faudra généralement injecter, à l’aide d’une pompe hydraulique, des doses de substances xylophènes en profondeur dans le bois, afin d’éliminer les capricornes, leurs larves et les autres insectes xylophages présents au cœur de votre charpente. Le traitement anti-capricorne par injection nécessite la présence d’un professionnel anti-nuisible pour une efficacité maximale. Notons que ce genre de traitement curatif est nettement plus onéreux que la mise en place de mesures préventives !

Les traitements pour s’attaquer aux termites, aux vrillettes du bois, aux lyctus ou encore aux charançons du bois seront peu ou prou les mêmes, et avec des coûts similaires. N’hésitez pas à contacter un expert anti-nuisible proche de chez vous pour obtenir des renseignements précis et un diagnostic complet de votre charpente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.