sauver jardin

23 août 2022 par dans Arrosage, thermomètres météorologie - 153 Lectures

Canicule et sécheresse en Bretagne : voici des conseils pour sauver votre jardin

Des records de chaleur inédits sont battus en France et la Bretagne n’est pas épargnée. Les températures caniculaires et le manque d’eau sont des fléaux qui détruisent les plantations. Voici quelques astuces faciles à mettre en place pour sauver votre jardin.

Le paillage pour sauver votre jardin

Le paillage est l’un des éléments essentiels pour le jardin en période estivale. C’est une solution efficace pour aider le potager à surmonter la sécheresse. Elle est tellement simple à mettre en œuvre que vous pouvez l’étendre à l’ensemble de votre jardin. Le paillage consiste à retenir l’humidité de la terre et à nourrir vos plantes grâce à la décomposition des matériaux qui le constitue. Il existe des paillages naturels dans votre jardin : les feuilles mortes ou encore le gazon tondu. Si vous avez besoin d’un professionnel, faites appel à un paysagiste pour l’aménagement de votre jardin.

En jardinerie, d’autres matières sont mises en vente comme la paille ou les écorces de pin. Dès les premières chaleurs, disposez le paillage au pied des plantations. Les paillages végétaux sont préférables aux paillages minéraux, car ils retiennent plus facilement l’eau. Attention toutefois aux écorces de pin. Même si elles sont très efficaces, les placer au potager ou au pied de petits fruitiers comme les fraisiers et les framboisiers contribue à conférer de l’acidité aux fruits et légumes.

secheresse bretagne

Exploiter l’ombre au jardin

Pour lutter contre les affres du soleil brûlant, exploiter l’ombre de votre terrain est très important. Si vous disposez d’un jardin en Bretagne, exploitez donc l’ombre offerte par les grands arbres. Pratiquer la culture par strates est une bonne idée pour que vos plantes ne souffrent pas de la canicule.

Vous pouvez reprendre les principes de l’agroforesterie développés par Martin Crawford dans son ouvrage, La Forêt-Jardin, qui propose aux particuliers d’exploiter leur jardin de manière à créer une forêt comestible en permaculture. Le principe est simple et il consiste à se servir de la canopée, strate supérieure composée des grands arbres, pour installer des espèces végétales qui s’adaptent à des configurations de mi-ombrage pour se développer.

Cultiver certaines plantes à l’ombre des grands arbres permet de bénéficier d’un jardin abondant et fonctionnant en quasi-autonomie, avec un minium d’entretien. Pour savoir quelles plantes cultiver dans ces configurations, découvrez le site d’un professionnel : L’univers des jardins. Depuis 1972, cette entreprise paysagiste aménage et entretient les jardins à Rennes et ses alentours. L’équipe, composée d’une vingtaine d’experts, réalise vos projets de végétalisation à l’aide des dernières techniques.

Optimiser l’arrosage du jardin

L’eau est essentielle pour que la vie végétale s’épanouisse dans votre jardin. Pour préserver votre nappe phréatique, vous pouvez songer à une gestion responsable de vos ressources en eau. Celle-ci passe par une récupération de l’eau pluie. À cette fin, il est possible d’installer des récupérateurs d’eau de pluie, notamment connectés à votre réseau de gouttières.

L’eau potable étant une ressource précieuse, il convient de la réserver pour des usages strictement domestiques. Il en va de même pour les réserves des nappes phréatiques. En raison des tensions climatiques, il est préférable de ne pas trop solliciter ces dernières.

Trouvez le bon moment pour arroser votre jardin. Il se situe de préférence en fin de journée, environ deux heures avant que l’astre solaire ne se couche. Cela permet d’éviter que le sol ne soit trop détrempé pendant la nuit. N’arrosez pas les feuilles des plantes du potager pour éviter le développement de certaines maladies.

Vous connaissez maintenant les moyens simples pour sauver votre jardin. N’hésitez pas à contacter des professionnels pour adapter votre jardin au changement climatique qui se traduit par des températures caniculaires chaque année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.