4 septembre 2022 par dans IN : AMENAGEMENT DE L'HABITAT - 86 Lectures

Comment entretenir son lambris

Les lambris sont conçus en matériau noble, avec un caractère très esthétique. Ce revêtement destiné à embellir les murs et les plafonds procure également une bonne isolation thermique et acoustique. Bien qu’il ne subisse pas les mêmes contraintes qu’un sol, il peut accumuler de la poussière autant que les meubles. Le lambris a donc besoin d’un entretien conséquent. Cependant, pour préserver son lustre et ainsi, l’utiliser durablement, il est nécessaire de veiller à son entretien régulier. Quelles sont donc les astuces pour entretenir son lambris ?

Appliquer une finition sur son lambris

Pour maintenir l’éclat de votre lambris pendant longtemps, le protéger avec une finition de bonne qualité est conseillé. En plus d’embellir votre revêtement, cette solution en préserve la matière. Dans le cas d’un revêtement en bois, particulièrement, y appliquer une finition vous aidera à éviter les tâches, permettant ainsi de prolonger son lustre. Cela est également pour préserver votre lambris des termites, insectes xylophages, champignons et de l’humidité. Vous pouvez opter pour une lasure intérieur pour un rendu, à la fois esthétique et naturel. Très efficace pour protéger votre lambris et faciliter son nettoyage, cet enduit offre une bonne protection contre les huiles, liquides alimentaires, graisses et salissures du quotidien.  

 

  La lasure permet d’arborer plusieurs types de décors intérieurs avec le lambris. Vous pouvez donc opter pour l’aspect :

  • pastels, afin de créer une atmosphère apaisante et reposante ;
  • intense pour une décoration dynamique et gaie ;
  • vieilli ou creusé pour afficher un air de bois ancien.

Vous pouvez l’appliquer à la brosse, au rouleau, au pinceau ou au pistolet, mais il est recommandé de se référer aux instructions du fabricant pour la procédure d’application et même le temps de séchage. Pour donner un aspect patiné à votre revêtement, utilisez de l’hydrocire.

 

Laver régulièrement son revêtement

Pour enlever la poussière et les tâches sur votre lambris (en bois brut, bois MDF ou en PVC), un nettoyage quotidien peut être effectué avec un chiffon doux à peine humidifié. Vous pouvez aussi utiliser une éponge souple imbibée d’eau de savonnade. Dans ce dernier cas, assurez-vous de rincer convenablement le revêtement à l’aide d’une éponge imbibée d’eau propre et bien essorée. Essuyez ensuite le lambris avec un chiffon sec pour éviter que la matière s’humidifie. Vous pouvez aussi vous servir d’une peau de chamois pour le séchage. Toutefois, évitez d’utiliser du détergent agressif ou décapant (lotion ou poudre abrasive), mais optez pour des produits comme le savon noir.

Dans le cas où votre lambris porte une tache tenace, éliminez-la à l’aide d’un chiffon humide imbibé d’un nettoyant doux (ou d’un simple liquide de vaisselle), en faisant des mouvements circulaires et ponctués. Le morceau de tissu ne doit surtout pas être pelucheux. Évitez aussi de mettre une trop grande pression sur la partie tachetée du revêtement. Si possible, testez le chiffon et le produit de nettoyage sur une partie non visible de votre lambris afin d’évaluer l’effet du lavage. Il est important de préciser que l’entretien et le nettoyage de vos lambris dépendent de la finition utilisée.

Rénover son lambris

Il est recommandé de rénover les lambris tous les 3 à 5 ans afin de supprimer l’effet d’usure (dégrader ou écaillement) créé par le temps. Pour ce fait, poncez la ou les surfaces concernées (mettre à nu) puis dépoussiérez et appliquez une nouvelle couche de lasure, de vernis ou de peinture.

Cependant, les lambris trop abîmés requièrent une certaine préparation avant la rénovation proprement dite. Si le revêtement a déjà une finition (lasure, peinture, céruse) :

  • faites un ponçage pour décaper au maximum le bois (avec papier à poncer à gros grains),
  • utilisez ensuite du papier à poncer à grain plus fin pour uniformiser la surface et enlever les traces de ponçage ;
  • dépoussiérez ensuite avant de remettre la couche de finition.

 

Dans le cas de lambris ciré, il est recommandé de faire le décapage avec un décireur et de laisser la surface séchée, avant de poncer et de dépoussiérer. Quant aux lambris en bois brut, utilisez du papier fin pour éliminer les éclats (surtout au niveau des coupes), puis enlever la poussière de bois avant de mettre la couche de finition.