combles perdus

7 avril 2021 par dans Greniers et combles perdus - 499 Lectures

Tout savoir sur l’isolation des combles perdus

Vous êtes propriétaire d’une maison contenant un comble. Vous ne l’avez pas aménagé car il ne répond pas aux contraintes d’aménagement d’un comble et puis son accès n’est pas facile donc vous avez un comble perdu. Vous avez remarqué que durant l’hiver il consomme une bonne partie de la chaleur de vos radiateurs, comme il consomme une bonne partie de la fraîcheur de votre maison durant l’été. Vous ne savez pas comment faire pour y remédier. La seule solution à votre problème est d’isoler votre comble perdu. Comment isoler un comble perdu ? Dans cet article, nous allons traiter ce sujet en détails.

Qu’est-ce que c’est qu’un comble perdu ?

Avant de chercher à comprendre la définition d’un comble perdu, il faut comprendre d’abord la définition du mot comble. Le mot comble vient du latin, il signifie le plus haut. Nous avons l’habitude de dire, de fond en comble, cela veut dire de la cave au grenier. Si on suit cette signification, nous comprendrons que le comble d’une maison est la partie la plus haute, c’est à dire, c’est celle qui se trouve au sommet, en d’autres termes, c’est l’espace qui se trouve entre le toit et le dernier plancher de la maison. La majorité des propriétaires utilisent cet espace pour aménager du rangement, très rares sont ceux qui l’utilisent comme une chambre, comme y a ceux qui l’isolent. C’est pour ça il existe deux appellations, c’est-à-dire deux types de combles : les combles aménageables et les combles perdus. Si la hauteur du comble est supérieure à 1m80 et l’angle du toit est supérieur à 30° l’espace est aménageable. Dans le cas échéant, il s’agit d’un comble perdu. On l’a appelé comble perdu car on a pris l’habitude de penser que c’est un espace inoccupé ou non aménagé.

isoler combles perdus
Pourquoi isoler les combles perdus ?

À l’époque, les combles étaient utilisés pour conserver les récoltes de l’agriculture, le blé et les céréales entre autres. Ensuite, les combles sont devenus aménageables, les gens les rendent comme un espace de vie mais surtout pour les bonnes ou les louer carrément pour gagner de l’argent. Aujourd’hui, l’état français incite les propriétaires des maisons contenant des combles de les isoler. Il faut savoir que les combles perdus qui ne sont pas isolés sont considérés comme des endroits de déperdition énergétique, c’est-à-dire, ils économisent 30% d’énergie de la maison. Voyons cela de plus près, en hiver par exemple, toute la chaleur montera dans le comble, il vous privera du confort. La même chose durant l’été, toute la fraîcheur sera concentrée sous la toiture. Pour garder la fraîcheur en été ou la chaleur en hiver, il est primordial d’isoler les combles perdus. D’un autre côté, cela vous permettra de payer moins vos factures d’électricité.

Comment isoler les combles perdus ?

La mise en œuvre d’une isolation des combles perdus dépend de la maison et du type de combles. Il existe plusieurs méthodes et astuces pour isoler un comble. Il est toutefois conseillé de réaliser une isolation thermique dans tous les cas de figure. L’isolation des combles perdus peut être faite en utilisant des rouleaux ou alors des isolants à souffler. La méthode la plus utilisée et la plus conseillée est de mettre de la laine de verre dérouler. Pour cela, il suffit de poser la laine sur le plancher, de l’étaler tout au long de ce dernier. Vous pouvez mettre une seule couche comme vous pouvez la doubler. Ce type de rouleaux permet de bien calfeutrer la surface du plancher du comble, c’est-à-dire, il n’y aura aucune pénétration, ni de chaleur ni de fraîcheur. Cette méthode est très facile à réaliser et ne prend pas beaucoup de temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *