15 juin 2019 par dans Salle de bain, douche ou sanitaire - 326 Lectures

Aménagement d’une douche à l’italienne : le guide des prix

Vous avez en tête ce projet d’aménagement d’une douche à l’italienne ? Le budget reste cependant un blocage majeur dans sa réalisation ? La douche italienne est décryptée à travers ce guide de prix qui énonce les estimations de tous les éléments nécessaires pour cette salle d’eau tendance.

Les éléments principaux de la douche à l’italienne

La douche à l’italienne se singularise par l’absence de bac dans son aménagement. Elle se présente « plain-pied », ouverte et sans parois fermées. Même si la douche italienne est simple à première vue, le design épuré demande des aménagements spécifiques ainsi que des matériaux dédiés.

Une douche italienne possède la configuration suivante :

  • Une chape munie d’une rigole en guise de receveur au sol ou un bac de douche extra-plat carrelé
  • 1 à 3 murs hydrofuges en fonction de la salle de bain3 parois de douche voire aucune suivant la présence de coin de la douche
  • La robinetterie,
  • Le système d’évacuation

Les différences de prix en douche italienne avec et sans receveur

Deux manières permettent de constituer cette pièce centrale de la douche à l’italienne

  • Disposer un bac de douche très fin ou extra-plat pour produire l’effet « de plain-pied »,
  • Déployer une chape directement au sol qui sera le receveur.

La chape est une alternative beaucoup plus esthétique. Elle incarne parfaitement la tradition « douche à l’italienne ». Toutefois, un temps important est aussi à allouer aux travaux, d’où le prix assez important, environ 800 €. Ce dernier est variable en fonction de la taille de la douche, main d’œuvre et matériaux inclus. Compte tenu de ces estimations, il devient tentant de réaliser soi-même une chape. Cependant, solliciter un professionnel et un spécialiste de la salle de bain restera toujours le geste à privilégier, l’opération semble en effet délicat au niveau des finitions et de l’étanchéité.

En optant pour le bac receveur, un artisan qualifié est également requis. Il y aura en effet une préparation du sol avant de poser cet équipement. Il faudra prévoir entre 150 et 600 € pour l’achat d’un bac receveur extra-plat. À cette somme s’ajoutent les matériels relatifs aux travaux de sol, entre autres, 60€ /m2 pour du carrelage ou 150€ /m2 pour du béton ciré. En gros, le bac receveur peut enregistrer 350 à 800 € de dépense à achat et à la pose.

Un budget plus accessible au niveau des murs et des revêtements d’une douche à l’italienne

Une douche de ce type réclame un revêtement parfaitement étanche et hydrofuge sur chacune des faces murales. Le prix varie ainsi en fonction des matériaux choisis. Ces derniers abondent cependant sur le marché, et les tarifs seront logiquement multiples. Ci-après un guide qui permet d’avoir une idée sur le revêtement hydrofuge et étanche d’une douche à l’italienne :

  • Carrelage en grès cérame : de 25 € à 100 €/m²
  • Mosaïque : de 30 € à 100 €/m²
  • Pierre naturelle : de 70 € à plus de 400 €/m² pour certains types de revêtement en pierre
  • Pierre reconstituée : de 15 € à 50 €/m²
  • Béton : environ 80 € /m²
  • Enduit tadelakt : environ 25 €/m2

Il faudra aussi ajouter la valeur des plaques hydrofuges à celle du revêtement. Ces éléments en plâtre, en ciment ou en mousse se disposent sous le revêtement. Leurs prix tournent autour de 10 et 25 € le m². Pour faire des économies, l’on pourra choisir le carrelage en grès cérame qui est facile à poser pour les bricoleurs aguerris. Cependant, les plaques doivent toujours être installées par un professionnel.

La paroi, facultative

Une douche à l’italienne s’équipe le plus souvent d’une paroi transparente en verre. Le prix de cette dernière reste accessible en dimension standard. Avec des cotes spéciales ou des finitions sur mesure, par contre, il peut rejoindre une barre de valeur assez haute. Il sera toujours à retenir que l’on pourra toujours se passer de cet équipement pour une douche à l’italienne. Mais ceux qui prévoient d’agencer cette séparation dans ce type de salle d’eau, l’indication de prix varie en fonction de la qualité du verre, simple ou sécurit, chauffant ou non, avec des reflets ou des motifs… Afin d’avoir une idée de la somme à prévoir, les recherches ont permis d’estimer en moyenne 300€ à l’achat, à savoir 150€ pour les parois simples et 700€ pour les gammes personnalisées.

Ne pas oublier la robinetterie, les évacuations et la plomberie

Le système de tuyauterie doit être encastré dans le sol. Cette opération de plomberie dépense entre 30 à 40 €/m².

Une douche à l’italienne prévoir également les coûts annexes suivants :

  • L’achat de la robinetterie et du syphon
  • Le coût de la rigole d’évacuation

Au niveau de la robinetterie, la fourchette de prix est élargie puisqu’il y aura autant de marque, de finition et de modèle à disposition. Un pommeau par exemple possède une valeur comprise entre 250 et 1500 €. Une colonne de douche avec mitigeur peut atteindre les 1000 € pour des prix d’entrée de 200 €. Par rapport au syphon, celui-ci s’acquiert à partir de 40 €, et peut atteindre 80 €. Quant à la rigole, le matériau choisi détermine son prix entre 200 et 600 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *