4 novembre 2021 par dans Charpente, couverture et toiture - 126 Lectures

Isolation toiture : fonctionnement, avantages et aides 

Si vous souhaitez améliorer la performance énergétique de votre maison, vous devrez procéder à sa rénovation énergétique. Ce processus rassemble différents types de travaux parmi lesquels on retrouve les travaux d’isolation de murs et de toiture. Pour bien réaliser l’isolation d’une toiture, il est indispensable de savoir quelle méthode utiliser, quel isolant choisir, mais aussi les aides permettant de financer ces travaux. Voici l’essentiel des informations à connaître sur l’isolation de toiture.

L’isolation de toiture : quelles sont les différentes manières de procéder ?

L’isolation de toiture est une technique de revêtement qui consiste à poser un matériau isolant sur le toit d’une maison ou d’un immeuble. En fonction du niveau de performance souhaitée, vous avez le choix entre différentes techniques d’isolation de toiture. Il s’agit de l’isolation par l’intérieur et de celle par l’extérieur.

L’isolation par l’intérieur

L’isolation de toiture par l’intérieur est une technique assez recommandée. Cette méthode est très économique et vous assure de limiter les déperditions thermiques. Très simple et rapide à mettre en place, elle consiste à mettre le matériau isolant entre les poutres en bois qui soutiennent la toiture. Pour procéder à l’isolation de toiture par l’intérieur, il faut avant tout vérifier la charpente et s’assurer qu’elle soit en bon état.

Pour bénéficier de bonnes performances d’isolation, il est indispensable de veiller à la qualité et à l’épaisseur du matériau isolant choisi. Après avoir posé l’isolant, il est conseillé de procéder à l’installation d’un pare-vapeur ainsi que d’une sous toiture. Cela a pour but d’éviter les problèmes d’humidité qui peuvent nuire au coefficient d’isolation du matériau. Le pare-vapeur doit être placé entre l’isolant et le parement de finition. Quant à la sous-toiture, il faut la mettre directement sous la couverture de toiture.

À défaut de pare-vapeur, il est possible d’utiliser un frein vapeur. Il a pour avantage de favoriser la circulation bi directionnelle de l’humidité au cas où la charge d’humidité du bâtiment n’est pas élevée. En ce qui concerne le coût de l’isolation par l’intérieur, il dépend surtout du type de la toiture (incliné ou plat). Cependant, il faut prévoir entre 20 et 30 euros par m².

L’isolation par l’extérieur

Si vous ne souhaitez pas isoler votre toiture par l’intérieur, vous pouvez le faire par l’extérieur. Cette méthode d’isolation de toiture présente l’avantage d’être adaptée à tous les types de toits. Elle est particulièrement recommandée lorsque votre toiture est vieillissante et qu’il faut la renouveler. Dans ce cas, son coût peut être assez élevé. Dans tous les cas, cette technique est très efficace. Cette forme d’isolation de toiture peut se faire de deux façons différentes que sont l’isolation entre les chevrons et celle en sarking.

Les chevrons sont des éléments que l’on retrouve au niveau de de la structure de toits en bois. Positionnés de manière perpendiculaire sur les pannes, ils servent à relier le haut et le bas de la toiture. L’isolation entre les chevrons consiste alors à isoler la toiture entre les différents éléments de la structure de sa charpente. Cette technique peut être mise en place assez rapidement. En effet, elle repose sur de longs panneaux qui permettent de couvrir entièrement la hauteur de la toiture.

Quant à l’isolation en sarking, il s’agit tout simplement d’un procédé rapide consistant à rehausser la toiture en mettant le matériau isolant sous le toit. Pour y arriver, il faut d’abord mettre la charpente à nu et effectuer la pose de panneaux en bois isolés ainsi qu’un second isolant. Ensuite, vous devrez installer des chevrons et des contre-chevrons. Ils permettent d’aérer la toiture. Enfin, il faut procéder à l’emprisonnement de l’isolant et faire reposer la toiture.

Isolation de toiture : quel isolant choisir ?

Un isolant est un matériau dont l’objectif est de limiter les échanges d’énergie. Il se présente sous plusieurs formes. Vous aurez alors le choix entre une grande variété d’isolants pour isolation toiture. Parmi ces isolants, on distingue ceux qui sont les plus utilisés et ceux qui sont moins répandus. Parmi les isolants les plus utilisés, on retrouve la laine minérale (laine de verre et laine de roche), les isolants synthétiques (polyuréthane, polystyrène) et les isolants minces. En ce qui concerne les moins répandus, il s’agit de la laine végétale, de l’ouate de cellulose, mais aussi de l’argile expansée.

La laine minérale : le verre et la roche

La laine de verre est un isolant naturel. Il est obtenu par fusion et soufflage de verre de récupération jusqu’à obtention d’un matelas de laine qui retient l’air. Cet isolant a pour avantage de réduire la transmission des bruits aériens et des chocs. Elle est ininflammable, imputrescible et facile à poser.

Quant à la laine de roche, elle s’obtient en faisant fondre de la roche basaltique. Avec cet isolant, il est très facile d’isoler sa toiture. Ceci s’explique par l’aspect compact de la laine de roche puisqu’elle est sous forme de rouleaux ou de panneaux. Il a pour avantage d’offrir une excellente isolation thermique. Aussi, contrairement à la laine de verre, son isolation phonique est bien meilleure.

Par ailleurs, la laine de roche est perméable à la vapeur d’eau et est ininflammable. Quelle que soit la laine minérale que vous choisirez, vous ne serez pas déçus, car elles offrent un excellent rapport performance/prix.

Le polyuréthane (PUR) et le polystyrène

Le PUR est une structure alvéolaire qui renferme un gaz isolant. Sous forme de panneaux, il est utilisé comme mousse pour les joints de calfeutrement pendant l’isolation d’une toiture. Cet isolant synthétique a l’avantage d’avoir une bonne capacité d’isolation thermique et acoustique. Il a aussi une très bonne résistance mécanique et résiste très bien à l’humidité.

Le polystyrène est aussi un isolant synthétique qui se présente sous forme de panneaux. On distingue deux types de polystyrène que sont le polystyrène expansé et celui extrudé. Le polystyrène expansé est obtenu grâce au pétrole brut. Il est adapté pour l’isolation des combles et des sous-toitures lorsqu’il y a assez de places pour le poser. Cet isolant dispose d’une bonne capacité d’isolation. Très léger, il est facile à travailler et son prix est avantageux.

Quant au polystyrène extrudé, il est de meilleure qualité que celui expansé. Ainsi, ses performances en termes d’isolation sont meilleures. Ces différents isolants synthétiques sont recommandés lorsque vous souhaitez faire une isolation de toiture par l’extérieur.

La laine végétale et l’ouate de cellulose

La laine de lin est obtenue à partir des fibres non employées par l’industrie textile. Quant à la laine de mouton, il s’agit d’un matériau écologique d’isolation. En plus de favoriser les échanges thermiques, ces deux laines végétales ne présentent aucun danger pour la santé.

L’ouate de cellulose est un matériau isolant qui est issu du recyclage du papier journal. Elle se présente en vrac ou sous forme de panneaux ou de rouleaux. Il s’agit d’un isolant écologique ayant une grande longévité. Il est également d’une bonne inertie thermique et offre une bonne isolation acoustique.

Travaux d’isolation de toiture : à qui les confier ?

S’il est vrai qu’il est possible de réaliser soi-même ses travaux d’isolation de toiture, il est cependant conseillé de les confier à un couvreur professionnel. En effet, en optant pour ce professionnel, vous pourrez éviter les travaux interminables et les mauvaises surprises. Pour vos travaux, ce professionnel vous fournira un devis clair et personnalisé. Cela vous permettra de préparer comme il faut les travaux d’isolation de la toiture.

Aussi, avec une entreprise spécialisée en travaux d’isolation, vous avez l’assurance de bénéficier de prestations de qualité. En effet, les professionnels sont des artisans qui maitrisent parfaitement les différentes méthodes de pose de revêtement de toitures. Vous pouvez donc être sûr que l’isolation de la toiture sera optimale.

De plus, ces professionnels ont les capacités ainsi que les équipements qu’il faut pour réaliser vos travaux en toute sécurité. Vous pourrez même bénéficier de travaux et d’entretien afin de prolonger la durée de vie de votre toiture.

Pour le choix du professionnel à qui confier ses travaux d’isolation de toiture, il suffit de se rapprocher du professionnel Reconnu Garant de l’Environnement le plus proche de son habitation. Vous pouvez également vous rapprocher des magasins spécialisés en vente de matériaux d’isolation. Ils pourront vous orienter vers des artisans qualifiés. Enfin, vous pouvez aller sur des plateformes dédiées aux travaux. Elles mettent à votre disposition un vaste réseau de professionnels capables de réaliser vos travaux d’isolation.

Les avantages de procéder à l’isolation d’une toiture

Procéder à l’isolation d’une toiture présente assez d’avantages. D’abord, vous pourrez réaliser d’importantes économies sur vos factures d’énergies. En effet, votre logement sera plus chaud en hiver et plus frais en été. Cela entraine une réduction de votre utilisation de chauffage et de la climatisation qui va se ressentir sur votre facture d’énergie.

Ensuite, isoler sa toiture permet d’améliorer le confort du logement. En été par exemple, une bonne isolation de votre toiture va retarder l’installation de la chaleur dans le logement. Le logement pourra alors rester frais plus longtemps. En hiver, elle permet d’éviter les courants d’air fréquents. Elle vous évite aussi les risques d’humidité et de moisissures et contribue donc à rendre plus sain votre logement.

De plus, isoler sa toiture est bénéfique pour l’environnement, car vous pourrez réduire l’empreinte écologique de votre habitation. En effet vous consommerez moins d’énergie et émettrez moins de gaz à effet de serre.

Par ailleurs, sur le plan financier, en procédant à l’isolation de votre toiture, vous pourrez bénéficier de certaines primes. Elles ont pour but de vous inciter à l’isolation de toiture et d’aider à financer le coût des travaux. Vous pourrez aussi augmenter la valeur de votre logement. En effet, en cas de vente ou de location, les habitations isolées ont plus de valeur auprès des acheteurs potentiels.

Travaux d’isolation de toiture : les aides permettant de les financer

Afin d’aider les ménages à réaliser l’isolation de la toiture de leurs constructions, de nombreux dispositifs sont installés. Ces différentes aides sont mises à leur disposition pour rendre l’isolation de la toiture plus abordable et rentable.

Le crédit d’impôt attractif

Le crédit d’impôt attractif fait partie de ces aides. Comme d’autres dispositifs, il faut répondre à certains critères pour en bénéficier. Ainsi, pour être éligible au crédit d’impôt attractif pour la transition énergétique, il suffit de réaliser l’isolation de la toiture de sa résidence principale. Également appelé CITE, cette aide a pour avantage de permettre l’économie de près de 30 % du montant des travaux d’isolation.

La prime Quelle Energie

La prime Quelle Energie aide aussi les ménages à financer une partie des travaux d’isolation de toiture. Pour obtenir cette prime, il faut suivre une démarche qui est assez simple et rapide. Avant de signer le devis du prestataire, vous devrez au préalable faire la demande de la prime. Une fois que le projet est validé, vous devrez réaliser les travaux d’isolation de la toiture par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement. À la fin des travaux, vous devez ensuite compléter votre dossier qui sera étudié. Après sa validation, vous pourrez recevoir la prime Quelle Energie sous forme de chèque bancaire.

Les aides de l’Agence nationale de l’Amélioration de l’Habitat

En dehors de ces deux aides, il est également possible de bénéficier des aides de l’Agence nationale de l’Amélioration de l’Habitat (ANAH). Destinées aux foyers ayant des revenus modestes, les aides de l’ANAH permettent financer les travaux de rénovation des ménages éligibles. En fonction des travaux, deux aides sont proposées. La première aide est Habiter Mieux Agilité. Elle est adaptée aux travaux d’isolation de toiture. Pour en bénéficier, il faut que les revenus du ménage soient classés soit dans la catégorie des revenus modestes ou dans celle des revenus très modestes.

La seconde aide est intitulée Habiter Mieux Sérénité. Pour être éligible à cette aide, il faut que l’ensemble des travaux de rénovation puisse apporter un gain énergétique d’au moins 25 %. Le montant de cette varie selon le revenu du ménage.

Enfin, il est possible de bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro. C’est l’une des aides à la rénovation énergétique fournie par l’État. L’éco-prêt à taux zéro est un prêt qui est accordé par des institutions bancaires partenaires aux particuliers qui peuvent en bénéficier. Les intérêts de ce prêt sont couverts par l’État. C’est une source de financement particulièrement intéressante, car elle ne nécessite aucune condition de ressource de la part des potentiels bénéficiaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *